5 ADRESSES À MARBELLA ET UN PEU PLUS…

Marbella est l’une de ces destinations où l’on aime aller –et retourner– encore et encore. Le charme de la riviera espagnole fait toujours son effet… D’ailleurs, la région peut encore nous surprendre. Et si, cette année, on sortait des sentiers battus, bousculait nos habitudes et (re)découvrait Marbella ? Nous avons sondé les aficionados qui nous ont donné leurs plans cool. Suivez le guide.

1. On part faire une randonnée à Caminito del Rey

Un parcours de 7,7 km chargé en adrénaline pour les amateurs de sensations fortes. Situé dans le parc naturel de Los Ardales, à 76 km de Marbella, ce circuit qui fait seulement un mètre de large serpente à 100 mètres au dessus du fleuve Guadalhorce. Vraiment spectaculaire !
Un conseil : mieux vaut s’y prendre à l’avance pour booker vos places car ce spot est très prisé.

Shoelifer x Anfaplace – Megabanner

Ouvert du mardi au dimanche
Presa El Gaitanejo, Embalse conde de Guadalhorce, Ardales.
Tél. +34 952 45 81 45


2. Vamos a la playa : Sonora beach !

Vous en avez assez des Nikki beach, Trocadero playa ou autre Mistral beach ? Direction Sonora beach pour une ambiance plus bohème, moins jet-set : un endroit cool pour peaufiner son bronzage sur un hamac. Et en prime, un restaurant sympa qui sert des spécialités locales.

Bon à savoir: tous les dimanches à partir de 18h, un live band joue du rock ou du reggae.

Sonora Beach, Km 162, Carretera de Cadiz, Estepona.
Tél. +34 605 95 08 82


3. Soirée flamenco chez Ana Maria

Pour vibrer aux sons de l’Espagne et du flamenco, on va chez Ana Maria, dans le vieux Marbella, place Santo Cristo. Dans ce tablao, on peut assister à la prestation colorée d’une troupe de musiciens et danseurs qui reprennent des titres cultes du répertoire espagnol. On peut même s’y essayer… Ambiance festive garantie, mais encore une fois, mieux vaut réserver à l’avance : la salle est petite et se remplit pronto.

Plaza Santo Cristo, Marbella.
Tél. +34 667 38 49 46

4. Déguster les meilleures viandes du monde à El Txoko !

Ouvert il y a tout juste un an, dans l’espace Gourmet Experience du Corte Ingles Puerto Banùs, ce restaurant dirigé par le chef basque Luis Salinero s’est déjà fait remarquer par les critiques. Pourquoi ? Parce qu’il sert une sélection des meilleures viandes du monde entier. Les meilleures pièces, avec une cuisson parfaite : un must-taste. Petit bémol, néanmoins, le restaurant ferme ses portes à 22h, en même temps que celles du centre commercial.

El Txoko
Calle Ramón Areces, Marbella

Tél. +34 952 90 83 81


5. La Moraga pour une pause déj’ très gourmande

Plus chic, La Moraga est une adresse incontournable de Puerto Banus. Dans ce restaurant bistronomique, on savoure une cuisine espagnole contemporaine et inventive : tapas revisitées, sélection des meilleurs poissons du moment, etc.

Sans oublier le fameux pain perdu au lait de coco et au chocolat blanc. Un pur délice.

1, Ramon Areces, Puerto Banùs, Marbella.
Tél. +34 952 81 74 48

6. Le Kune : typiquement tapas !

Un lieu sympathique à la déco de cantine branchée, fréquenté par tous les âges, et une carte de tapas aussi pointues que délicieuses. On va au Kune pour s’en mettre plein les papilles et pour l’accueil, au top.

1,  avenida Fontanilla, Marbella.
Tél. +34 952 86 84 94

7. Faire son marché à Los Naranjos

Bercé par les effluves de la fleur d’oranger, on part flâner à Los Naranjos, dans le centre historique près de la Plaza del Toro pour faire son marché (tous les samedis) et un petit shopping cool. Un cadre bucolique avec de jolies terrasses et cafés. A goûter absolument : les churros au chocolat fondu et à l’orange.

Tous les samedis,
Plaza de los Naranjos, centre historique de Marbella.

Fatima Haim

Après des études d’histoire et de journalisme, elle est tombée dans la marmite de la pub et de l’édition, un peu par hasard, en collaborant avec différentes agences. Une fois dissipé l’effet « potion magique », le journalisme la rattrape. Elle papillonne alors dans différents supports : FDM, Afrique Magazine, L’Officiel… Car en 2014, cette parisienne (d’adoption) s’était rendue à Casablanca pour y passer quelques jours. Elle y est encore! Toujours en quête d’air pur (et iodé), pour buller en terrasse ou se déconnecter à coups de longues marches.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.