DIY : FABRIQUER SON PROPRE DÉMAQUILLANT NATUREL

démaquillant

C’est une étape clé de notre routine beauté : un démaquillage quotidien réalisé en profondeur est la condition sine qua non d’une peau saine et belle. Pour plus d’efficacité et de sensorialité, optez pour un démaquillant à l’huile très facile à fabriquer soi-même puisqu’il ne nécessite que deux ingrédients.

On se passerait bien du démaquillage, surtout lorsqu’il est tard et qu’on est fatiguée. Pourtant, il est primordial en fin de journée. Tout d’abord parce qu’il permet d’éliminer toute trace de makeup mais aussi l’ensemble des impuretés : excès de sébum, transpiration, poussière et pollution. Ainsi débarrassée des résidus qui obstruent les pores, la peau est prête à recevoir et à profiter de tous les bienfaits des soins de nuit (tonique, sérum, crème hydratante…). Résultat, elle est plus belle, saine et lumineuse. Surtout, les signes de l’âge sont retardés. Si le démaquillant se décline en plusieurs textures : eau micellaire, lait, gel moussant…, l’huile est à privilégier quand on cherche de la douceur. Elle nettoie l’épiderme sans l’agresser, elle est donc tout indiquée pour les peaux sèches, sensibles et réactives. Très efficace, même sur maquillage waterproof, la recette de démaquillant à l’huile a aussi le mérite d’être facilement réalisable à la maison. Parfaite pour celles qui souhaitent découvrir la slow cosmétique ou qui veulent être sûres de la qualité et naturalité des produits qu’elles appliquent sur leur peau.


Comment réaliser un démaquillant naturel ?

Un démaquillant efficace à l’huile est facile à réaliser chez soi avec des produits 100% naturels et même bio ! Il suffit de suivre les conseils du chroniqueur, blogueur et écrivain Julien Kaibeck. Pour celles qui ont raté le coche, c’est le pape de la slow cosmétique, à l’origine d’un label destiné à sensibiliser “les consommateurs à une cosmétique plus sensée, plus écologique, moins trompeuse et plus raisonnable”. 

Dans cette vidéo, Julien Kaibeck –qui s’est maquillé pour l’occasion– nous montre comment procéder à un démaquillage à l’huile version “slow cosmétique”.

Les ingrédients :

– Une huile végétale bio. Julien recommande plus particulièrement l’huile d’amande douce ou de noyaux d’abricot. On peut aussi utiliser une huile d’olive extra-vierge pressée à froid (toujours bio).
– Un hydrolat (eau de distillation ou eau florale) : eau de fleur de camomille, d’oranger, de rose, etc.
– Une éponge à démaquiller préalablement humidifiée.
– Un produit (gel ou pain) nettoyant sans savon(facultatif) pour réaliser un double nettoyage.


Comment procéder ?

– On dépose un chouia d’huile sur l’éponge préalablement humidifiée.

– On procède comme lors d’un démaquillage classique au lait.

– On lave son visage à l’aide d’un produit sans savon. Sur la vidéo, Julien mise sur le gel lavant sans savon de Cattier (environ 81 DH les 200 ml). Le double nettoyage est en effet largement plébiscité par les dermatologues et autres beautystas, car jugé plus efficace. L’huile permet ainsi de retirer le gros des impuretés de nature grasse (le gras enlève le gras) tandis que le lait ou le gel moussant nettoyant va peaufiner le résultat en retirant les derniers résidus de makeup, toxines et pollution. Néanmoins, cette étape est facultative.

– On finit par une eau florale comme on le ferait avec sa bonne vieille lotion tonique puis on passe à l’hydratation.

VOIR AUSSI : MASQUE CHEVEUX : 5 RECETTES NATURELLES POUR LIMITER LEUR CHUTE

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés