HORLOGERIE 2022 : 7 MODÈLES D’EXCEPTION REPÉRÉS AU GPHG

horlogerie 2022

Après New Dehli début octobre, l’exposition réunissant les 84 montres shortlistées pour le Grand Prix d’Horlogerie 2022 de Genève (GPHG) faisait escale à Casablanca ce week-end. Shoelifer ne pouvait pas y aller sans partager avec vous ces merveilles. La liste (non exhaustive) de nos coups de cœur.

Du 20 au 23 octobre dernier, quelque 700 privilégiés ont eu la chance de pouvoir s’approcher du meilleur de l’horlogerie 2022, et ce au Maroc. Plus précisément à Casablanca, dans l’écrin de la Villa Roosevelt. La bâtisse accueillait la première et unique étape africaine de l’exposition itinérante consacrée au Grand Prix d’Horlogerie de Genève, à l’invitation de Bank of Africa. Au programme, des montres, des montres, des montres, oui mais pas n’importe lesquelles : le meilleur de la production horlogère contemporaine. Au total, 84 modèles en lice pour le titre d’«aiguille d’or» qui sera décerné le 10 novembre prochain. Entre prouesses techniques et esthétiques, le cœur de la rédac’ a balancé de nombreuses reprises. En attendant de connaître l’heureux gagnant, voici nos 7 modèles favoris. De quoi trouver son bonheur pour chacun des jours de la semaine.


1 – La plus irréelle : Octo Finissimo Ultra de Bvlgari

Dans la catégorie des exceptions mécaniques, ce modèle de la maison Bvlgari vient de battre un nouveau record du monde. Pour la huitième fois consécutive, elle a remporté le titre de montre la plus fine jamais conçue. Son épaisseur vient en effet de se réduire à 1,5 mm seulement (soit encore plus fine qu’une pièce de 1 dirham). Oui, oui, et tout ça sans faire d’impasse sur les aspects techniques puisque cette prouesse de l’horlogerie 2022 dispose notamment d’un tourbillon manuel, de 3 aiguilles automatiques, d’un chronographe GMT… et d’un QR code à même le cadran, qui permet à son propriétaire d’accéder à un NFT ! Du monde physique au métaverse, il n’y a plus que quelques millimètres.

Édition limitée à 10 pièces.


2 – La plus adaptable : la Virtuoso V de Bovet 1822

Ce qu’on aime dans cette montre pour homme à complication mécanique, c’est son aspect modulable. En effet, on peut aussi bien la porter au poignet que l’utiliser en montre de poche avec sa chaîne ou en montre de table grâce à son pied en acier inoxydable. Et ce, d’un côté comme de l’autre, puisque son cadran est réversible. Un garde-temps qui s’adapte aux besoins de son heureux propriétaire en toutes circonstances.

Édition limitée à 30 pièces.


3 – La plus ébouriffante : l’Extravagant Touch Watch de Piaget

Les merveilles de l’horlogerie 2022 nous rappellent que les garde-temps sont aussi de véritables bijoux. Ce modèle Piaget l’exprime avec beaucoup de brio, puisqu’en plus des émeraudes et des saphirs qui composent son boîtier, ou de son bracelet en or blanc serti de diamants, son cadran est rehaussé par deux gerbes de plumes naturelles aux couleurs chatoyantes. Astucieux, sa propriétaire peut les retirer et les porter… en boucles d’oreilles !

Édition limitée à une seule pièce.

Voir aussi : https://shoelifer.com/mode/tendances-printemps-ete-paris-fashion-week/


4 – La plus mode : Casquette 2.0 de Girard-Perregaux

Du côté des montres iconiques, la Casquette de Girard-Perregaux fait son grand retour en 2022. La nouvelle version du modèle, qui a connu ses heures de gloires dans les années 70, se pare aujourd’hui d’un boîtier en céramique et titane et d’un nouveau mécanisme à quartz plus élaboré. Une réédition limitée à seulement 820 exemplaires – clin d’œil aux 8 200 initialement écoulés – qui devrait séduire les amateurs de belles montres et de fashion.

Édition limitée à 820 pièces.


5 – La plus lunaire : Luna Magna de Arnold & Son

Avoir la notion du temps tout en gardant la tête dans les étoiles, c’est possible grâce à ce modèle Luna Magna de la manufacture suisse Arnold & Son. Son cadran représente un ciel étoilé dans lequel trône une lune en marbre et aventurine. Prouesse technique, c’est la plus grande lune rotative jamais intégrée à une montre de poignet. Le comble du chic ? L’astre évolue entre teintes claires et teintes plus sombres, en fonction de l’heure de la journée et de l’évolution de ses phases.

Édition limitée à 28 pièces.


6 – La plus avant-gardiste : la IN-16 Nixie de Gelfman

Les tubes Nixie, ça vous parle ? Cette technologie d’affichage numérique est l’une des plus anciennes, apparue dans les années 50. Ces tubes en verre contiennent une anode en fil de fer et plusieurs cathodes qui, une fois alimentés, se transforment en chiffres lumineux. Le fabricant suisse Gelfman utilise des tubes de la période de la guerre froide pour concevoir des montres à l’allure rétro-futuriste, comme son modèle IN-16 Nixie. Il y combine une centaine de composants électroniques haut de gamme qui font que le garde-temps peut être totalement contrôlé et programmé par ordinateur. Un mariage audacieux entre passé, présent et futur.

Édition limitée à 1000 pièces.

Voir aussi :  https://shoelifer.com/mode/shopping-boots-automne/


7 – Lady Arpels Heures Florales Cerisier de Van Cleef & Arpels

De l’or rose, de l’or blanc, des diamants jaunes et blancs, des saphirs roses, de la nacre blanche… voilà les matériaux (non exhaustifs) qui composent cette superbe création à complication pour femme de la maison Van Cleef & Arpels. Cette dernière s’est inspirée, pour la concevoir, du concept d’horloge florale défini par le botaniste suédois Carl Von Linné : un jardin dans lequel les fleurs s’ouvriraient au gré des différents moments de la journée, et pourrait ainsi indiquer l’heure qu’il est à ceux qui s’y baladent. Pour Lady Arpels Heures Florales Cerisier, les artisans ont conçu un mécanisme qui permet aux 12 corolles présentes sur le cadran de s’ouvrir et de se fermer toutes les heures, donnant ainsi vie à un paysage composé de 166 éléments. Voir le temps passer devient un véritable spectacle.

Photo© Harper’s Bazaar

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés