ADRESSES SHOPPING : OMOTÉ, LE JAPON À CASABLANCA

Dans notre sélection de bonnes adresses shopping, notre dernière trouvaille vous fait voyager au Japon. Omoté, nichée dans le Triangle d’Or, est une boutique de prêt-à-porter féminin aux accents nippons. Créateurs pointus et pièces irrésistibles, embarquement immédiat !

 LE NOM

Si vous n’êtes pas fluent en japonais, on vous fait les sous-titres. Omoté signifie devanture de boutique, tandis que Omoté Sando, c’est l’avenue de Tokyo longue de plus d’un kilomètre dédiée au shopping. La référence est donc assez claire pour cette enseigne casablancaise qui met en lumière des marques de créateurs japonais adulés par les fashionistas.

LA DÉCO

Le voyage passe également par le design de ce multimarques extrême-oriental. Minimalisme, meubles évoquant des formes de roches, murs immaculés et parois couleur béton, les principes de l’architecture moderne du Japon sont respectés. Une ambiance zen et sans fioritures qui met l’accent sur les collections présentées.

COUPS DE GRIFFES

Sur les portants, Iro Paris, maison parisienne aux inspirations nippones, Issey Miyake ou encore Adidas by Y-3 (petite sœur de la maison Yoji Yamamoto) avec aussi bien du prêt-à-porter que de l’accessoire. Notre faible ? Les sneakers Y-3 !

Notre coup de cœur ? Tsumori Chisato, créée à Tokyo il y a bientôt 30 ans est pour la première fois représentée au Maroc. Un vestiaire très haut en couleurs inspiré des très nombreux voyages de la créatrice avec des références au Japon distillées avec subtilité. Entre poésie et fantasy, l’univers unique de cette créatrice est à découvrir d’urgence.

Bonus, Omoté dispose aussi d’un petit corner dédié à l’homme, où l’on retrouve les collections de prêt-à-porter Iro Paris et les sneakers Y-3.

歓迎 *
*bienvenue en japonais si on ne s’est pas fait avoir par Google Translate (NDLR)

Omoté
Angle rue Essanaani et Abou al Kacem al Kotbari, Triangle d’Or, Casablanca.
Tél. : +212 5 22 26 21 05

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.