EXCLU : ON A RENCONTRÉ COURTNEY EATON, ACTRICE DU FILM LA PANTHÈRE DE CARTIER

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Courtney Eaton, c’est cette jeune et jolie actrice australienne que vous avez pu découvrir dans Mad Max : Fury Road en 2015. Castée par Sofia Coppola herself, elle est à l’affiche du film Panthère de Cartier diffusé à partir de ce jeudi 1er juin. Un joli coup de boost pour cette actrice dont on parie qu’elle va faire parler d’elle. Nous l’avons rencontrée à Los Angeles.

Pour relancer sa Panthère, Cartier voit les choses en grand. Week-end de lancement à Los Angeles et campagne de communication hollywoodienne, avec of course, un film publicitaire (ci-dessous) très branché. Et qui mieux que Sofia Coppola pour donner vie à cette montre iconique des années 80 sans tomber dans le trip nostalgique -trop attendu- célébrant ses heures dorées au poignet de Madonna, Keith Richards et consorts ? La réalisatrice oscarisée, connue pour l’esthétisme de ses images (Lost in translation, Les Proies qui vient d’être primé à Cannes) et pour ses collaborations mode, a opté pour une jeune comédienne prometteuse. « L’actrice australienne Courtney Eaton, que j’avais rencontrée pour un casting, possède ce chien et ce naturel que je recherchais » confie Sofia Coppola au quotidien français Le Figaro . Du chien donc, mais sans chichis. Courtney Eaton est une fille relax, accessible, pleine d’entrain et d’ambition. Elle n’a que 21 ans et a pourtant roulé sa bosse. L’actrice a débuté sa carrière de mannequin en Australie à 11 ans et se retrouve propulsée dans le cinéma à 16 ans quand elle est castée dans Mad Max : Fury Road. Etre choisie par Sofia Coppola pour incarner dans La Panthère une femme audacieuse, profitant pleinement de la vie, fait également partie des jolis hasards de l’existence, et elle en est pleinement consciente. Interview.

Découvrez le film Panthère de Cartier, réalisé par la Sofia Coppola, lancé mondialement le 1er juin 2017.

Comment avez-vous eu ce rôle ?
Sofia Coppola et moi avions eu l’occasion de nous rencontrer au cours de tests écrans pour de précédents films. Nous nous étions bien entendues et elle a pensé à moi pour ce projet. Ce n’était pas un casting compliqué ! (Rires)

Racontez-nous cette expérience.
Nous avons tourné dans des endroits incroyables, comme la maison de Frank Sinatra dans laquelle il a habité avec Marilyn Monroe. Mais j’ai rapidement enchaîné sur un autre job et je réalise aujourd’hui que je n’ai pas eu le temps de prendre du recul, de repenser à cette expérience.

L’esthétique des films de Sofia Coppola est très précise. Et elle est très exigeante sur les tournages…

Pour la scène où je devais plonger dans la piscine, il fallait attendre que les nuages passent. Dès que nous étions dans l’eau, les nuages revenaient couvrir le soleil. J’ai donc du recommencer et recommencer, mais ça m’était égal : Marilyn Monroe y a pris des photos. D’une certaine manière, je nageais avec elle ! (Rires). Le tournage a été plutôt rapide et confortable. Je me suis vraiment beaucoup amusée. Quant à Sofia, c’est une personne incroyable, très douce, très attentionnée avec ses acteurs, vérifiant que nous étions ok, que nous n’avions besoin de rien. Elle a le bon mot au bon moment. Sofia a la réputation d’être très vraie et loyale, beaucoup rêvent de travailler avec elle. Après ce film, cela me paraît comme une évidence.

Quels sont vos projets cinématographiques ?
J’ai pas mal de choses en cours. Je suis à l’affiche d’un film intitulé Status update dirigé par Scott Speer qui sort cette année, dans lequel je joue avec mon boyfriend (l’acteur et musicien américain Ross Lynch, ndlr) et Olivia Holt. Je reviens de République Dominicaine où je tourne dans un thriller intitulé Puberty et que nous devons encore terminer. On ne peut pas dire que je m’ennuie en ce moment ! (Rires).

Vous avez débuté votre carrière très jeune dans votre pays, en Australie. Mannequin d’abord puis actrice.
Absolument ! Je fais du mannequinat depuis l’âge de 12-13 ans. À 16 ans, George Miller m’a repérée et m’a proposé un rôle dans Mad Max : Fury Road. Et voilà comment en 6 mois, ma vie a totalement changé. Loin de là où je pensais me retrouver ! (Rires). J’avais 16 ans. Je n’avais aucune idée de ce que j’allais faire plus tard, mais je n’aurais jamais imaginé que je ferais de la comédie mon métier, à Hollywood…

Avec ce rôle pour une grande marque d’horlogerie et de joaillerie, vous restez finalement proche du milieu de la mode…
Je ne pense pas être une fashion person dans le sens traditionnel du mot. Je suis au fait des marques, des coupes, des tendances, mais je me retrouve plus dans les petites boutiques, chez des créateurs qui me racontent en quelque sorte une histoire. C’est ce que je pense aujourd’hui, je pourrais changer d’avis dans quelques années. C’est ça la mode aussi, ne jamais rester sur ses positions ! (Rires)

Vous avez tourné avec une Panthère au poignet et en portez une en ce moment. Comment la décririez-vous ?
Je n’ai jamais été une grande fan de montres mais je pense que celle-ci est en phase avec son temps. Elle est simplement… juste. J’aime le fait qu’on puisse la porter avec n’importe quel look. En mode cool ou plus sophistiqué. On peut l’associer à des bracelets ou la porter seule, comme un bijou. C’est autant une montre du quotidien que des grands soirs. Et c’est ce côté easy qui me plaît.

Quel est votre moment favori de la journée ?
Tout dépend de mon mood. Mais il est vrai que j’aime le coucher du soleil. Les heures dorées ! (Rires)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.