TROIS SÉRIES À ZAPPER

Parce que nos soirées sont trop courtes –et nos nuits blanches trop précieuses–, voici trois séries à rayer de sa must-see list, sans regrets. Avec en bonus une 4e série hautement addictive : à ne surtout pas commencer si vous voulez garder un semblant de vie sociale, donc !  

La plus « sitcom » : You me her de John Scott Shepherd avec Greg Poehler, Rachel Blanchard, Priscilla Faia.

Le pitch ? Un couple décide d’engager une escort girl pour pimenter sa vie sexuelle, mais les choses prennent un tournant inattendu quand les sentiments s’en mêlent.

BMCI 970*250

Pourquoi on zappe ? Au départ, avouons-le, le sujet osé et avant-gardiste du trouple (trio amoureux), abordé dans la série nous intrigue. Mais très vite –après les 4 premiers épisodes pour ma part– malgré un trio d’acteurs attachants, on tourne en rond, et on s’ennuie. Tirée par les cheveux, la caricature l’emporte sur la réalité.

La moins novatrice : Dynasty de John Schwartz et Stephanie Savage avec Elizabeth Gillies, Nathalie Kelley, James Mackay.

Le pitch ?

Un reboot moderne du soap classique des années 80, qui suit deux des dynasties les plus riches des Etats-Unis, les Carringtons et les Colbys, qui se battent pour le contrôle de leur richesse et leur famille.

Pourquoi on zappe ?

Vous avez connu la série iconique des années 80 ? Vous avez tout vu. On exagère à peine. Ce n’était certes pas un chef-d’œuvre mais Dynasty avait le mérite d’être novatrice pour l’époque et d’en mettre plein la vue. On se souvient encore du brushing volumineux et des épaulettes XXL de Joan Collins… Décors somptueux, personnages beaux, riches et glamour, crêpages de chignons intempestifs sur fond d’intrigues qui ont fait le succès de la 1e version : ce remake imaginé par les créateurs de Gossip girl n’est qu’une pâle copie de l’original et n’apporte rien de neuf.

La plus décevante : Gipsy de Lisa Rubin avec Naomi Watts, Billy Crudup, Sophie Cookson.

Le pitch ?

Une thérapeute se met à jouer à un jeu dangereux lorsqu’elle s’immisce dans la vie des personnes impliquées dans l’entourage de ses patients.

Pourquoi on zappe ?

Certes, l’histoire d’une psy qui dérape et pète les plombs est alléchante. Pourtant, ce thriller psychologique d’une lenteur extrême peine à prendre. Ce, malgré la présence de l’actrice anglaise et oscarisée Naomi Watts (Impossible, Mulholland Drive, 21 grammes) dans le rôle de la psy. Car si son interprétation est juste, son personnage manque véritablement de profondeur, et du coup on ne ressent aucune empathie pour ce dernier. En gros, on reste un peu sur notre faim. Et il semblerait qu’on ne soit pas les seuls puisqu’il n’y aura pas de suite : la seconde saison a été annulée.

Bonus

La série qui va vous filer des insomnies : The Sinner de Derek Simonds avec Jessica Biel, Christopher Abbott, Dohn Norwood.

Le pitch ?

Une jeune mère est prise d’une rage soudaine en public et commet un acte de grande violence, sans pouvoir expliquer pourquoi. Un inspecteur de la police qui enquête sur son cas découvre les lourds secrets enfouis dans son inconscient.

Pourquoi on aime ?

Parce que ce thriller aussi troublant qu’hypnotique, adapté du roman de Petra Hammesfahr (auteur de polars très réputée en Allemagne) ne se contente pas de nous scotcher à notre fauteuil. Véritable drame psychologique, il livre un portrait saisissant et complexe de l’héroïne en allant fouiller minute par minute dans ses souvenirs et son passé. D’ailleurs, toute l’originalité de la série repose sur le fait qu’elle ne se concentre pas sur le « qui a tué » (on connaît la meurtrière) mais sur le pourquoi du comment.

 

Alixanne Chapon

Anxieuse de nature, quand elle n’écrit pas pour se défouler Alixanne passe la majeure partie de son temps à arpenter les rues de Paris à la découverte de bons plans, à chiner –la déco étant l’une de ses passions–, ou tout simplement à deviser des heures durant (toujours sur des sujets hautement philosophiques bien sûr) avec ses ami(e)s. Elle a commencé à écrire il y a plus de huit ans au Maroc, son pays natal –et de coeur. Depuis quatre ans, elle vit dans le 12e arrondissement de la capitale française et a collaboré avec de nombreux supports (So chic, Capital, Management, 7X7.press, etc.). Ce qui ne l’empêche pas de rentrer régulièrement à Casablanca et Marrakech afin de retrouver les siens et de se mettre au vert…

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.