OÙ FAIRE DE LA MOTO À CASABLANCA ? ON A TESTÉ LES MINI BOLIDES DU MGP RACING MOROCCO

shoelifer_moto_a_casablanca_mgp

 

En manque d’adrénaline ? On a découvert l’activité parfaite pour tous les mordu(e)s de vitesse : le MGP Racing Morocco. Un nouveau concept imaginé autour de l’univers de la mini-moto à Casablanca, fraîchement installé sur le circuit VGK. Et ne vous fiez pas aux apparences, ces petits bolides en ont dans le ventre. En famille ou entre potes, l’occasion de vivre une journée en mode Grand Prix : montez, on vous emmène faire un tour avec nous.


MGP Racing Morocco, le concept

Derrière ce concept, se cachent deux frères, Mehdi et Isma, tombés dans la marmite (d’essence, of course) dès leur plus jeune âge. Passionnés de sports extrêmes, ils décident de tout plaquer après 10 années passées dans la com’ pour s’adonner à leur passion, qui est, vous vous en doutez, la moto. Leur objectif ? Apporter une nouvelle expérience aux motards amateurs et démocratiser au Maroc la pratique sur circuit asphalte. Un loisir jusqu’alors impossible, faute d’infrastructure.

Pour ce faire, ils importent un escadron d’Ohvale GP-0, des mini superbikes à piloter sur circuit de karting qui offrent les meilleures sensations “piste” sur petites roues. MGP Racing Morocco était né. Ouvert en juin 2020 sur le circuit VGK de Benslimane, le “club” fédère déjà une belle communauté de passionnés. Qui n’est pas prête de s’arrêter là, puisque l’équipe vrombissante décide d’appuyer à fond sur l’accélérateur en organisant d’ici la fin d’année un championnat du Maroc et même de mettre en place une école de pilotage. A suivre donc… Nous, on a commencé par tester !


Pour qui ?

Tout le monde ! Hommes, femmes, enfants de 8 à 88 ans. Une seule recommandation : porter un jean bien résistant et des chaussures montantes.


Le lieu

Direction le parc VGK de Benslimane, à une quarantaine de minutes de Casablanca. Ce nom vous dit quelque chose ? C’est normal, c’est le premier circuit de karting ouvert au public sous nos cieux. Il a donc vu défiler depuis, un bon nombre d’amateurs de vitesse. Mais VGK, ce n’est pas qu’un circuit de karting : paintball, trampoline, tir à l’arc, mini foot et jeux gonflables… le village, axé sur les loisirs, déploie une foule d’activités pour occuper toute la famille. Dont la petite dernière : le MGP Racing Morocco.

Sur place, on snobe donc les jeux et la buvette pour se rendre au cœur de “l’écurie”. Et ça sent le gaz à plein nez. Chaises pliantes, combinaisons en cuir, moteurs vrombissants et mini motos rutilantes, on se retrouve transporté en un clin d’œil dans l’ambiance Grand Prix qu’on matte souvent le week-end sur les écrans TV. En face de nous, la piste de karting de 1000m et ses virages bordés de pneus bleu et jaune. Et, bien sûr, un escadron de mini-motos qui n’attendent que nous pour démarrer.


Les bolides

Pour les non initiés, les mini moto GP sont des “supers” motos en format mini allant de 8 à 25 chevaux. Deux modèles de la marque italienne Ohvale sont proposés. Quand les blanches et noires sont réservées aux débutants (puisque automatiques et donc plus faciles à manier), les colorées sont, elles, proposées aux riders confirmés. Boîte à vitesse inversée, pneus slick en gomme conçus pour une adhérence optimale sur circuit… On comprend vite qu’il ne faut pas se fier aux apparences et que ces petites bêbêtes peuvent nous emmener à fond les manettes. Sur le circuit, les pilotes enchaînent d’ailleurs les tours à une vitesse folle dans un vacarme assourdissant et osent même quelques figures comme le fameux déhanché, avec les genoux qui frôlent le sol dans les virages. Impressionnant.


Test drive

Quand on nous a demandé si on voulait essayer, du coup on n’était plus très sûres… Mais comme on n’a pas voulu passer pour des poules mouillées, on a bien fini par se lancer.

Première étape : la combinaison. Ici, les équipements sont entièrement fournis et permettent d’assurer un maximum de sécurité selon le niveau. On enfile donc un gilet à manche longue en nylon fluo (pas très mode on l’admet) avec des coques renforcées, puis un casque et des genouillères. Résultat ? On se prend légèrement pour un cosmonaute…

Deuxième étape : le briefing. Avec quelques notions en matière de deux-roues, votre testeuse n’a pas eu besoin de passer par une séance de coaching poussée, généralement recommandée pour les néophytes. Toutefois, on nous a fait un brief dans les règles. Position de l’assise, règles de sécurité, regard : on intègre le b.a.-ba du guide du motard et on commence en douceur sur quelques mètres. On jauge l’accélérateur, on apprend à placer ses pieds… Bref, au bout d’un certain temps, on se sent assez en confiance pour tenter notre premier tour. Let’s go !

Troisième étape : le circuit. Une fois lancée, c’est de l’adrénaline pure ! Si au début, on appréhende franchement le premier virage, au fur et à mesure, la peur se dissipe pour laisser place à une réelle excitation. Tout en restant hyper concentrée, of course. Au bout du second tour, on se surprend même à accélérer. Et si on n’a évidement pas osé les fameux déhanchés, on a tout de même eu l’impression d’être une pilote, une vraie. Yeah… Résultat, quand on voit s’agiter le drapeau indiquant notre dernier tour de circuit, on regrette même que ça s’arrête. Avant de laisser exploser notre joie au retour à l’écurie. Exaltée, comme vivifiée, prête à remettre ça dès que possible : pas de doute, ce truc là rend accro.


Pour aller plus loin

On s’offre un après-midi coaching en règle avec Hamza Kammah, éducateur sportif certifié auprès de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) tous les mercredis en groupe de 4, ou en solo. Soit pour apprendre de A à Z, soit pour se perfectionner. Plutôt original, on tente aussi les nocturnes du jeudi soir pour vivre le rêve motard à fond dans une ambiance bon enfant avec musique et courses jusqu’ à 23h. Mais surtout, on attend l’arrivée prochaine de l’école de pilote MGP pour participer aux futurs compétitions (pour l’instant les tours ne sont pas chronométrés) et, pourquoi pas, acquérir sa propre moto. Alors tentés de rejoindre la communauté ?


Les formules

Pour l’instant le MGP Racing Morocco propose la location de mini motos déployée sur plusieurs formules. La formule “baptême deux roues” pour les personnes n’ayant jamais piloté, la formule “initiation et découverte” pour les débutants : à 160 DH les 15 minutes et jusqu’à 400 DH pour 45 minutes. Pour les motards confirmés, comptez entre 210 DH les 15 minutes et 600 DH les 45 minutes au guidon des motos les plus performantes. Sinon, des formules “carnet” existent pour les aficionados avec -15% sur 10 tickets, proposées aux alentours de 1300 DH.


Covid-19

Les normes sont respectées), tous les casques, gants et combinaisons sont entièrement désinfectés après chaque utilisation


Infos

MGP Racing Morocco au VGK Benslimane
Autoroute Casa-Rabat, sortie Benslimane.
Du mardi au dimanche de 10h à 19h et le week-end de 9h à 20h.
Tél : +212 607 211 512 ou +212 607 211 513 ou directement sur Instagram.

 

Photo (c) Peter Lindbergh pour Belstaff

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.