RAMADAN 2021 : PODCAST, DOCUMENTAIRE, LIVRE, EXPO, BD, FORMATION… 6 IDÉES POUR OCCUPER VOS JOURNÉES

Shoelifer_Ramadan

Ce ramadan 2021 vous rappelle les années lycée ? Comme pendant certains cours, les heures semblent interminables. Et on attend avec impatience la délivrance de la sonnerie (ici, l’appel à la prière). Si, comme nous, vous êtes en proie à l’ennui, les minutes paraissent des heures, voici 6 idées pour vous cultiver, réfléchir, découvrir… Bref, vous occuper l’esprit.

S’occuper c’est bien, se cultiver, c’est mieux. Pour faire défiler les minutes, rien de mieux que d’activer ses méninges. Un roman philosophique, une expo sur notre patrimoine, un documentaire engagé et controversé, un podcast spirituel, une formation ayurvédique ou encore une bande dessinée décalée, la Shoelifer team a fait le tour de la question. Voici notre sélection d’idées et passe-temps pour mettre à profit vos moments off.


UN PODCAST POUR APPRÉHENDER L’ISLAM DANS TOUTES SES DIMENSIONS

La radio française France Culture nous propose en podcast l’émission “Questions d’Islam”, portée par Ghaleb Bencheikh, (islamologue, de formation scientifique et philosophique, auteur de nombreux ouvrages et également animateur de l’émission télévisuelle “Islam” sur la chaîne France 2). Ce rendez-vous aborde l’Islam dans ses dimensions historiques, culturelles, sociales, théologiques et même mystiques. Vu le grand nombre de podcasts proposés, on peut faire le tri et choisir ceux qui nous intéressent vraiment. On se questionne par exemple sur la place actuelle du jeûne, ses visées spirituelles et ses finalités éthiques. On se remémore le contexte historique, sociologique et anthropologique dans lequel est né le Coran. On peut également se demander ce qu’est l’amour dans la tradition islamique ou encore comment concilier la foi religieuse et la pratique scientifique de nos jours ? On branche ses écouteurs et on profite de notre marche quotidienne ou de la préparation d’un repas pour réfléchir sur notre religion.

Billboard 970*250

Lien vers le podcast :
https://www.franceculture.fr/emissions/questions-dislam/quel-sens-donne-t-aujourdhui-au-jeune

Shoelifer_podcast_ramadan


UNE FORMATION POUR S’INITIER À L’AYURVEDA

Profitons de ce mois sacré pour nous reconnecter avec notre corps et améliorer notre santé naturellement, sur le long terme. My Shala propose une initiation à l’ayurvéda. Trois jours de formation certifiante pour booster notre système immunitaire en personnalisant notre approche préventive de guérison. Médecine millénaire indienne, l’ayurvéda nous enseigne que pour être en forme, notre organisme doit fonctionner correctement, tout comme nous avons besoin d’une bonne santé mentale et émotionnelle. Dina Lahlou, coach-psychothérapeute et praticienne en ayurvéda, propose de nous familiariser avec des pratiques ayurvédiques simples et puissantes. On apprendra ainsi à adapter notre nutrition à notre profil et à celui de notre famille ou à réduire les turbulences émotionnelles qui nous polluent et nous stressent. Vous souhaitez mieux comprendre le mode de vie qui vous convient, adapter votre alimentation, votre sommeil et vos interactions avec le monde extérieur afin de trouver un équilibre entre votre corps et votre esprit et restaurer votre vitalité ? Foncez. Mais vite, les places sont limitées!

Atelier-Formation certifiante du 4 au 6 mai, de 10h à 13h30, limitée à 15 personnes
Inscription au 06 61 21 76 95
Prix spécial 2800 dirhams
My Shala, 96, Bd de la Grande Corniche, Ain Diab, Casablanca


LE LIVRE JUSTE APRÈS LA FIN DU MONDE DE FRÉDÉRIC LENOIR POUR PHILOSOPHER

Après L’Âme du monde, vendu à plus d’un million d’exemplaires dans vingt pays, Frédéric Lenoir nous propose un nouveau conte initiatique. L’auteur et philosophe évoque l’émergence d’un nouveau monde qui reposerait autant sur la maîtrise de la matière que sur l’exploration de l’esprit. Ce roman philosophique nous offre un beau voyage, parsemé de rêves, d’inspiration et d’espoir. Un condensé de sagesse et d’émotions, amené de manière légère pour devenir aussi serein et sage que le dalaï-lama, le tout en ayant l’impression de lire le dernier Astérix. Bon, on exagère un peu, mais on enchaîne les pages sans s’en rendre compte. Un livre dans l’air du temps qui nous interroge sur notre harmonie personnelle et notre relation à autrui, sur nos facultés sensorielles et notre respect de la nature. Des questions essentielles et plutôt bienvenues durant cette période sacrée. Le tout sans bouger de son canapé.

Juste après la fin du monde de Frédéric Lenoir
Disponible à la librairie Livremoi ou en commande via leur site livremoi.ma
6 rue Kaouakibi, Gauthier – Casablanca
Tél. : 06 64 96 57 52


L’EXPOSITION OUTSIDERS /INSIDERS ? AU MACAAL POUR RÊVER EN COULEURS

De passage à Marrakech ? Ne loupez pas l’exposition en cours du Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL). Une fois n’est pas coutume, ce sont 23 artistes d’Essaouira qui sont mis à l’honneur. Parmi eux, Ali Maimoun, Mohamed Tabal, Abdelmalek Berhiss, etc., dont les œuvres sont issues des collections de la Fondation Alliances et de la Fondacion Yannick y Ben Jakober /Museo Sa Bassa Blanca. Cette exposition collective montre comment la Cité des Alizés est devenue le terreau d’une scène créative singulière et atypique. Sans école des Beaux-Arts et formation académique, ces artistes autodidactes ont pris un chemin parallèle aux courants de leur époque. Ils se sont nourris des influences multiculturelles de leur ville et ont développé leur propre courant, voire leur propre monde mystérieux. Grâce à cette exposition et à sa scénographie immersive qui lie les œuvres entre elles, on découvre, comme jamais auparavant, la naïveté presque enfantine de ces exubérantes peintures et sculptures. Elles ont en commun la fluidité des courbes, la profusion des couleurs et la richesse des formes. On ne sait pas si c’est notre imagination, mais on a parfois l’impression de retrouver le fameux vent d’Essaouira dans leurs mouvements ondulatoires et perpétuels.

Exposition Outsiders/Insiders ? jusqu’au 25 juillet 2021
Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 17h (durant le ramadan)
Al Maaden, Sidi Youssef Ben Ali – Marrakech
Tél. : +212 6 76 92 44 92
Instagram : https://www.instagram.com/macaal_/
http://macaal.org


LE DOCUMENTAIRE CHOC SEASPIRACY POUR OUVRIR UN DÉBAT NÉCESSAIRE

Autant vous prévenir tout de suite, ce documentaire n’est pas de tout repos ! le réalisateur britannique Ali Tabrizi y dénonce les ravages de la pêche industrielle dans le monde. De la pollution plastique à la destruction des écosystèmes marins en passant par la maltraitance animale ou la corruption, tout y passe. Et notre envie de poisson grillé ou de sushis… trépasse !

Mais depuis qu’il est sorti sur Netflix, à la fin du mois de mars 2021, le documentaire suscite de vives réactions. Il faut dire que les chiffres donnés sont consternants et certaines images carrément insoutenables. Et plusieurs ONG et chercheurs dénoncent de nombreuses inexactitudes.

Notre avis? C’est vrai que la démarche militante, le ton sensationnaliste et le manque de nuances mènent le documentaire à frôler le complotisme. Tandis que les réponses un peu simplistes à des questions bien plus complexes qu’elles n’y paraissent nous laissent un peu sur notre faim. Mais alors pourquoi le regarder? Si ce documentaire fait partie du Top 10 des films les plus visionnés sur la plateforme de streaming dans plus de trente pays, c’est tout simplement parce les enjeux écologiques sont réels. Et il a le mérite d’avoir ouvert une discussion mondiale sur les enjeux dramatiques de la (sur)pêche industrielle. Et ça, ça vaut bien 90 minutes de notre temps.

Seaspiracy, disponible sur Netflix


LA BANDE DESSINÉE DRAGMAN DE STEVEN APPLEBY POUR UN PEU DE LÉGÈRETÉ

Pour certains, c’est les biceps moulés dans du lycra, pour d’autre la cape et le masque. Mais pour Dragman, c’est robe moulante, cuissardes et perruque blonde! Grâce au britannique Steven Appleby (dessinateur pour The Guardian), la virilité hyper-testostéronée des super-héros appartient au passé. Dans une Angleterre du futur proche, Dragman (August Crimp à la ville) fend les airs avec distinction. Lorsqu’il est habillé en femme il se retrouve bel et bien collé au plafond. Accompagné de son acolyte Dog Girl, ce super-héros en bas résille doit bien sûr briser les tabous liés à son apparence, mais aussi sauver ses amis de la multinationale Black Mist, dont le capital repose sur le trafic d’âmes. On aime le ton décalé et les personnages loufoques et bien pensés tels que The philosopher (avec lequel mieux vaut ne pas débattre) ou Weathergirl (et ses prévisions sur l’avenir aussi fiables qu’un bulletin météo). Un roman graphique, drôle et inventif dont le message de tolérance a convaincu le jury du festival de la bande dessinée d’Angoulême : il a reçu le Prix Fauve du Jury en 2021. Un bon moment de divertissement (et de réflexion aussi).

Dragman de Steven Appleby
Disponible à la librairie Livremoi ou en commande via leur site livremoi.ma
6 rue Kaouakibi, Gauthier – Casablanca
Tel. : 06 64 96 57 52

Photo(c) Vogue Italie.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés