BVLGARI CASABLANCA SE MET À L’HEURE DE RAMADAN

Les occasions d’enjoliver le quotidien de la rue Ain Harrouda à Casablanca, Bvlgari en manque rarement une. À Noël ou pour la Saint-Valentin, passants occasionnels et clients habitués ont pris goût à ces belles surprises. Cette nouvelle célébration est donc née avec le constat que ramadan n’avait jamais été mis en lumière par la célèbre maison romaine au Maroc.

C’est désormais chose faite. À partir de ce jeudi 24 mai et ce pour toute la durée du mois sacré, la boutique casablancaise devient le carrefour magique où l’excellence romaine croise la tradition et le savoir-faire marocain. Bvlgari nous conte, tous les jours de 11h à 17h et jusqu’au dernier jour de ramadan, une histoire digne des Mille et une nuits. A l’entrée de la boutique-écrin de la rue Ain Harrouda, le moucharabieh blanc installé pour l’occasion annonce la couleur :  fragrances orientales et habits traditionnels, et jusqu’à la table installée à l’extérieur, reprenant les codes d’un ftour… Le joaillier célèbre l’art de vivre marocain et la culture arabo-andalouse. Et cela ne s’arrête pas à l’ambiance –ce serait mal connaître la maison. Un coffret (en version dames ou messieurs) contenant de l’oud, nécessaire au rituel du bkhour, et d’autres fragrances orientales précieuses, est prévu pour les clients. Enfin, semaine après semaine, des évènements sont prévus : ce jeudi, pour donner le coup d’envoi, la créatrice de caftan Meriem Chafai présente ses derniers modèles. Une dernière touche de chic dans une ambiance déjà magique.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.