COUCHERS DE SOLEIL : OÙ VOIR LES PLUS BEAUX SUNSETS

C’est un spectacle dont on ne se lasse jamais. Quand le soleil passe le relais à la lune, pendant quelques instants flamboyants. Seul, en amoureux, entre potes ou en famille, on vous dit quels sont nos spots préférés pour savourer un coucher de soleil digne de ce nom.

 

Fès : Le Sahrai

L’immense terrasse sur le toit de l’Hôtel Sahrai rappelle les rooftops de New York mais offre une vue imprenable sur la sublime médina de Fès. DJ sets du vendredi au dimanche et cocktails concoctés par des barmen expérimentés : vous n’avez plus qu’à vous installer et admirer le soleil tirer sa révérence.

Marrakech : Le Palais Namaskar

En plein cœur de la palmeraie de Marrakech, le Palais Namaskar est la zénitude incarnée. De l’une des nombreuses terrasses, au rez-de-chaussée ou à l’étage, la seule chose qui pourrais “obstruer” quelque peu la vue sur l’horizon flamboyant est une palme de palmier. À vos marques, prêts, instagramez !

Tanger : Le Mirage

L’hôtel surplombant le Cap Spartel porte parfaitement son nom, avec sa vue panoramique sur les 60km de côtes auxquels il fait face. Observer le coucher du soleil depuis son immense terrasse est une expérience qu’il faut apprécier –presque– dans un silence religieux. Ce qui n’est pas difficile tant la beauté de la nature au travail laisse sans voix.

Casablanca : Le Lily’s

Casablanca, ses embouteillages, sa pollution… et ses parenthèses enchantées ! Le Lily’s, restaurant posé sur les rochers aux pieds du phare d’El Hank, en est une. Certainement le meilleur spot où admirer le coucher de soleil dans la Ville blanche, un vrai front row. Si vous n’avez jamais goûté à leurs cocktails, offrez-vous ce plaisir, c’est l’illustration parfaite du mot “chill”.

 

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.