MAWAZINE 2018 : OÙ DÎNER APRÈS LES CONCERTS À RABAT ?

Vous avez chanté à tue-tête, vous avez dansé, vous vous êtes amusés, le concert s’achève et une question se pose : “Où allons-nous dîner ?”. Pour vous éviter de chercher sur votre téléphone ou d’atterrir dans le premier restaurant croisé, Shoelifer vous donne 3 adresses rbaties, des “valeurs sûres”, histoire de satisfaire vos papilles après avoir enchanté vos oreilles.

Le Limonadier

On aime les endroits sympas où l’on peut dîner sans se ruiner. C’est le cas du Limonadier, qui s’est installé il y a moins d’un an, au cœur du quartier Agdal. D’ailleurs, il compte déjà parmi les tables incontournables de la capitale. La carte “bistro”, comprend des classiques comme le velouté d’asperges ou le bœuf Rossini (pour les grosses faims), ou bien encore le baba au rhum et ses fruits de la passion en dessert. On dîne dans un cadre sans prétention, cosy et aux larges banquettes de velours, avant ou après avoir pris un verre à l’arrière du restaurant, où se trouve la partie bar lounge.
16 Rue Jabal Oukaïmeden, Rabat.
Tél : +212 5 37 68 69 00

La Mamma

Certainement l’un des grands classiques de la ville. Cette adresse ravit les papilles de ses hôtes depuis plus de 40 ans. Certes, la carte –italienne, faut-il le préciser ?– est classique et sans surprise, mais bonne, cuisinée comme à la maison quand on a envie de dégrafer discrètement son pantalon. L’ambiance est un peu sombre : La Mamma n’est pas le genre de lieu où l’on va pour “voir ou être vu”. On y va lorsque l’on a faim et que l’on n’a pas le temps d’être déçu.
6, rue Tanta, Rabat
Tél. : +212 05 37 70 23 00

Sa Caleta

Pas de dîner estival sans une adresse qui nous emmène en Espagne avec des tapas, de la musique, du bruit, et la convivialité ibérique, si proche de la notre. Sa Caleta, c’est une adresse qui, depuis 5 ans, conquiert le cœur des rbatis –et pas que. En mai 2017, lors de son passage au Maroc, c’est le restaurant qu’a choisi Charles Aznavour pour dîner après sa représentation. Chose peu répandue, vous pourrez y déguster des pouces-pieds : ces crustacés prisés en Espagne et au Portugal se cuisinent très simplement, avec du laurier, de l’ail, du piri piri (petit piment), du gros sel, “et voilà”. Si jamais l’envie vous prend d’en goûter, pensez à les commander à l’avance.
Centre Commercial Prestige
Tél: +212 5 37 65 00 64

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.