CULTURE : 7 LIVRES, DOCU & PODCASTS DE FEMMES INSPIRANTES

femmes inspirantes

Les grandes vacances sont toujours l’occasion idéale de rattraper le temps perdu et de finir (ou de commencer) cette pile de bouquins qui s’accumule ou cette liste de films soigneusement consignée dans notre téléphone. Vous en voulez encore ? La rédac’ vous partage sa wish list de docu, podcasts et livres de femmes inspirantes. 

La liste de femmes qui nous inspirent n’a de cesse de s’étoffer. On vous parlait par exemple il y a quelques semaines de ces podcasts féministes qui font du bien à nos oreilles et à notre conscience politique, ou encore de ces Marocaines du monde qui cartonnent à l’étranger comme Bahija Jallal ou Naïla Hamayed Tazi. Pour continuer sur notre lancée, voici au beau milieu de l’été un méli-mélo de livres, docu et autres podcasts qui nous inspirent –et pourquoi pas nous donnent envie de faire bouger les choses. Leur point commun ? Tous ont été conçus par des femmes inspirantes. Suivez le guide. 


Horrates de Aïcha Sakhri 

Sur la chaine M24, depuis le mois de février, on peut regarder une émission hebdomadaire dédiée aux Marocaines, à la défense de leurs droits et à la lutte pour leur émancipation. Dans chaque nouvel épisode de cette production télévisée, Aïcha Zaimi Sakhri (fondatrice du magazine Femmes du Maroc) reçoit sur son plateau un invité, ou une invitée, qui s’est illustrée pour son combat en faveur des droits des femmes, que ce soit par sa profession, son action ou sa production intellectuelle. Des femmes inspirantes comme Sarah Benmoussa, co-fondatrice du mouvement #7achak, la femme politique et militante Nouzha Skalli, l’écrivaine Mouna Hachim, mais aussi des hommes, comme El Habib Belkouch, co-président du collectif Parité maintenant !. Des personnalités dont on aimerait entendre les voix sur d’autres chaines de télé. 

Les épisodes sont rediffusés sur YouTube


Comme nous existons, de Kaoutar Harchi 

Sorti en 2021, le troisième livre de Kaoutar Harchi a été acclamé par la critique française. Dans ce roman autobiographique, la sociologue née à Strasbourg relate les efforts de ses parents marocains, immigrés en France, pour permettre à leurs enfants de s’intégrer dans leur pays d’accueil. En invoquant des scènes de son enfance, elle relate l’éveil de sa conscience politique au moment où ses géniteurs l’inscrivent dans un établissement privé catholique afin de l’éloigner de son quartier et de la communauté au sein de laquelle elle a évolué depuis sa tendre enfance. Une écriture sensible qui donne envie de lire le roman d’une seule traite. 

Disponible sur www.livremoi.ma


Chère Ijeawele, de Chimamanda Ngozi Adichie

We should all be feminists”. Vous vous souvenez des tee-shirts de la collection printemps-été 2017 de Dior, floqués de ce mantra entêté ? Maria Grazia Chiuri l’avait fait inscrire en lettres noires sur fond blanc, en référence à la conférence TED éponyme de l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. C’est de ce même discours que Beyoncé s’était inspirée trois ans plus tôt, pour le texte de son hit ***Flawless, qui a inclus par la suite un featuring de l’écrivaine. Suite à cette prise de position militante, Chimamanda Ngozi Adichie publie Chère Ijeawele, en réponse à une amie qui lui a demandé conseil concernant l’éducation de sa fille. Dans ce véritable manuel d’éducation féministe, Chimamanda Ngozi Adichie aborde quinze points qui devraient, selon elle, être abordés dès le plus jeune âge. Déconstruire le genre, assumer son corps, gagner son indépendance financière, se penser au-delà de la maternité, questionner le féminisme… autant de points qui pourraient constituer le socle de toute éducation féministe. Un texte puissant et incisif sorti en 2017, traduit depuis dans une vingtaine de langues, qu’on ne se lasse pas de lire et de relire.

Disponible sur Livremoi.ma.

femmes inspirantes


Leaders on purpose, de Manal Bernoussi 

Manal Bernoussi, directrice de la stratégie, des partenariats et de la communication chez Casablanca Finance City, a lancé son podcast “Leaders on Purpose” en août dernier. L’idée ? Proposer une émission inspirationnelle à destination des managers et des entrepreneurs (et plus globalement de tous ceux qui doivent gérer au quotidien une entreprise, une équipe ou encore leur propre famille) en les invitant à développer des compétences, des habitudes et un état d’esprit leur permettant d’atteindre – et de révéler – leur plein potentiel. À travers les 22 épisodes d’ores et déjà réalisés, Manal entraine ses auditeurs à la rencontre de professionnels (comme Ismaïl Douiri, DG du groupe Attijariwafa bank, Mayowa Kuyoro, partner chez McKinsey à Lagos, ou encore Jeff Hoffman, entrepreneur et producteur de films à Hollywood, pour n’en citer que quelques-uns). Mais elle aborde aussi des thématiques globales de self-développement : le pouvoir de l’intention, le rôle de l’ego dans l’accomplissement de ses objectifs, comment accueillir la vulnérabilité, ou apprendre à gérer sa peur en des temps troublés… Attention, la plupart des épisodes sont en anglais, mais quelques-uns ont été réalisés en français. 

Podcast disponible ici


Becoming, de Michelle Obama

Vous êtes-vous déjà imaginés dans la peau d’une Première Dame? Becoming en donne un avant-goût. Le docu, produit par le couple Obama himself et sorti sur Netflix en 2020, suit la tournée promotionnelle des mémoires de la First lady “la plus connue du monde” – d’après les termes de son propre frère. Tout au long d’un périple de 34 dates, la femme du premier président afro-américain revient sur le parcours hors-norme qui l’a menée d’une petite ville de l’Illinois à Harvard puis jusqu’à la Maison-Blanche. Salles pleines à craquer, public bouleversé, ateliers avec de jeunes femmes émues aux larmes… l’iconique Michelle révèle comme jamais ses talents d’oratrice et son caractère pétillant. Dotée d’une classe et d’un charisme naturel, Madame Obama se raconte et donne à voir “sa version de la réalité”. Fervente défenseure de la cause des femmes, engagée pour la cause noire, on découvre au fil des minutes les nombreux combats de l’ancienne première dame. Et toujours avec style, car on le sait, Michelle a le chic de mettre en avant les créations de jeunes créateurs en vogue à chacune de ses apparitions. Entre interviews calibrées et confidences décrochées à la volée, la réalisatrice Nadia Hallgren signe là un must see émouvant. Certains jugent le documentaire trop lisse (mais qu’attend-on d’une autopromotion?), d’autres déplorent les apparitions trop furtives de son mari. Un mari dont l’ex First Lady aime à rappeler qu’elle ne l’a “pas épousé pour qu’il la rende heureuse”. Si le documentaire est sorti il y a un déjà un petit moment, on trouve que cet empowerment au féminin, ça fait toujours du bien.

Becoming (Devenir), documentaire disponible sur Netflix, 1h29’ (2020)


The Call to Courage, de Brené Brown

Chercheuse en sciences humaines et sociales à l’université de Houston, Brené Brown s’est fait connaître auprès grand public en 2010, grâce à une conférence TED sur “le pouvoir de la vulnérabilité”. Avec près de 49 millions de vues à ce jour, sa prestation se hisse dans le top 5 des talks les plus populaires de la fameuse plateforme américaine qui se targue de “diffuser les idées qui en valent la peine”. Rien que ça. En 2019, elle revient sur le devant de la scène avec un “appel au courage”, une conférence-show diffusée sur Netflix. Véritable manifeste contre la peur, The Call to Courage dessine une philosophie de la prise de risques empreinte d’humour, loin des clichés et des injonctions au perfectionnisme. Effet feel good garanti.

The Call to Courage (Appel au courage), documentaire disponible sur Netflix, 1h16’ (2019)


The Gurls Talk, le podcast d’Adwoa Aboah

Vous la connaissez sans aucun doute en tant qu’égérie de Calvin Klein, Kenzo ou Dior, mais saviez-vous qu’Adwoa Aboah avait une voix magnifique? Il suffit d’écouter son podcast “The Gurls Talk” pour succomber au charme de son timbre grave et envoûtant. Le mannequin britannique au crâne rasé et à l’allure de garçon manqué invite chaque semaine, depuis novembre 2018, des personnalités venant d’horizons divers, de Jorja Smith à Serena Williams en passant par Dua Lupa, pour les plus connues. Ou encore la première footballeuse professionnelle à porter un hijab, ou encore sa propre mère, pour celles qui le sont moins. Si le podcast est classé dans la rubrique “Mental Health” d’Apple, les thèmes abordés sont en réalité tout aussi éclectiques que ses invités : masculinité toxique, télé-réalité, migration, design inclusif, amour du sport, mort de George Floyd, industrie de la mode… 61 épisodes de discussions à bâtons rompus, aussi anticonformistes que leur créatrice.

Découvrir le podcast ici.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés