WRIGHT TEA 1856 : CASABLANCA A SON TEMPLE DU THÉ

Plus besoin d’aller jusqu’au Morocco Mall ou même à Rabat (la première boutique a ouvert le 25 janvier dernier au Sofitel Jardin des Roses), l’enseigne Wright Tea 1856 a enfin son flagship store à Casablanca.

Le 30 janvier dernier, 250 invités triés sur le volet dont des grands noms de la finance et du business se sont pressés rue Aïn Harrouda, pour découvrir ce lieu pensé comme une véritable maison de thé. Une immense vitrine et deux étages qui comprennent deux comptoirs – l’un pour la vente, l’autre pour la préparation, un restaurant bistronomique, une pâtisserie et une chocolaterie fines, trois salons de dégustation et un espace d’exposition. Dans un décor chaleureux qui reprend les codes de la maison (sol de marbre vert, bois sombre veiné de rouge et laiton ciselé), le Tout-Casa, accompagné de la voix suave d’un crooner, a pu savourer une soirée dédiée à la passion de Hamid Raji, le fondateur de Wright Tea 1856, pour le thé.

Lire aussi : Wright Tea 1856 ouvre son premier comptoir-salon de thé au Morocco Mall

Shoelifer x Anfaplace – Megabanner

Car ici, tout tourne autour du thé, on le savoure, on découvre des grands crus et des mélanges délicats (la maison propose pas moins de 400 références), on grignote une pâtisserie ou un snack (tous parfumés au thé, of course) accompagné d’un breuvage (chaud ou froid), choisi selon les conseils avisés des serveurs et vendeurs. À l’étage, un musée retrace l’histoire du thé au Maroc depuis la fin du 19e siècle à travers de nombreux objets issus de la collection privée de la famille Raji (qui est dans le négoce du thé depuis le milieu des années 30). On y découvre des pièces d’argenterie précieuses signées Richard Wright (qui a donné son nom à la marque), si prisées dans les familles bourgeoises marocaines au début du 20e siècle, ainsi que des services en porcelaine, à la russe, à l’anglaise et à la marocaine et des théières exceptionnelles, en fonte du Japon, en terre de Yi-Xing…
Le must ? Un afternoon tea dans le salon aux lumières tamisées, aux murs patinés dorés à la feuille, pour se régaler de muffins ou de scones accompagnés de crème, de marmelades maison, ou encore de macarons. On peut aussi se laisser surprendre, le temps d’un brunch dominical ou d’un déjeuner, par la manière dont les notes de thé vert, matcha ou Massala s’intègrent dans les plats, des plus simples aux plus élaborés. Pourquoi ne pas manger sur le pouce un club sandwich au roastbeef sauce moutarde à l’ancienne au thé pu-erh ou déguster un carpaccio de saint-jacques et vinaigrette au thé Grand Palais suivi d’un carré d’agneau rôti sauce aigre douce au thé Massala ?

 

En images, la soirée de lancement. 

Maison de Thé Wright Tea 1856
Rue Aïn Harrouda, Triangle d’or
Casablanca
Tél : +212 522 94 63 61

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.