MARRAKECH : KABANA, LA NOUVELLE TERRASSE EN MÉDINA

Après Guéliz, retour en médina pour visiter Kabana, tout nouveau rooftop qui a ouvert au début du mois d’octobre. La carte, la déco, l’ambiance… vous saurez-tout.

Marrakech, ses souks, son artisanat, ses murs ocres… On ne s’en lasse pas mais il est parfois difficile de se sentir dépaysé. Chez Kabana, vous le serez. Posé pile en face de la Koutoubia, ce rooftop nous fait voyager. Et ça, on aime.

 

 

La cabane perchée

Quand on pense aux vacances, on rêve souvent d’une paillotte perdue au milieu de nulle part, en bois ou bambou, avec des luminaires en osier, un large bar (ici dans un bleu céruléen qui tranche avec les matériaux naturels) et des meubles en rotin dans lesquels on s’installe confortablement pour prendre un verre en grignotant –ou pas. Eh bien oubliez l’avion, prenez la direction de la médina et passez chez Kabana : sa large terrasse à la végétation luxuriante évoque une jungle colorée par les tapisseries mariant imprimés végétaux et wax. L’équipe, habillée par AKÉWA, une marque gabonaise basée dans la ville rouge, est au diapason.

Bref, le décor est planté. L’ambiance se cale dessus, avec des DJs qui se succèdent toute la semaine dès l’heure de l’apéro, comme le très demandé Mr. ID, qui participe notamment aux soirées d’Amine Bendriouich.

Papilles voyageuses

Revenons à notre terrasse. Bien installés dans le décor tropical, on continue le voyage par les papilles. Deux cartes sont proposées. Des sushis conçus par le chef Youssef, et réalisés devant vous. La carte est courte –seulement 10 propositions entre salade wakamé (80 DH) et rolls aux asperges, chair de crabe et tobiko, des œufs de poissons volants (pour 110 DH les 10 pièces), mais les grands classiques sont là.

L’autre carte est méditerranéenne, menée par le chef Luisma Naranjo, venu tout droit d’Ibiza. Il propose par exemple des tapas à partager : un salpicón (mélange à base de légumes, fruits et poisson ou viande) de poulpe (pour 120 DH), avocat, menthe et citron, ou encore une fricassée de veau avec sauce aux huîtres pour ceux qui aiment les mariages terre-mer. Si vous n’êtes pas d’humeur partageuse, il propose un plat de riz noir épicé avec des calamars frits ou des brochettes d’agneau avec pain pita et salade boulghour. Pour finir en beauté, vous pouvez craquer sur le fondant au chocolat avec glace à la mangue (60 DH) ou bien le cheese-cake avocat (ou les deux).

Le Kabana c’est aussi une large carte de cocktails signature, créés exclusivement pour le lieu. Et toujours dans l’esprit de partage et de vacances, vous pouvez commander certains des cocktails en format 1L !

Bon appétit, et bon voyage !

Bon à savoir

Si vous cherchez un lieu pour votre anniversaire ou une occasion spéciale, vous pouvez privatiser Kabana.

Ouvert tous les jours de 11h30 à 2h du matin.
Kabana
R’mila, 1 kissariat Ben Khaled, Rue Lalla Fatima Zahra, Marrakech.
Tél. : +212 6 37 30 45 56

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.