5 DOCUMENTAIRES MODE A VOIR SANS MODÉRATION

documentaire mode

Les documentaires mode, on adore ça chez Shoelifer. Et on pense que vous aussi. Après être tombés amoureux de l’expo Christian Dior en ligne –et puisque le confinement est loin d’être terminé– on a souhaité en remettre une couche : dans notre sac (signé of course), 5 documentaires très couture. Histoire de se glisser dans la peau de créateurs de génie depuis le confort de notre canapé.


 

On ne le dira jamais assez, mais la mode sert aussi – et surtout – à mettre un peu de sublime dans nos vies. Si le monde des podiums nous semble aujourd’hui bien loin, de nombreux documentaires mode sont aujourd’hui accessibles en ligne en quelques clics. De quoi mettre pendant quelques heures, nos angoisses de côté et s’offrir un aparté glamour en période de confinement. Chanel, Vogue, Alexander McQueen, Jean-Paul Gaultier ou Manolo Blahnik : notre sélection de documentaires mode cultes pour une virée enchantée au royaume de la haute couture.

Le plus époustouflant :  7 Days Out : Chanel

Si vous ne l’avez pas encore vu, foncez. Ce documentaire sublimissime nous entraîne au cœur de la machine haute couture Chanel. Derrière la caméra, le réalisateur Andrew Rossi invite le spectateur à vivre les derniers préparatifs du défilé printemps-été de 2018 au Grand Palais. Visite des studios, choix des mannequins, interviews intimistes avec le grand Karl Lagerfeld… On suit avec passion le compte à rebours fatidique dans un tourbillon enivrant de tulle et de décors à couper le souffle. Bref, 47 minutes de frissons mode à vivre jusqu’à l’apothéose magistrale du Jour J. Merci Karl.

Disponible sur www.netflix.com


Le plus magistral: The September Issue

Vous en avez certainement déjà entendu parler. Sorti en 2009, ce documentaire culte a ouvert les portes du célèbre magazine Vogue et de sa toute puissante rédactrice en chef, Anna Wintour. Aussi fascinante qu’intrigante, l’icône s’est laissée – une fois n’est pas coutume – approcher en toute intimité par le réalisateur R.J Cutler. On suit les péripéties inhérentes à la naissance d’un numéro du célèbre magazine comme si l’on y était. Lequel ? Celui de septembre, of course. Celui de la haute saison, des fashion weeks et des défilés à n’en plus finir. Entre Paris et New-York, embarquement immédiat pour un documentaire mode lancé à deux cents à l’heure. Et en bonus, on découvre la papesse de la mode comme on ne l’avait jamais vue.

Disponible sur YouTube (avec VPN)


Le plus fascinant : Le Testament d’Alexander McQueen

Faut-il encore présenter le créateur qui a bouleversé le monde de la mode avec son suicide en 2010 ? Initié par le journaliste au regard aiguisé et à la langue acérée Loïc Prigent, Le Testament d’Alexander McQueen, sorti en 2015, a fait couler beaucoup d’encre. Pas étonnant, ce documentaire mode aussi troublant qu’inspirant suit les quatre derniers défilés du designer anglais avant sa mort. Le point fort ? Une narration survoltée, des images de défilés magistraux et des archives bouleversantes pour entrer comme jamais dans l’univers du créateur. D’ailleurs, on attend avec impatience la sortie du confinement pour découvrir sur grand écran le dernier film qui lui a été consacré, sobrement intitulé Mc Queen. Mythique.

Disponible ici


Le plus rafraîchissant : Jean-Paul Gaultier travaille

Après avoir été primé pour son documentaire au succès retentissant Signé Chanel, c’est dans les coulisses du créateur à la marinière que nous invite cette fois-ci le journaliste mode Loïc Prigent (oui, encore, lui). Un documentaire mode ultra rafraîchissant, consacré, vous l’avez deviné, au fantasque et délicieux Jean-Paul Gaultier. Dans ce film de 52 minutes, l’enfant terrible de la couture française ouvre les portes de son espace de travail et se dévoile (non sans humour) autour de ses collections les plus emblématiques. À son bord, 12 pièces fabuleuses ayant façonnée 40 ans de création. Vêtements tatouages, robes corsets ou encore marinière légendaire…  Un festival de talent à siroter devant son canapé comme un cocktail mode explosif.

Disponible sur Arte Tv ou sur Dailymotion


Le plus haut perché : MANOLO : The Boy Who Made Shoes For Lizards

En bonnes fétichistes de stilettos que nous sommes, impossible de faire l’impasse sur ce portrait haut en couleur de Manolo Blahnik. De la série Sex and the City (on se souvient encore de la sortie culte de Carrie Bradshow “prenez mon sac, mes bijoux et ma montre, mais pas mes Manolo”) à sa collaboration avec Rihanna : le docu retrace le parcours de ce créateur adulé dans le monde entier depuis près de 40 ans. Le styliste espagnol nous raconte son histoire, de son enfance aux Canaries jusqu’à sa consécration new-yorkaise. Cerise sur le stiletto, on en profite pour papoter et se gaver d’anecdotes avec Anna Wintour, John Galliano ou encore Karlie Kloss. Résultat, un documentaire mode ébouriffant et une épopée haut perchée à voir absolument.

Disponible sur la plateforme www.netflix.com seulement à l’étranger ou on patiente en le commandant sur www.amazon.com d’ici la réouverture des frontières!

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.