CULTURE & CO : 4 DOCUS, PODCASTS ET LIVRES DE FEMMES INSPIRANTES

shoelifer-femmes-inspirantes-documentaire

Ces derniers mois, on vous a proposé de quoi faire du binge-watching intensif. Mais pas que. Les docus mode ou encore les visites de musées vous ont beaucoup plu. Du coup, on s’est dit que les lieux inspirants c’est bien mais les femmes inspirantes, c’est encore mieux ! Voici 4 docus, livres et podcasts à programmer dans sa to-do list culturelle de l’été pour un supplément d’inspiration.


 

On a tous été marqués par des personnalités inspirantes au cours de notre vie. Sportifs de haut niveau, créateurs de mode ou musiciens talentueux : des individus à l’aura démultipliée qui provoquent souvent le respect – ou l’adoration. Cette fois, on a voulu dénicher des personnalités de femmes inspirantes qui méritent vraiment notre approbation. Comme Michelle Obama, ancienne première dame (pas si sage que ça), ou encore Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane qui bouscule les codes du féminisme à l’international. Et pour continuer sur notre lancée, on a aussi voulu en savoir un peu plus sur Brené Brown, chercheuse scientifique qui booste notre conception du courage. En bref, des femmes dont le parcours et les mots nous (re)donnent la rage de vivre et l’envie de rêver.


Chère Ijeawele, de Chimamanda Ngozi Adichie

We should all be feminists”. Vous vous souvenez des tee-shirts de la collection printemps-été 2017 de Dior, floqués de ce mantra entêté ? Maria Grazia Chiuri l’avait fait inscrire en lettres noires sur fond blanc, en référence à la conférence TED éponyme de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. C’est de ce même discours dont Beyoncé s’était inspirée trois ans plus tôt, pour la rédaction de son hit ***Flawless, qui inclut par la suite un featuring de l’écrivaine. Suite à cette prise de position militante, Chimamanda Ngozi Adichie publie Chère Ijeawele, en réponse à une amie qui vient lui demander conseil concernant l’éducation de sa fille. Dans ce véritable manuel d’éducation féministe, Chimamanda Ngozi Adichie aborde quinze points qui devraient, selon elle, être abordés dès le plus jeune âge. Déconstruire le genre, assumer son corps, gagner son indépendance financière, se penser au-delà de la maternité, questionner le féminisme… autant de points qui pourraient constituer le socle de toute éducation féministe. Un texte puissant et incisif sorti en 2017, traduit depuis dans une vingtaine de langues, qu’on ne se lasse pas de lire et de relire.

Disponible sur Livremoi.ma.

View this post on Instagram

J'aime trop cette autrice, c'était super compliqué de choisir des citations mais les voilà. Son livre est une forme de court essai, une lettre dans laquelle elle donne des conseils à une amie pour élever sa fille de façon féministe, donc égalitaire. Je vous le conseille si vous ne l'avez pas lu, il est court, optimiste, bienveillant… intéressant qu'on soit parent ou non, à mettre entre toutes les mains. . #feministe #feminist #feminisme #feminism #chimamanda #chimamandangoziadachie #weshouldallbefeminist #equality #egalite #education #genre #sexe #educationsexuelle #mariage #enfants #tachesmenageres #boy #girl #nonbinary #hommes #femmes #book #inspiration #citations #empowerment #livre #lettre #chereijeawele #noussommestousfeministes #nonbinaire

A post shared by Harpy (@laharpy) on


Becoming, de Michelle Obama

Vous êtes-vous déjà imaginés dans la peau d’une Première Dame? Becoming en donne un avant-goût. Le docu, produit par le couple Obama himself et disponible sur Netflix depuis le 6 mai, suit la tournée promotionnelle des mémoires de la First lady “la plus connue du monde” – d’après les termes de son propre frère. Tout au long d’un périple de 34 dates, la femme du premier président afro-américain revient sur son parcours hors-norme qui l’a menée d’une petite ville de l’Illinois à Harvard puis jusqu’à la Maison Blanche. Salles pleines à craquer, public bouleversé, ateliers avec des jeunes femmes émues aux larmes… l’iconique Michelle révèle comme jamais ses talents d’oratrice et son caractère pétillant. Dotée d’une classe et d’un charisme naturel, Madame Obama se raconte et donne à voir “sa version de la réalité”. Fervente défenseure de la cause des femmes, engagée pour la cause noire, on découvre au fil des minutes les nombreux combats de l’ancienne première dame. Et toujours avec style, car on le sait, Michelle a le chic de mettre en avant les créations de jeunes créateurs en vogue à chacune de ses apparitions. Entre interviews calibrées et confidences décrochées à la volée, la réalisatrice Nadia Hallgren signe là un must-see émouvant. Certains jugent le documentaire trop lisse (mais qu’attend-t-on d’une autopromotion?), d’autres déplorent les apparitions trop furtives de son mari. Un mari dont l’ex First Lady aime à rappeler qu’elle ne l’a “pas épousé pour qu’il la rende heureuse”. Si le documentaire est sorti déjà il y a quelques temps sur Netflix, on trouve que cet empowerment au féminin, ça fait toujours du bien.

Becoming (Devenir), documentaire disponible sur Netflix, 1h29’ (2020)


The Call to Courage, de Brené Brown

Chercheuse en sciences humaines et sociales à l’université de Houston, Brené Brown s’est faite connaître du grand public en 2010, grâce à une conférence TED sur “le pouvoir de la vulnérabilité”. Avec près de 49 millions de vues à ce jour, sa prestation se hisse dans le top 5 des talks les plus populaires de la fameuse plateforme américaine qui se targue de “diffuser les idées qui en valent la peine”. Rien que ça. En 2019, elle revient sur le devant de la scène avec un “appel au courage”, une conférence-show diffusée sur Netflix. Véritable manifeste contre la peur, The Call to Courage dessine une philosophie de la prise de risque empreinte d’humour, loin des clichés et des injonctions au perfectionnisme. Effet feel-good garanti.

The Call to Courage (Appel au courage), documentaire disponible sur Netflix, 1h16’ (2019)


The Gurls Talk, le podcast d’Adwoa Aboah

Vous la connaissez sans aucun doute en tant qu’égérie de Calvin Klein, Kenzo ou Dior, mais saviez-vous qu’Adwoa Aboah avait une voix magnifique? Il suffit d’écouter son podcast “The Gurls Talk” pour succomber au charme de son timbre grave et envoûtant. Le mannequin britannique au crâne rasé et à l’allure de garçon manqué invite chaque semaine, depuis novembre 2018, des personnalités aux horizons divers, allant de Jorja Smith à Serena Williams en passant par Dua Lupa, pour les plus connues. Ou encore la première footballeuse professionnelle à porter un hijab, ou encore sa propre mère, pour celles qui le sont moins. Si le podcast est classé dans la rubrique “Mental Health” d’Apple, les thèmes abordés sont en réalité tout aussi éclectiques que ses invités : masculinité toxique, bi-racialité, télé-réalité, migration, design inclusif, amour du sport, mort de George Floyd, industrie de la mode… 45 épisodes de discussions à bâtons rompus, aussi anticonformistes que leur créatrice.

Découvrir le podcast ici.

 

Par A.F.

Photo (c) Hollywoodreporter.com.

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.