LA QUEUE DE CHEVAL, UN ÉTERNEL CLASSIQUE SI TENDANCE

Petites filles, on aimait marcher en la faisant balancer de droite à gauche. Maintenant, la queue de cheval, c’est la coiffure des femmes sexy, des working girls qui n’ont pas le temps, des filles cool qui la nouent –parfaitement– mais sans le moindre effort ou encore des sportives qui vont au plus pratique. En 2018, la queue de cheval est partout, sur les tapis rouges comme sur les défilés et les scènes de concert (Ariana Grande, comme Madonna dans les 80’s, ne se coiffe plus autrement). Florilège des plus jolies ponytails de l’année, à copier sans modération avec une mention spéciale pour celle du défilé croisière de Dior, en une.

Ex fan des sixties

Pour se la jouer baby doll impertinente. Comme Alison Brie au MTV Awards, le 17 juin dernier. La star de la série Community joue la carte des sixties de bout en bout avec son look et son maquillage. Pas besoin d’en faire autant, mais vous pouvez arborer sa coiffure : même avec un jeans/t-shirt blanc, elle fera son petit effet.
Le détail : On ne voit pas l’élastique qui tient la queue de cheval, placée haut sur la tête, on garde une mèche de cheveux assez longue pour la faire tourner autour du lien, ce qui donne l’impression que l’on a attaché la queue de cheval avec ses cheveux.
L’astuce : Lissez correctement les longueurs, puis passez un coup de Babyliss sur les pointes pour donner au ponytail cet effet torsadé.

Hot mama

On voit très souvent Kim Kardashian avec une queue de cheval haute et bien plaquée. Une façon pour la star de dédramatiser ses tenues très sexy, voire un peu bimbo. Et elle n’a pas tort : portée ainsi, la queue de cheval a un côté strict qui contraste heureusement avec une bouche bien rouge ou une tenue bien rock’n’roll.
Le détail : Même si on s’est efforcée de plaquer chaque petite mèche, une fois la coiffure achevée, on libère soigneusement quelques mèches de baby hair au niveau des tempes et du front. Les spécialistes le font avec une brosse à dent, afin de millimétrer l’opération.
L’astuce : La queue de cheval une fois nouée, on répartit les cheveux le plus largement possible. Lorsqu’on les a assez longs, ils couvrent les épaules, comme une demi-queue.

L’effortless qui énerve

On a toutes cette copine : celle qui ne révisait rien aux contrôles mais s’en sortait avec un 18 et qui ne sait jamais comment elle a réussi sa coiffure. L’effortless, cette manière d’être que l’on associe souvent aux Parisiennes, spécialistes du look “I woke up like this”, et pour qui tout semble (trop) facile. La preuve en image avec Marion Cotillard, ici au dernier Festival de Cannes.
Le détail : Le léger bombé au niveau de la couronne, qui donne un peu de relief à votre coiffure. Surtout si, comme Marion Cotillard, vous avez les cheveux courts.
L’astuce : Crêpez légèrement les mèches de devant avant de les rabattre en arrière et d’attacher vos cheveux. Une fois la queue de cheval nouée, vaporisez un peu de laque pour fixer la coiffure.

 Reine du bal

Ne vous laissez pas avoir par l’aspect “plus facile tu meurs” de cette queue de cheval. Gina Rodriguez, aka Jane The Virgin depuis 5 saisons, a beau avoir l’air de s’être coiffée toute sa vie d’une seule main, des mains expertes se cachent pourtant derrière ce ponytail frisant la perfection. On vous conseille de vous lancer seulement si vous êtes une pro du tuto sinon faites la réaliser au moins une fois par votre coiffeur, pour la copier plus tard.
Le détail : La queue de cheval est attachée 2 ou 3 fois sur la longueur (selon vos cheveux), à intervalles réguliers. On tire les cheveux entre chaque élastique, très doucement, jusqu’à ce qu’ils forment une sorte de bulle.
L’astuce : La perfection de cette coiffure repose sur la raie au milieu, qui annonce la queue de cheval. On fait donc attention, lorsque l’on divise ses cheveux, à ce qu’elle soit précisément au milieu. Après seulement peut-on commencer à les plaquer vers le bas pour les attacher en une queue de cheval basse.

Première de la classe

Ce n’est pas une surprise, quand il s’agit d’exceller dans un domaine (plus ou moins lié à la mode et la beauté, of course), Victoria Beckham n’est jamais bien loin. Au mariage de Meghan Markle et du prince Harry, chaque détail de sa tenue a été passé au crible. Et sous son chapeau à voilette, sa queue de cheval de petite fille parfaite a fait l’unanimité. Encore une preuve que la simplicité l’emporte toujours.
Le détail : Les petites mèches que l’on libère de chaque côté de la queue de cheval pour encadrer le visage. Attention, on ne les met surtout pas derrière ses oreilles, faux pas absolu.
L’astuce : Ne lissez pas trop vos cheveux au préalable, au risque de vous retrouver avec une coiffure toute “raplapla”.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.