CASABLANCA : QUOI DE NEUF AU TRIANGLE D’OR ?

Le Triangle d’Or, ses jolies boutiques, ses multimarques, ses concept stores et… son jeu presque incessant de chaises musicales. En effet, il en faut peu aux Casablancaises pour jaser pendant le tea time : « Tu as vu ? Ça a fermé ? Ils sont en liquidation ! C’est la crise ! » Le trait est à peine exagéré… Le visage du Triangle d’Or semble être passé plusieurs fois sur la table d’un chirurgien plastique ces derniers mois. Mais même si on n’aime pas trop être bousculées dans nos habitudes, un petit vent de changement de temps à autre ne fait pas de mal.

Chaises musicales

Ainsi, le multimarque Cachou by Rose devient une enseigne exclusive Pinko et Cachou se déplace un peu plus loin. Missoni fait également ses cartons, pour une nouvelle adresse, pas encore dévoilée. Et quelques mois après sa création, L’Échoppe, premier multimarque exclusivement masculin s’est transformé : Ishq est un concept store qui propose des articles pour les hommes, femmes et enfants.

Déco et soins

Déjà épicentre des bonnes adresses déco (Flamant, Armani Casa, entres autres), le Triangle d’Or compte désormais le showroom de Pastel Living (la marque de design vendue jusqu’alors uniquement en ligne) et Illoum qui a quitté le CIL pour s’installer à la place de The Private.
Si vous aimez faire des pauses « intensive care » entre deux séances d’essayage, Efferv O Sens Spa s’est refait une beauté, se déplaçant de quelques mètres, avec une offre désormais plus étoffée.

Tberguig

Enfin, petit bonus : on a soufflé à l’oreille de Shoelifer qu’un nouveau multimarque ouvrirait ses portes prochainement (entre Sandro et The Kooples), représentant entre autre Issey Miyake. La suite, au prochain épisode…

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.