POURQUOI LA NOUVELLE COLLECTION CLASH DE CARTIER EST UN MUST-HAVE

Objets de désir, œuvres – presque – d’art, accessoires qui atteignent des sommets de sexiness… On parle des nouvelles éditions limitées des bijoux Clash de Cartier, bien sûr. Ils n’auraient pas été rares, ce ne serait pas aussi fun. Clash [un]limited, collection capsule incarnée par Lily Collins, réinvente le maillage de la ligne éponyme tout en exaltant le picot. Style, égérie, coup de cœur… on vous dit tout de notre mega crush bijoux. 

Vous vous souvenez du lancement en grande pompe de la collection Clash de Cartier en avril 2019 ? C’était le monde d’avant. Tout le gotha du show business avait été convié à un diner majestueux: un banquet de 375 convives, s’il vous plait ! Shoelifer y était et avait découvert une ligne de bijoux à la fois chic et rock’n’roll, pour des femmes urbaines, élégantes et rebelles. Un pari artistique surprenant, qui séduit rapidement, rencontrant un véritable succès en boutique. Et parce qu’on ne change pas une recette qui gagne, en 2021, le “joaillier des Rois et Roi des horlogers” agrémente la ligne Clash de Cartier, de bijoux aux lignes ultra graphiques et aux volumes exacerbés, voire exagérés, tant ils prennent de la place sur vos oreilles, votre cou mais aussi vos manches. On fait les présentations.


Quoi de neuf ? 

Pour cette nouvelle mouture de la collection joaillière Clash de Cartier, les bijoux se parent de pyramides pavées de diamants et ornées de picots d’onyx. On découvre des pièces fines rehaussées de formes triangulaires (bagues, bijoux de poche, boutons de manchettes, bracelets) mais aussi des parures plus imposantes (montres, manchettes, collier réversible, gros bracelets). Le tout dans une palette chromatique qui oppose la clarté des diamants, à la noirceur de l’onyx avec des touches de violet mystérieuses (des améthystes naturelles et taillées à la main), sur quelques pièces exclusives. On aime le jeu de proportions des pièces, l’alternance des volumes, et le côté hyper affirmé des bijoux, qui habilleront à merveille les femmes qui osent. 


L’égérie 

Pour incarner cette nouvelle collection glam-rock aux accents rebelles, c’est Lily Collins (l’actrice phare de la série à succès Emily in Paris) qui a été choisie. La jeune femme porte les nouveaux modèles de la marque, dans un smoking à sequins ou une robe gris-métallisé, sur l’air entêtant de Dancing with Myself de Billy Idol. On aime le contraste entre ses tenues chic et ses coiffures un brin punk, en totale adéquation avec l’ADN Clash de Cartier. 


Le coup de coeur

Notre crush ultime ? La montre-mitaine en or rose, diamants et mouvement à quartz, qui s’enfile comme un gant, et vient épouser la forme de notre avant-bras à la manière d’une armure ultra-stylisée. On vous l’a dit, tout est dans les contrastes !

 

clash de cartier

Cartier Casablanca, Hyatt Regency, Place des Nations Unies.
Tél. +212 5 22 43 12 12

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés