LES EXPERTS CAFTAN, TENDANCES 2018-2019 : EPISODE 1, NOIR DESIR

Shoelifer passe au crible les tendances caftan de la saison avec, en vedette pour ce premier épisode de notre décryptage de la couture marocaine 2018-2019, le caftan noir. Le principe de notre série Les Experts dédiée aux caftans ? Les tendances actuelles mises en lumière sous forme de moodboards didactiques pour mieux vous aider à concevoir ou à choisir votre tenue d’apparat cette saison.

Par Widad Anoua

Vous faire porter un caftan noir ? Mais, pourquoi ?

Si le noir est une (non) couleur que l’on adore pour les robes du soir, elle est souvent boudée lorsqu’il s’agit de caftan, jugée trop sombre ou trop triste. Doit-on rappeler ici ô combien, nous autres, aimons les couleurs flamboyantes ? Pourtant, toute fashionista et autre rédactrice de mode qui se respectent raffolent du concept all black. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est flatteur pour la silhouette. Ensuite, parce qu’il incarne un intemporel. Enfin, parce que c’est un incontournable si l’on s’inspire des podiums de Paris, New York, Londres ou Milan. On se prend alors pour une héroïne délicieusement sexy et ténébreuse d’Arsenic et vieilles dentelles.

Sarah Siham Chraïbi

Un caftan noir, mais de quel noir parlez-vous ?

Vous le savez, le noir est multiple et confère une intensité différente selon la matière que l’on choisit. Il est dur et brillant sur le latex, il est profond et sauvage sur de la mousseline, doux et changeant sur des plumes ou du velours. L’idée est d’apporter de la modernité à l’ensemble en mixant différentes matières, pour de ne pas tomber dans l’écueil du fadasse. Exit les satins duchesse et autres crêpes de soie, trop classiques. On évitera également les looks mono-matière. Nos conseils ? Osez les tissages innovants à la Balmain ou encore les matières techniques. Jouez des reflets, en mixant vos soieries avec un lamé or ou argent pour rester dans l’esprit futuriste. Pensez aussi aux incrustations de matières sur le col les manches, comme de la dentelle ou encore les plastrons façon Chanel, incrustés de cristaux géants.

Frederique Birkemeyer

Un caftan noir, mais à quoi ressemble-t-il ?

Une fois le mix de matières décidé, on se penche sur le travail du caftan. Notre conseil est se cantonner au minimalisme. N’en faites surtout pas trop au risque de ressembler à un chandelier baroque. Less is more ! On optera donc pour une coupe droite, près du corps, le noir affine, profitez-en. Question manches, vous avez le choix entre la version badiya à petites manches couvrant à peine les épaules, des manches chemisier à la (Yves) Saint Laurent ou encore des manches près du corps. Le résultat ? Sophistiqué à souhait. En revanche, pour une première expérience black, les modeuses non averties prendront soin d’éviter les manches gigot, raglan ou encore évasées. En revanche, vous pourrez oser un volume légèrement plus ample vers le bas, mais avec parcimonie. Côté broderies, pas d’arabesques ni de motifs floraux, rapidement borderline, rehaussez plutôt votre caftan d’un travail de maâlem en motif géométrique irisé ou ton sur ton. Si vous tenez aux cristaux, bannissez le festival des couleurs, totalement hors sujet ici. Et pour finir votre caftan, pourquoi ne pas l’embellir de petits boutons couture, une jolie alternative aux traditionnels aâkads, pour accentuer l’effet chemisier sexy.

Myriam Bouafi
Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.