UN HIVER EN FORME ET SANS COUPS DE BLUES : LE MODE D’EMPLOI

Envolé le souvenir des spritz dégustés face au coucher du soleil. Les journées raccourcissent, les températures chutent et l’hiver s’installe jusque dans notre compte Instagram qui en devient déprimant avec ses #ihatewinter #Misssummer. Heureusement, ce n’est pas contagieux, surtout si vous suivez nos conseils pour garder la forme et vaincre le spleen hivernal. Qui sait, on va peut-être même vous faire aimer l’hiver !  

1- On se dope à la vitamine C !
L’arrivée du froid rime souvent avec raplapla, système immunitaire défaillant et moral dans les chaussettes. La solution pour garder la pêche? La vitamine C ! Ok, cela peut paraître téléphoné, mais ça marche. Dopant notre système immunitaire, elle nous protège des infections fréquentes à cette période et nous aide à lutter contre les coups de pompe. On use et abuse donc des kiwis, poivrons, fraises, du cassis, persil, ou encore des choux… Sans oublier les agrumes (clémentines, pamplemousses, oranges et citrons) dont la peau épaisse préserve longtemps la teneur en vitamine C.
La fausse bonne idée : La théorie selon laquelle on peut manger –plus– gras en hiver parce que ça tient chaud et que l’on a besoin de plus d’énergie est une intox totale et fatale pour votre ligne. Au contraire, l’hiver on se dépense généralement moins, donc on stocke plus facilement.

2- On verse quelques gouttes d’huile essentielle de romarin dans son bain
Ultra efficace, le romarin chasse les idées noires, la fatigue ou les tensions nerveuses. Et si vous ne faites pas partie des victimes du spleen hivernal –on vous envie- vous pouvez toujours vous détendre dans votre bain avec quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce, de bergamote ou d’eucalyptus globulus.
Le bon dosage ? Dix à 15 gouttes. Pour info, les huiles n’étant pas solubles dans l’eau, il faut les mélanger à un émulsifiant avant, comme de la poudre de lait (2 à 3 cuillères à soupe), un savon liquide ou un shampoing neutre (1 cuillère à soupe), du Solub-HE (émulsionnant pour les préparations d’huiles essentielles, à acheter dans les boutiques spécialisées et herboristeries) ou de l’huile végétale (1 à 2 cuillères à soupe).
Avant de préparer votre potion : On ne s’improvise surtout pas herboriste en jouant au petit chimiste avec les huiles essentielles, extrêmement puissantes. Attention notamment aux associations hasardeuses. Et elles ne s’utilisent pas toutes de la même façon : certaines doivent être prises par voie orale ou cutanée, d’autres doivent être employées en diffusion atmosphérique, dans un bain aromatique, etc.

Vallée Village 970×250

3- On se couche plus tôt
En harmonie avec les rythmes hivernaux, on profite d’un agenda nocturne —beaucoup– plus calme pour se coucher tôt et écouter notre corps. Le moment idéal pour aller rejoindre les bras de Morphée ? Dès que le marchand de sable se pointe : vos paupières deviennent lourdes, vous baillez aux corneilles…
Avis aux retardataires : Si vous loupez le train, il faut attendre l’arrivée d’un nouveau cycle, environ 90 minutes plus tard, pour réussir à trouver le sommeil à nouveau…

4- On fait du sport !
Pour se motiver on s’abonne au compte Instagram de Gisele (https://www.instagram.com/gisele/), véritable pub pour les vertus du sport. De quoi nous filer des complexes, certes, mais aussi de nous donner envie de nous surpasser en prévision de l’été prochain. Surtout quand on sait que s’adonner à une activité physique quand il fait froid fait brûler davantage de calories… En plus de nous vider la tête et de stimuler la libération d’endorphines (la fameuse hormone du bonheur) par le cerveau.
Avant de foncer : Ce n’est pas parce qu’il fait froid dehors et que l’on transpire moins que l’on se transforme en chameau ! Il faut penser à boire dix minutes avant, mais aussi pendant (par petites gorgées) et après l’effort !

5- On fait le tournesol
Pour stimuler la synthèse vitamine D par notre corps. Cette dernière aide à fixer le calcium sur les os, booste notre système immunitaire et, last but not least, est bénéfique pour le moral, permettant de lutter contre la dépression saisonnière. En parallèle on met au menu des poissons gras (saumon, truite, hareng, thon) riches en vitamine D et en oméga 3.
On ne joue pas les stars: Pour ressentir les bénéfices de la vitamine D, on enlève nos lunettes de soleil quand on s’expose (modérément, un quart d’heure suffit), car elles font barrage et empêchent le cerveau d’assimiler l’information sur le niveau d’ensoleillement réel.  

6- En bonus : On regarde Divorce
Avec Sarah Jessica Parker, l’ex Carrie Bradshaw de Sex and the City dans le rôle principal, cette nouvelle série (http://shoelifer.com/hits/top-5-nouvelles-series-moment/ ) va nous donner envie de faire des heures sup sur notre sofa ! Le pitch ? Alors qu’elle échappe de peu à un coup de feu lors d’une fête d’anniversaire un peu trop arrosée, Frances se rend soudain compte qu’elle n’est pas heureuse. Elle décide alors de repartir à zéro en commençant par divorcer de son mari. Ce qui est –bien- plus facile à dire qu’à faire.

7- En option : On cède à l’appel du fromage
Certes, ce n’est pas détox -on oublie momentanément la règle n°1-, mais on n’est pas à une contradiction près… Et qu’y a t’il de plus réconfortant que le fromage fondu en hiver ?

Alixanne Chapon

Anxieuse de nature, quand elle n’écrit pas pour se défouler Alixanne passe la majeure partie de son temps à arpenter les rues de Paris à la découverte de bons plans, à chiner –la déco étant l’une de ses passions–, ou tout simplement à deviser des heures durant (toujours sur des sujets hautement philosophiques bien sûr) avec ses ami(e)s. Elle a commencé à écrire il y a plus de huit ans au Maroc, son pays natal –et de coeur. Depuis quatre ans, elle vit dans le 12e arrondissement de la capitale française et a collaboré avec de nombreux supports (So chic, Capital, Management, 7X7.press, etc.). Ce qui ne l’empêche pas de rentrer régulièrement à Casablanca et Marrakech afin de retrouver les siens et de se mettre au vert…

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.