APPEL À CANDIDATURES : FASHION TRUST ARABIA, LE PRIX QUI RÉVÈLE LES CRÉATEURS ARABES DE DEMAIN

Rabih Kayrouz, Haider Ackermann, Sara Sozzani Maino (du Vogue Italia) entre autres noms prestigieux se réunissent autour de Tania Fares, fondatrice du Trust UK, pour un prix destiné à révéler les créateurs émergeants de la région MENA. Avec pour présidente d’honneur Son Altesse Cheikha Mozah, autant dire que le Fashion Trust Arabia promet mode et merveilles. Explications.

Depuis la création en 2013 du prestigieux Prix LVMH qui met en lumière des designers peu connus, les concours de mode fleurissent (Who is On Next d’Altaroma présidé par Silvia Venturini Fendi par exemple)permettant aux créateurs en devenir de se faire connaître du grand public rapidement, en raflant au passage une subvention leur permettant de se lancer. Le dernier-né ? La Fashion Trust Arabia qui vise, comme son nom l’indique, les créateurs de mode de la région MENA (Middle East and North Africa).

FTA, kézako ?

Le Fashion Trust Arabia , organisation à but non lucratif, a été créé pour fournir aux lauréats du concours un support financier, des mentors sur lesquels s’appuyer et une reconnaissance internationale. Des lauréats qui seront nombreux, puisque le prix récompensera un designer de vêtements du soir, de prêt-à-porter, d’accessoires (sacs, chaussures, chapeaux) et de bijoux. En présidente d’honneur du Fashion Trust Arabia, on retrouve Son Altesse Cheikha Mozah du Qatar, avec, à ses côtés en coprésidentes, Son Excellence Cheikha Al Mayassa Bint Hamad Al-Thani, fille de l’émir du Qatar Hamad ben Khalifa Al Thani (surnommée la “Culture Queen” par les médias britanniques, tant son attachement au mécénat culturel est profond) et Tania Fares, fondatrice du Trust UK.

Un jury astral 

Pour l’instant, si le jury prévu de 15 personnes n’est pas encore totalement dévoilé, on compte déjà de vraies stars de l’industrie de la mode : Sara Sozzani Maino (fille de feu Carla Sozzani et rédactrice en chef adjointe du Vogue Italia) ou le créateur Haider Ackermann – pour ne citer qu’eux – le reste de la liste étant une surprise. Vous avez déjà des étoiles dans les yeux ? Nous aussi.

Côté comité exécutif, même ciel étoilé. Tous les noms ne sont pas encore confirmés mais on sait d’ores et déjà que l’on pourra compter sur la présence de , Rabih Kairouz ou bien encore la réalisatrice libanaise du sublime Caramel, Nadine Labaki.

Star Academy

Le Fashion Trust Arabia se déroulera sur 8 mois, en 5 étapes. En septembre dernier a été lancé le site internet du Fashion Trust Arabia, où l’on trouve toutes les infos nécessaires pour s’inscrire au concours. C’est le top départ de l’appel à candidatures qui sera fermé en janvier 2019. Plus que 2 mois donc pour les talents de la région MENA !

En janvier, à l’issue de la clôture des candidatures, un événement réunira au Qatar les 20 designers shortlistés sur dossier. C’est un mois plus tard que les votes auront lieu, votes auxquels le public prendra part, et qui comptera comme celui d’un juge.

L’annonce des lauréats aura lieu au Qatar, en mars, autour d’un évènement de 3 jours, en présence de la présidence, du jury, du comité, des finalistes et des plus grands noms de la presse internationale. Une révélation des gagnants en grande pompe donc.

Le rêve deviendra réalité pour les jeunes créateurs des pays arabes récompensés dès le mois d’avril et jusqu’au mois de novembre 2019 : les lauréats seront en effet entièrement pris en charge par leur mentor, suivis et conseillés, et bénéficieront même d’un appui de relations presse et du développement de leurs médias sociaux.

Alors si vous êtes designers, vous savez ce qu’il vous reste à faire : à vos crayons et à vos clics, en vous inscrivant ici.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.