FÊTE DU MOUTON : LA PLAYLIST 100% MAROCAINE DE LA RÉDAC’

Chaque famille a son rituel pour l’Aïd El Kebir. Il y en a un que l’on retrouve dans –presque– tous les foyers, c’est la playlist spéciale “sieste post-festin” avec les grands classiques : Oum Keltoum, Abdelwahab, Farid El Atrach ou encore Kadhem Saher. Qui n’a pas entonné en chœur Fi Madraset al hob ou Alf lila ou lila ? Mais cette année chez Shoelifer, on a eu envie de bousculer nos habitudes avec une playlist plus contemporaine, placée sous le signe de la moroccan touch. A déguster bien fraîche.

Tout chaud sorti du studio :

NaamaneHafla moroccan vibe mix

Celle qui mériterait d’être plus connue :

Defected A – Moroccan vibe original mix

Notre découverte ET coup de cœur :

Climax – On My Own avec en guest, dans le clip, le danseur Amine Messaoudi

Un classique dont on ne se lasse pas :

Fnaïre – Zwaq

La plus pop :

Malca – Souvenir Mazal Andi

La plus deep :

Kali G – Ahlan

BONUS TRACK :

On les adore et on ne pouvait pas ne pas les inclure dans cette playlist : i vous ne les avez encore jamais vus en live, surtout ne ratez pas la vidéo.

Kabareh Cheikhats

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.