TENDANCES SACS AUTOMNE-HIVER 2018 : LES SACS LES PLUS ORIGINAUX DE LA SAISON

Quelles sont les tendances côté sacs à main pour l’automne-hiver 2018-2019 ? Entre it-bags en devenir et must-have absolus, les marques ont débordé d’imagination cette saison avec des formes inventives, des textures inattendues et des gabarits excentriques. Portés différents, dimensions surprenantes, fonctionnalité travaillée, Shoelifer vous liste à tour de bras ses indispensables de la saison.

Par Widad Anoua

Le plus géométrique : le « Mini Johnny » de Danse Lente

C’est le sac seau à mettre sur votre bucket list ! Cuir rigide, allure structurée, design léché, le « Mini Johnny » de Danse Lente, la nouvelle marque adulée des fashionistas, est l’allié des urbaines. Ultra-pratique avec une capacité de stockage optimisée (oui, un sac c’est comme un ordinateur, c’est technique !) et une large ouverture, on fond pour ses lignes atypiques tout en géométrie et son anse large pour le porté main. Le plus ? Une anse longue en sus qui permet aussi de le porter à épaule.

« Mini Johnny » en cuir, Danse Lente, 4 200 DH env.

Le plus versatile : le « Triangle Duffle S » de Balenciaga

Au rayon sacs aussi, ce n’est pas la taille qui compte ! Balenciaga confirme la formule avec un sac furieusement original au mini-format mais à l’effet maxi. Triangulaire, estampillé d’un logo « Balenciaga » bien visible, inspiré des sacs à chaussures de ski, il se porte aussi bien à la main qu’à l’épaule, en journée avec un look sportswear que le soir avec une tenue plus chic. En résumé, c’est définitivement LE sac qui fera la différence – de taille – cette saison.

« Triangle Duffles S » en cuir de veau et double anse, Balenciaga, 17 000 DH env.

Le plus inattendu : « Le Petit Baya » de Jacquemus 

On avait déjà repéré cet été chez Jacquemus des sacs presque étranges, déclinés dans des formats mini. Cet hiver, issu de la collection de la marque nommée le Souk, le créateur français nous propose un shopping bag dans un style suranné. Un cabas en cuir, presque rigide, de forme qui oscille entre rétro et bizarre, au logo doré apposé comme une signature. Aurez-vous les épaules pour l’assumer ?

« Le Petit Baya » en cuir de veau, Jacquemus, 10 500 DH env.

Le plus délirant : Le « Grand Cabas Zippé » de Chanel

Comme son nom ne l’indique pas, le « Grand Cabas Zippé » est un sac rond, aux dimensions oversized, pour une création proche de l’univers de la pochette ou du porte-monnaie. Sphérique, en fourrure, estampillé d’un logo visible, avec lui, on va mettre à sac la discrétion ! Ce que l’on préfère ? Sa matière doudou, parfaite pour réchauffer nos tenues d’hiver.

« Grand Cabas Zippé » en agneau lainé, veau et métal argenté, Chanel, 55 000 DH env.

Le plus évocateur : le « Pavé parisien » de Sonia Rykiel

Une mini-besace reprenant la forme du pavé parisien comme une ode au style de vie germanopratin cher à la maison Sonia Rykiel. C’est l’esprit de ce petit accessoire géométrique, format pochette verticale, et bien pratique avec son porté à l’épaule. Le compagnon idéal de la citadine libre et stylée.

« Le Pavé parisien » en cuir de taurillon, Sonia Rykiel, 8 700 DH env.

 

Le plus régressif : le « Bunny Tweed » de Loewe

À mi-chemin entre l’animal de compagnie et le cartable de crèche, la maison espagnole propose un sac attendrissant. Corps en tweed – l’imprimé de la saison -, minois de bunny et queue boule de fourrure, ceci n’est pas un lapin mais bel et bien le sac des fashionistas les plus délurées. Prêtes à revendiquer votre âme d’enfant ?

«Bunny Tweed » en lainage et cuir, Loewe, 11 000 DH env.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.