ULILI, LA MARQUE DE BOUGIES MADE IN MOROCCO FAIT FUREUR À NEW YORK !

ULILI, LA MARQUE DE BOUGIES MADE IN MOROCCO FAIT FUREUR À NEW YORK !

Ulili, marque marocaine de bougies parfumées (dont le nom signifie « laurier rose » en amazigh) se fait remarquer à New York. Vendue depuis quelques mois déjà chez Bergdorf Goodman (grand magasin de luxe mythique sur la 5e Avenue), Ulili figure désormais dans le « Lab », un espace pointu où sont présentés les créateurs prometteurs. La jeune marque a été sélectionnée par Linda Fargo herself : souvent appelée « l’œil mode » de la grosse pomme, elle n’est autre que la fashion director de Bergdorf Goodman. Les bougies artisanales sont également mises en scène dans le traditionnel « Market loft » de l’enseigne de luxe, qui se tient au 7è étage jusqu’au 5 mai.

Sans paraffine, façonnées à la main à partir de cire d’abeille récoltée au pied des montagnes du Rif et de cires végétales, ces bougies aux fragrances puissantes inspirées des parfums emblématiques du Maroc sont ensuite fondues dans de jolies verrines en céramique. Conçues par un artisan tangérois elles sont ornées de sérigraphies reprenant les figures de la ronda –le jeu de cartes, of course!– et réalisées par la jeune illustratrice Zineb Benjelloun. Parmi les bougies aux noms (Oum Rabie, Louiza, Talist…) aussi évocateurs que leurs senteurs (fleur d’oranger, figue, bois de santal, menthe, rose, etc.), difficile de faire son choix. Mais notre préférée est sans conteste la bougie Musk E’Lil (galant de nuit ou musc de nuit) qui nous rappelle les douces soirées d’été, quand ces petites fleurs blanches qui ne s’ouvrent que la nuit embaument les jardins de leur parfum.

Disponible à partir de 285 DH.

Plus d’infos sur ulili.ma

Alixanne Chapon
Anxieuse de nature, quand elle n'écrit pas pour se défouler Alixanne passe la majeure partie de son temps à arpenter les rues de Paris à la découverte de bons plans, à chiner –la déco étant l'une de ses passions–, ou tout simplement à deviser des heures durant (toujours sur des sujets hautement philosophiques bien sûr) avec ses ami(e)s. Elle a commencé à écrire il y a plus de huit ans au Maroc, son pays natal –et de coeur. Depuis quatre ans, elle vit dans le 12e arrondissement de la capitale française et a collaboré avec de nombreux supports (So chic, Capital, Management, 7X7.press, etc.). Ce qui ne l'empêche pas de rentrer régulièrement à Casablanca et Marrakech afin de retrouver les siens et de se mettre au vert...

Suggestions d’articles

Ecrire un commentaire