EXPO : NABIL BOUDARQA, SANS TITRE

Non, ce n’est pas une erreur, « Sans Titre » c’est le nom de l’exposition de dessins de Nabil Boudarqa dont le vernissage aura lieu le 8 février prochain à la Galerie THEMA à Casablanca. « Sans titre » mais pas sans talent : on vous dit pourquoi on y sera, qu’il pleuve, qu’il vente, ou qu’il neige (même si c’est peu probable).

Le Casablancais Nabil Boudarqa, 32 ans, est un artiste-marathonien. Après des études d’arts appliqués et un diplôme de l’Institut spécialisé dans les métiers du cinéma à Ouarzazate, il enchaîne depuis 10 ans expositions et prix. Dont celui en 2011 du 1er Marathon Photo FNAC lors du Festival de Casablanca.

Soyons honnête, aucune d’entre nous, chez Shoelifer, ne peut se prétendre critique d’art. En revanche, comme dans notre domaine de prédilection (la mode, faut-il vraiment le préciser ?), nous savons reconnaître une esthétique hors du commun et un vrai coup de cœur. Artiste peintre, dessinateur et photographe, Nabil Boudarqa est habité par l’Art, son art. Et il transmet dans ses esquisses de crânes, ce que lui fait ressentir la condition humaine. Souvent sombres et contrastés, ses dessins à la technique mixte ont pourtant quelque chose de lumineux, comme pour montrer qu’il ne peut y avoir de lumière sans ombre.

Pour lui, d’ailleurs, le commun des mortels est doté d’une capacité à dessiner: c’est l’Art inné à tous les hommes. Pourquoi pas ? En attendant, il est doté d’un talent certain et cette nouvelle exposition, du 9 au 21 février 2018, est une jolie occasion de le découvrir.

Le teaser de l’expo sur vimeo.com

GALERIE THEMA
60, rue Taha Houcine, Casablanca
Tél. 05 22 22 12 65

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.