3 JEUX DE SOCIÉTÉ 100% MAROCAINS POUR PIMENTER VOS SOIRÉES !

Vous ne savez plus comment pimenter vos soirées, et vous en avez par-dessus la tête des traditionnels Time’s up ou Monopoly ? Shoelifer vous présente trois jeux de société originaux qui mettent le Maroc, sa culture et sa langue à l’honneur. Sympa, non?


Ra9 Ta9

L’idée leur est venue au creux de l’hiver, voire au creux de la vague entre le réveillon de Noël et celui du jour de l’An. Mehdi (phénomène montant sur Tik Tok : @unholy.motors) et Ghita (plus connue sur Instagram sous le nom de @baddunes et pour son compte féministe @laviedunemarocaine), avaient simplement envie d’ajouter un grain de folie à leurs posages entre amis, d’essayer de nouveaux jeux de société, si possible à la sauce marocaine. Alors, ils l’ont tout simplement créé: “On a repris la dynamique d’un des jeux de société les plus vendus aux Etats-Unis, Spot it. Il faut être le plus rapide à repérer le symbole identique entre deux cartes et le crier à haute voix, ce qui  crée généralement beaucoup de confusion chez les adversaires. Mais tous nos symboles (la théière, le taxi rouge, le tarbouch, la boîte magique…) sont ancrés dans l’inconscient collectif marocain et ça, quel que soit notre background social. On voulait créer quelque chose qui rassemble et où l’on s’exprime en darija. Le plus, c’est qu’on peut y jouer de six façons différentes”, explique Mehdi. Ra9 Ta9, car ça se joue du “tac au tac”, demande un excellent sens de l’observation et une réactivité hors pair. Éclats de rire et de voix garantis !

Sur commande : https://www.instagram.com/ra9ta9.game/ (livraison sous 24h dans tout le Maroc).
Prix : 150 DH. 

Lire aussi : ​​https://shoelifer.com/mode/actu-mode/mode-jeunes-createurs-marocains/


Hit bghit karta 

Remember 2020 ? Cette année où nous étions tous confiné(e)s et prêt(e)s à tout pour tuer le temps. Rajae El Battah, jeune entrepreneuse culturelle (ex-directrice artistique, entre autres), est allée jusqu’à fouiner sur des sites internet australiens pour s’acheter des jeux de société et occuper ses -trop- longues soirées. “Les prix de livraison étaient tellement chers que je me suis demandé pourquoi nous n’avions pas nos propres jeux de société au Maroc. Et juste après, j’ai pensé : si ce n’est pas moi qui le fait, personne ne le fera”, se rappelle Rajae. Juillet 2021, quelques mois à peine après cette épiphanie, la jeune femme sort Hit Bghit Karta (parce que je veux une carte), un jeux de société 100% en darija car pour Rajae “Darija is the new flex”. Une invitation “à porter notre identité comme un signe d’honneur et à ne plus stigmatiser notre langue, la darija”. 

Le concept ? On tire une carte au hasard, qui comporte une question (profonde ou anecdotique), et on la pose au joueur à côté ou en face de nous. “En fait, c’est un jeu de conversation qui pousse à la curiosité et à la connaissance de l’autre. Cela permet de créer des liens ou de les approfondir, le tout de façon très ludique”, précise Rajae. Attention, c’est un jeu de société avec lequel on peut très vite passer du rire aux larmes !

Sur commande : https://www.instagram.com/p/CaTNeMeKkRS/ (livraison gratuite dans tout le Maroc)
Disponible aussi chez Niya, premier restaurant vegan : 34, rue Sebou, Casablanca.
Tél. 06 11 18 93 90
Prix : 250 DH. 

Lire aussi : https://shoelifer.com/lifestyle/reseaux/compte-instagram-profils-rire/


Le Maroc en couleurs 

Parce que les jeux de société c’est aussi pour les enfants, la rédac’ a également craqué pour Le Maroc en couleurs. Le principe ? 400 questions sur trois thèmes différents  pour challenger sa culture générale : histoire et nature, arts et sports et enfin saveurs et traditions. Ce jeu de société, entièrement en français, est une sorte de Trivial Pursuit version marocaine, sauf qu’il n’y a ni dés, ni plateau, ni logique de progression, donc aucune compétition (parfait pour les mauvai(e)s perdant(e)s). 

Il a d’ailleurs été pensé et conçu par une maman marocaine résidant en France, qui se désespérait de ne trouver aucun jeu de société en lien avec le royaume aux rayons jouets des magasins français. Pourquoi on aime ? D’abord, parce que quelle que soit la langue dans laquelle on se sent le plus à l’aise pour s’exprimer, celà n’empêche pas d’apprécier ses racines, son identité et son patrimoine, et encore moins de connaître son histoire. Ensuite, parce qu’il s’agit d’une véritable mine d’or pour permettre aux enfants d’acquérir une solide culture générale sur le Maroc, tout en s’amusant. Et enfin, parce que nous adultes avons sûrement bien besoin de réviser nos classiques !

 

Photo© Raul Docasar

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés