GOURMANDISE : ON A TESTÉ LA PÂTISSERIE LAHLOU & CO À CASA

On ne le cache pas, chez Shoelifer, on ne résiste pas à l’idée de tester un nouveau spot : à plus forte raison quand c’est une pâtisserie ! Lahlou & Co a ouvert dans le Triangle d’Or casablancais fin avril 2019. Ramadan, Aïd et anniversaires, les occasions de goûter certaines de leurs créations n’ont pas manqué ces dernières semaines. Voilà notre verdict.

Gabrielle Channel 840×200


Le concept : pâtisserie & Co 

Lahlou & Co, c’est d’abord une pâtisserie aux vitrines alléchantes, avec une large proposition d’entremets et de gâteaux. Mais c’est aussi un service traiteur spécialisé dans les wedding cakes et pâtisseries de mariage (mignardises servies avec le thé et desserts). Côté salé on retrouve également des bouchées cocktail, idéales pour un apéro dinatoire.
Bref, dans les vitrines de la jolie boutique tout en marbre blanc florentin agrémenté de détails or, difficile de choisir entre le double craquant chocolat, le fraisier, le gianduja praliné noisettes, la tarte au citron et chocolat blanc, le caramel dulce ou bien encore le citron yuzu. La liste est encore longue…

Et aux fourneaux ?

On retrouve Hicham Lahlou, chef pâtissier passé par l’Institut Paul Bocuse. Il a fait ses premières armes au Kempinski de Genève puis à l’Hôtel Ramsès de Madrid (dont le restaurant est honoré d’une étoile au Guide Michelin). En rentrant au Maroc, il y a quatre ans, il officie pendant 3 ans dans le groupe Rahal en tant que chef pâtissier avant de se lancer et de concrétiser son rêve : ouvrir sa propre pâtisserie.

Verdict

On a aimé ce que l’on a goûté. Les pâtisseries et entremets sont aussi jolis que gourmands, et fins. Grand plus : Lahlou & Co s’adapte aux fruits de saison et propose ainsi des gâteaux selon le marché. Cette semaine (à partir du 14 juin), par exemple, 4 nouveautés seront ajoutées à la carte : l’intensément café, celui à la vanille caramel beurre salé, l’acidulé aux agrumes ou bien encore le chocolat framboise. Last but not least, le chef a revisité la tablette de chocolat classique, qu’il propose en brisures. Notre coup de cœur ? Le chocolat à base de rose et de framboise.

Mais…

En revanche, le service laisse à désirer. Des couacs à imputer peut-être au rodage de l’équipe ? Surtout, les prix sont trop élevés, à nos yeux, par rapport aux proportions. Il faut compter entre 350 et 500 DH pour les entremets, entre 300 et 450 DH les tartes (à partir de 4 personnes). Mais ce sont surtout les parts individuelles – vendues entre 30 et 40 DH pour les tartes et 40 et 50 DH pour les entremets, qui nous semblent trop onéreuses, ou trop chiches.

Le mot de la faim

Il n’en reste pas moins que nous avons aimé, et ne dit-on pas que lorsqu’on aime, on ne compte pas ?

4, rue Ahmed Amine, Triangle d’Or, Casablanca.
Tel : +212 6 61 55 33 94

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.