NETFLIX AND CHILL : LES SÉRIES TV DE LA RENTRÉE À NE PAS MANQUER

Les meilleures nouvelles séries de la rentrée ? La 70e édition des Emmys Awards s’est déroulée le 17 septembre dernier établissant le palmarès des séries tv les plus réussies. Verdict de la rédac’ de Shoelifer.

La plus badass : Godless

Un village du Nouveau-Mexique, 1880, les hommes ont été tués à la guerre, seules les femmes y résident. Entièrement régi et géré par des femmes, devenues shérif, tenancières de saloon, chasseuses de têtes, le village voit sa vie tranquille perturbée par l’arrivée d’un personnage sombre et menaçant : Frank Griffin qui sème la terreur dans l’Ouest. Ce hors-la-loi traque son ex-partenaire (in crime) qui est devenu son ennemi, pour l’exécuter. Les femmes de La Belle (en français dans le texte), vont devoir s’organiser pour se défendre et ne pas perdre ce qu’elles ont sacrifié pour vivre libres. Sur fond de tirs de Colt 1873 et notes de la reprise de Bang Bang de Nancy Sinatra par le groupe Nico Vega, les 7 épisodes de la série (déjà dispos sur Netflix) vous tiendront en haleine comme la veille d’un duel.
Date de sortie : Décembre 2017
Nombre d’épisodes : 7 épisodes entre 40 et 80 minutes.

 

La plus féministe drôle : The Marvelous Mrs. Maisel

Autre époque, autre genre, même femme déterminée à vivre comme elle l’entend. New York, dans les 50’s, Madame Maisel, Miriam (ou Midge pour les intimes que vous serez bientôt), c’est cette copine que l’on veut tous avoir : jolie, drôle, pétillante, toujours de bonne composition. Elle fait même le discours du toast le soir de son propre mariage, faisant fuir le rabbin tant elle est crue. Seulement voilà, elle a beau être l’amie, la femme, la bru parfaite, son mari la largue méchamment après leur 2e enfant, après avoir réalisé qu’il n’était pas fait pour cette vie. Ce soir-là, en nuisette et peignoir en pilou, elle vide les fonds de bouteilles qui traînent chez elle, dépitée, et finit par errer dans les rues (dans la même tenue). C’est là qu’elle atterrit dans un bar qui a une scène ouverte de stand-up…et là, on va devoir s’arrêter de peur de vous spoiler.
Date de sortie : Mars 2017
Nombre d’épisodes : 8 épisodes de 40 minutes.

La plus actuelle : 7 Seconds

Voilà une série qui est bien à propos. Entre l’affaire Colin Kaepernick et Nike, les hashtags #IKnowMyRights ou #BlackLivesMatter, 7 Seconds tombe à pic. Le pitch ? Lors d’une froide nuit d’hiver, un jeune homme afro-américain est renversé à vélo et laissé pour mort après une longue agonie. Sa mère crie à la l’injustice, son père est résigné à laisser faire la justice de Dieu. Parallèlement, une femme flic, entreprend son enquête, ce qui déplaît à ses confrères. Et, pour cause, le principal suspect n’est autre que l’un de ses collègues, qui lui, est blanc. Meurtre ou accident, comme le résume parfaitement l’accroche de la série : « Combien de temps faut-il pour enterrer la vérité ? ».
Date de sortie : Mars 2018
Nombre d’épisodes : 10 épisodes de 45 minutes.

La plus régressive : Désenchantée

Attention, ceci n’est pas un dessin animé pour enfant. Dans la même veine que les Simpsons, Futurama, les aventures de Bean, une princesse alcoolique et disjonctée et de son amoureux (un elfe bizarre suivi par son propre démon), nous entraîne dans un monde imaginaire et fou. Entre ogres, sorcières ou humains débiles (oui, ils sont aussi effrayants que les trolls de contes pour enfants), vous aurez bientôt du mal à vous défaire de la vie à Dreamland, le monde (pas rêvé du tout) où se tient l’histoire.
Date de sortie : Aout 2018
Nombre d’épisodes : 10 épisodes de 36 minutes.

La plus « fucked-up » : Patrick Melrose

On ne l’avait plus vu sur le petit écran depuis le génialissime « Sherlock », Benedict Cumberbatch, devenu depuis le surpuissant Dr Strange de Marvel revient pour notre plus grand plaisir dans une série d’un tout autre genre. Dans Patrick Melrose, l’acteur british campe un Américain, issu d’une famille nantie qui vit 6 mois par an dans une magnifique villa du sud de la France. Un lieu qui respire le bonheur et la sérénité. Pourtant, Patrick sombre dans l’alcool et la drogue. C’est lorsqu’on l’appelle pour lui annoncer la mort de son père que son passé ressurgit. On le suit alors dans un voyage à travers ses souvenirs pour découvrir ce qui en a fait un être si sombre et si cynique.
Date de sortie : Mai 2018
Nombre d’épisodes : 5 épisodes de 60 minutes.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.