8 FÉMINISTES, 8 LOOKS QUE L’ON RECONNAÎTRAIT ENTRE 1000

L’Histoire compte un nombre incalculable de femmes à qui l’on doit nos droits aujourd’hui. Des femmes qui ont fait –et continuent aujourd’hui– de faire bouger les choses, chacune à leur façon. Et contrairement à certaines idées reçues, les grandes féministes ne s’habillent pas toutes comme des sacs ou des garçons manqués. Certaines sont même connues pour leur style. Michelle Obama, Agnès Varda, Simone Veil, Emma Watson, Amal Clooney, Oprah Winfrey, Jane Fonda et Frida Kahlo : leur vie, leurs mots nous inspirent. Et si on s’inspirait –aussi– de leur look ?


La (First) Lady : Michelle Obama

C’est lors de sa tournée pour la promo de son livre Becoming Michelle Obama , que l’ex-première dame des États-Unis a surpris la planète avec son total look Balenciaga. Délestée des brides du protocole, le 19 décembre 2018, elle en remontre à Sarah Jessica Parker en osant les cuissardes pailletées or. Comme quoi, on peut s’engager pour de grandes causes, de la lutte contre l’obésité qui touche les jeunes, à l’accès à l’éducation en passant par le mouvement Black Live Matters, et être au top du style.

La juste : Amal Alamuddin Clooney

L’avocate libano-britannique et (accessoirement) femme de Georges Clooney n’a pas attendu d’être éclaboussée par la lumière de son acteur de mari pour être une femme engagée, ni une femme de goût. On la retrouve notamment dans le film documentaire paru en 2018 On Her Shoulders qui traite de l’histoire tragique de Nadia Murad Basee Taha, activiste irakienne des droits de l’homme, devenue esclave sexuelle lorsqu’elle a été enlevée par Daech. Qu’elle plaide ou qu’elle prononce un discours aux Nations Unies à New York, Amal a une tenue de prédilection : la robe chic, un brin classique mais toujours à la pointe du style. Comme ici avec ce modèle de chez Bottega Venetta.

Robe Bottega Venetta Printemps Été 2019

L’enragée : Frida Kahlo

La vie de la peintre mexicaine est un roman qui est devenu un film : son corps tourmenté par un accident, sa passion tumultueuse pour Diego Rivera… et son caractère bien trempé. Car Frida Kahlo était une grande activiste. À une époque où les femmes ne sont “qu’une masse silencieuse et soumise”, la fille de la révolution veut faire entendre leur voix, par la sienne. Si elle ne peut pas bouger, elle peut toujours crier. À la fin des années 20 elle rejoint le parti communiste mexicain, afin d’être au cœur de l’action, du changement. Son art, ses tresses, son regard, Frida est reconnaissable entre mille. Coquette malgré ses blessures et leurs séquelles, elle aime se faire belle, et pour cacher les traces qu’a laissé la vie sur elle, elle privilégiait les longues jupes.

Jupe Dior Croisière 2019.

La sportive : Jane Fonda

Jane Fonda, fille d’Henry Fonda, s’engage dès son plus jeune âge dans toutes sortes de causes. Elle se fait d’ailleurs un prénom dans les sixties –en sortant de l’ombre de son illustre père, acteur favori des américains à l’époque– en prenant publiquement parti contre la guerre du Vietnam. Depuis, Jane est sur tous les fronts. Et la star incontestée du petit et du grand écran depuis plus de 50 ans, reste, malgré les tapis rouges, les robes longues et autres bijoux hors de prix, une inconditionnelle de la chemise blanche. Elle la préfère oversized, et l’accessoirise en mettant des perles à ses oreilles.

Chemise en popeline oversized, Uterqüe, 1199DH

La magique : Emma Watson

Elle a bien grandi la petite Hermione Granger de la saga Harry Potter. Et en grandissant, elle a oublié d’être insipide. Dès sa majorité, celle qui n’a jamais voulu mettre de côté ses études pour le cinéma s’engage dans des causes humanitaires. Elle fait des violences faites aux femmes et l’égalité homme-femme ses chevaux de bataille. Elle rencontre des grands dirigeants, à l’instar de Justin Trudeau, Premier ministre canadien. Quant à son style, elle n’a pas peur de la sobriété d’un tailleur, qu’elle recouvre souvent d’un trench, so british !

Trench 100% lin, Massimo Dutti

L’étonnante : Agnès Varda

En novembre 2018, le dernier FIFM lui a rendu un hommage, très émouvant. Et pour cause, Agnès Varda n’est pas seulement une grande réalisatrice reconnue par ses pairs, elle est un immense petit bout de femme, qui n’a jamais cessé de se battre pour les droits des autres femmes. Comme lorsqu’elle a signé le Manifeste des 343 salopes, pour revendiquer le droit à l’avortement (en 1971). Avec sa coupe au bol aux racines blanches et longueurs auburn, elle ne passe pas inaperçue. Difficile aussi de voir une veste aux motifs japonisants sans penser à elle.

Veste Alice + Olivia Printemps Été 2019, sur Farfetch.
Env. 5800DH.

L’héroïque : Simone Veil

Trois ans après le manifeste cité ci-dessus, Simone Veil obtient, après un combat acharné, le droit d’avortement. Magistrate de formation, elle est alors ministre de la Santé du gouvernement de Jacques Chirac sous la présidence de Valérie Giscard D’Estaing. Ce combat et cette victoire, arrachée un 29 novembre 1974, lui vaudra d’être invitée à devenir membre de la prestigieuse Académie française par Jean d’Ormesson. À son décès, le 30 juin 2017, on a pu voir, partout sur les réseaux sociaux, des messages d’adieux et de remerciements. Sur les photos postées, on la voit, très souvent, en veste de tweed.

Veste en tweet Chanel, Pré-collection printemps Été 2019.

L’impressionnante : Oprah Winfrey

Qu’est-ce qu’Oprah Winfrey n’a pas fait ? On se le demande. Présentatrice du show télévisé américain le plus suivi pendant des décennies, Oprah se distingue par sa proximité avec son public mais aussi par sa générosité hors-norme. On ne compte plus le nombre de fois où elle a surpris le public présent sur le plateau avec, par exemple, des clés de voiture neuve sous le siège de chacun. Mais ces gestes sont presque accessoires à côté de tous les combats que cette femme mène. Dernier coup d’éclat ? Son discours aux Golden Globes 2018 pour le mouvement Time’s Up. L’assistance accueille son speech en scandant : “Oprah Présidente !” Extrait : « Depuis trop longtemps, les femmes n’ont pas été entendues ou crues lorsqu’elles osaient parler de l’abus de pouvoir de ces hommes. Mais le temps est venu. Le temps est venu! […] Je veux que toutes les petites filles qui regardent en ce moment, sachent qu’un nouveau jour est sur le point d’arriver” s’exclame-t-elle dans une magnifique robe rose qui met en valeur ses formes. Car Oprah porte ses robes près du corps, mettant en avant son décolleté, et malheur à celui ou celle qui ouvrira sa bouche à ce sujet.

Robe Dolce & Gabbana Printemps –Été 2019.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.