DIOR S’INSTALLE SUR LES CHAMPS-ÉLYSÉES

Pour leurs noces de platine, Dior et Paris renouvellent leurs vœux avec l’ouverture sur les Champs-Élysées d’une boutique à la hauteur de l’histoire de la maison. Plein de symboles, clins d’œil et autres surprises, ce nouvel écrin devrait rester ouvert deux ans au moins –le temps que le 30 avenue Montaigne se refasse une beauté. Les Galeries Lafayette et Bvlgari avaient déjà rejoint Louis Vuitton et Cartier sur la célèbre avenue. Avec ce choix, Dior confirme une tendance : les Champs-Élysées se repositionnent dans le Paris de la hype.



127, avenue des Champs-Élysées

C’est à cette adresse que se dresse désormais, depuis le 15 juillet 2019, le nouveau –mais temporaire- flagship de Dior. Dès le premier coup d’œil, la magie opère : la façade semble drapée par un voile qui reproduit la boutique historique de l’avenue Montaigne. Un voile que l’on aurait soulevé au rez-de-chaussée. Une illusion d’optique étonnante et un sens de la mise en scène qui se prolonge à l’intérieur, avec, en particulier, un bel escalier aux lignes sinueuses qui dessert les 3 étages du magasin.

Au-dessus des marches, sont exposés des mannequins portant des modèles en toile blanche, première étape de la confection, habituellement à l’abri des regards dans les ateliers. On retrouve aussi, aux murs, un emblème de la maison, qui habille de nombreux sacs et chaussures iconiques : la toile de Jouy. Et au sol, dans une version oversized –et en béton ciré !– un cannage qui rappelle les chaises Napoléon III sur lesquelles Christian Dior aimait à faire asseoir ses invités.

Tout Dior

On retrouve, comme au 30 avenue Montaigne, les lignes femmes, hommes, joaillerie et parfums, dans des univers distincts, à l’instar de celui des souliers. “Shoe Paradise” met ainsi en scène, artistiquement, les chaussures de la maison, en hommage à Christian Dior, le galeriste et collectionneur.

Un cabinet de curiosités présente une sélection de cadeaux, fragrances, beaux-livres et autres accessoires, avec – en exclusivité – un atelier de personnalisation. Vous pouvez opter pour la broderie, la sérigraphie, le marquage à chaud ou bien encore une estampe (rappelant la technique ancestrale de gravure japonaise) digitale. A noter, vous pouvez également faire personnaliser des pièces des collections de maroquinerie ou même des souliers : le Travel Dior (sac à dos façon explorateur), le Troller, le Book Tote Dior Oblique (en toile monogrammée), le Dior Camp, le Saddle Dior Oblique, les carrés de soie Dior Oblique ou bien encore les sneakers Walk’n’Dior.

Oh my Dior!

Et ce n’est pas fini, le 127, avenue des Champs-Élysées réserve d’autres surprises. Dans le rayon femmes, sont révélées –en avant-première– la collection Check’n’Dior, ainsi que les sacs Dior Book Tote et Saddle dans une version réinventée, en denim. Alerte pour les collectionneuses, vous trouverez aussi le Travel Dior orné de la toile Dior Oblique originale ou le Saddle brodé (personnalisable, lui aussi), issu du défilé croisière 2020. Oui, celui qui a été organisé à Marrakech en avril dernier. Bref, vous l’aurez compris, les exclus, les pop-ups, les éditions spéciales, c’est ici que vous les trouverez.
Dior
127, avenue des Champs-Élysées, Paris 8e.
Tél. : +33 1 45 63 12 51

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.