GARDER DES LÈVRES AU TOP CET HIVER : DOS AND DON’TS

Dépourvues de glandes sébacées, elles ont une couche cornée très fine et sont constamment humectées de salive. Trois raisons qui font d’elles une des zones les plus fragiles du visage, sujette au dessèchement et autres petits bobos. Elles ? Ce sont les lèvres. Et pour une bouche au top, suivez le guide.

Don’t : Trop s’humecter les lèvres en les mordillant ou en y passant la langue. Ce tic très répandu procure un soulagement immédiat mais finit par dessécher.

Do : Y aller mollo sur les baumes à lèvres. Plus on met de produit hydratant, plus les lèvres s’y habituent et plus elles en redemandent. Un véritable cercle vicieux. On dit oui à l’hydratation à condition de rester raisonnable : une application le matin, une autre en milieu de journée et une dernière le soir au coucher.

Vallée Village 970×250

Don’t : Porter du rouge à lèvres mat tous les jours. Hyper glamour et de longue tenue, le rouge mat a un –gros- défaut : il dessèche lorsqu’il est porté tous les jours. Certes, les formules ont beaucoup progressé, mais de l’avis des pros, il serait bénéfique de réserver cet accessoire aux sorties ponctuelles. Pas plus de deux fois par semaine.

Do : Des gommages. La peau du visage et du corps a besoin d’être gommée, celle des lèvres aussi. On peut le faire idéalement le soir au moyen d’un produit prêt à l’emploi ou encore en brossant très délicatement ses lèvres à l’aide d’une brosse à dent souple. On peut aussi effectuer une mini exfoliation en utilisant un peu de sucre mélangé à du miel et à de l’huile d’amande douce. On gomme en effectuant des mouvements latéraux, on enlève l’excédent à l’aide d’un coton imbibé d’eau de rose et on finit par appliquer un produit hydratant.

Do : On fait confiance aux grands classiques. Souvent cheap, mais redoutablement efficaces. Le trio star ? L’Homéoplasmine (30 DH, en pharmacie) bourrée de calendula aux vertus cicatrisantes en cas de gerçures, le très vintage baume Carmex (environ 60 DH) qui contient notamment de l’acide salicylique pour exfolier et de la cire d’abeille pour nourrir et l’incontournable Crème de Huit Heures d’Elizabeth Arden (285 DH).

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.