MAQUILLAGE : J’AI TESTÉ LE FOND DE TEINT POUR LES NULLES

Question maquillage, nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne. Il y a celles capables de suivre un tuto les cils en l’air et les mains attachées dans le dos. Et celles qui semblent avoir du mal à synchroniser leurs mains, leurs yeux et leur cerveau. Vous l’aurez compris, je fais partie de la seconde catégorie. Incapable de mettre du fond de teint sans traces, plâtrages et autres désastres. Enfin, ça c’était avant. Avant que je ne découvre le produit qui m’évite le ridicule : l’Eau de Teint de Chanel. En ce début d’automne, alors que le bronzage disparaît et le teint demande de nouveau à être unifié, je partage avec vous ma trouvaille.

De l’eau, vraiment ?

Pas complètement, le produit n’aurait pas la couvrance nécessaire pour unifier le teint. Mais la première Eau de Teint de Chanel (de la collection Les Beiges) est une innovation : elle contient des microbulles de pigments encapsulés qui fondent sur la peau. En clair, on dirait de la poudre encapsulée dans une matière entre eau et gel.

Pourquoi ça marche ?

Parce que l’Eau de Teint réussit le miracle paradoxal de la couvrance par la transparence. Lorsque l’on pose une noisette de produit sur le dos de la main, les pigments sont séparés du liquide : il faut alors les mixer, selon un mouvement circulaire, avec le pinceau fourni. Un petit pinceau, biseauté et au poil doux, qui aide à appliquer le fond de teint de façon totalement homogène sur la peau. On ne voit aucune matière sur l’épiderme qui est pourtant unifié.

Pourquoi j’adore

Parce qu’il est simple d’utilisation. Lorsque l’on a tout essayé, comme moi, (l’éponge blender, les pinceaux de toutes formes, avec les doigts, en suivant les tutos et en se faisant maquiller par des professionnels en boutique) on désespère. Mais le “double effet Kiss Cool” de la texture et du pinceau fait que l’on n’a pas l’impression de se maquiller, juste d’illuminer son teint.

J’aime aussi le fait d’avoir trouvé très facilement la teinte correspondant à ma carnation entre les 6 variations (allant de light à deep en passant par medium ou medium plus). Dernière chose, son parfum : très subtil, léger, il ne sent pas du tout le maquillage. Ça sent tout simplement Chanel.

L’Eau de Teint de Chanel, Les Beiges.
Prix : 712 DH
Disponible dans les parfumeries.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.