6 BOOTS DE MONTAGNE À PORTER EN VILLE CET AUTOMNE HIVER 2019-2020

Oui, les chaussures de la saison automne-hiver 2019-2010 sont bien les bottines de montagne ou boots de trek : les mannequins Chanel ont arpenté le podium avec. Pareil chez Isabel Marant, qui les décline d’ailleurs chaque hiver. Notre sélection pour partir à l’assaut de la ville avec un pas sûr, les pieds bien au chaud, et une allure pile dans la tendance.

Après les santiags, les escarpins délirants ou encore les cuissardes, c’est au tour des chaussures de randonnée de passer sous le feu des projecteurs. Certes, confortables mais un peu massives, les boots de montagne ne semblent pas, au premier abord, un modèle de sexyness. Pourtant, à l’instar des “dad shoes” ou des plateformes (elles aussi sur le retour), elles se portent bien plus aisément que l’on pourrait le croire.

On les retrouve d’ailleurs dans les collections automne-hiver 2019-2020 des grandes maisons de luxe (chez Chanel, par exemple) comme chez les professionnels de la botte fourrée : on en a repérées chez UGG (qui réserve une jolie surprise à Casablanca, stay tuned !)

Alors on se la joue lord écossais qui se balade dans les Highlands avec une paire de bottines de trek, un jean droit skinny, et une veste oversized en tweed ou prince de galles. On les porte aussi avec un ensemble de laine (toujours aussi tendance) dans des tons grèges, sous un manteau large et long et même avec une jupe plissée pour casser leur côté “bûcheron”. Bref, on a donné leur chance aux trek shoes, et on les a adoptées. Et vous ?

Boots UGG Australia
Prix : Env. 2600 DH

 

Boots H&M
Prix : 899 DH

 

Boots Uterqüe
Prix : 2099 DH

 

Boots Zara
Prix : 799 DH

 

Boots Isabel Marant
Prix : Env. 6000 DH

 

Boots Chanel
Prix : Env. 15.000 DH

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.