CROISIÈRE 2019 : LES IT BAGS DU (RETOUR VERS) LE FUTUR

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Cette fin mai 2018, se sont succédé les défilés des collections croisières des grandes maisons de luxe. Trois d’entre elles on fait de leur show un moment résolument français, notamment dans le choix du lieu. Mais chez Shoelifer, au-delà des collections, de la créativité ou du sens du spectacle de ces maisons, nous avons surtout noté le retour de it bags iconiques. Oui, le temps est venu de ressortir des placards ces sacs “du moment” devenus des intemporels. Surgissant du passé, ils sont prêts à conquérir les nouvelles fashionistas, et reconquérir le cœur –et les bras– de celles qui les avaient remplacé par les “p’tits nouveaux”.

Le sac Seau de Louis Vuitton

Qui : Nicolas Ghesquière, qui a annoncé il y a presque 3 semaines, rempiler chez Vuitton pour un nouveau contrat.

Le défilé : Sur les hauteurs de Saint Paul de Vence, ce 29 mai dernier. C’est dans un lieu chargé artistiquement que Nicolas Ghesquière a fait défiler sa collection croisière 2019: la Fondation Marguerite et Aimé Maeght pour l’art contemporain.

La collection : Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ce défilé croisière 2019, tant sur un –énième– retour du mix & match (ici le prince de Galles rencontre le monogramme LV), que sur les “charms” animaliers (et surtout félins) créés par Grace Coddington (directrice artistique du Vogue US de 1988 à 2016). Des bestioles charmantes comme tout, au demeurant.

Le it bag :

Mais ce qui a attiré notre œil, c’est le retour discret du sac Seau (ou Bucket Bag), arrivé aussi vite qu’il est reparti fin 90, ne réussissant pas à détrôner le classique Noé, considéré comme l’indétrônable “Seau” de Vuitton. L’heure de la revanche a donc sonné. Et en attendant la nouvelle édition de la Cruise 2019, son “ancêtre” est disponible dans la catégorie Vintage du site Farfetch.
LOUIS VUITTON
Morocco Mall
1, boulevard de l’Océan, Casablanca.

À gauche: défilé Louis Vuitton Croisière 2019 – À droite sac Seau Louis Vuitton collection Vintage chez Farfetch.

Le Jackie’O de Gucci

Qui : Ha….Gucci, Gucci, Gucci. Depuis l’arrivée d’Alessandro Michele, la maison florentine n’a de cesse de nous mettre des étoiles dans les yeux. Même lorsque, comme ici avec le défilé croisière 2019, elle reprend le thème des rites mortuaires.

Le défilé: Oui, oui, c’est au sein du cimetière des Alyscamps dans la ville d’Arles, que le défilé de 116 looks (alliant femmes et hommes) s’est déroulé. Les différentes inspirations et partis pris sont difficiles à énumérer tant ils fusent sur le petit sentier que foulent, au rythme des voix sépulcrales, les mannequins. Les fifties et leur (fausse) rigueur, l’asymétrie des années 80, le futurisme de la décennie suivante, le flower power, des silhouettes virginales ou bohèmes, tout y passe, comme un symbole de la liberté de chaque être humain de vivre et s’habiller comme il l’entend, malgré les tendances imposées…

Le it bag : Dans cette multitude d’inspirations, un nom revient, sur des t-shirts, des sweat-shirts, et un sac : Château Marmont. Cet hôtel est une véritable institution hollywoodienne, point de rencontre des 7 péchés capitaux. Et le sac sur lequel ce nom apparaît n’est autre que le Jackie’O, créé pour l’inoubliable Jackie Kennedy, qui s’en séparait peu.
GUCCI
Morocco Mall
1, boulevard de l’Océan, Casablanca.

À gauche: sac Jackie’O de GUCCI édition Chateau Marmont croisière 2019. À droite: Jackie Kennedy et le sac qui porte son nom dans les rues d’Hollywood.

Le Saddle de Dior

Le défilé : C’est un bel hommage qu’a rendu Maria Grazia Chiuri au monde équestre au sein des fameuses écuries du Château de Chantilly, non loin de Paris. Un hommage qui s’est tenu sous la pluie mais qui n’a pas empêché les mannequins de défiler gracieusement, portant des créations – autre clin d’œil – ornées de nombreuses touches de dentelle : Chantilly étant un des fiefs de cet art en France. L’hommage au monde équestre, ainsi que l’inspiration hippique de la collection, est né de la rencontre de la directrice artistique italienne avec des cavalières mexicaines : les Escaramuzas, qui, ont fait une entrée et un show spectaculaire dans la carrière pendant le défilé. Les tenues de ces amazones, qui ont lutté pour être intégrées au même titre que les hommes dans les manifestations hippiques mexicaines, ont inspiré les créations de cette croisière 2019, placée sous le signe du féminisme, donc.

Le it bag : Autre acteur remarqué du show Dior ce jour-là, le sacro-saint sac Saddle (Selle), qui avait déjà fait un timide retour lors de la fashion week parisienne automne-hiver 2019. Ce it bag ultime –si ce n’est le premier d’entre tous–, ne lâchait pas le bras de Carrie Bradshaw. Préparez-vous à le voir rapidement aux bras de toute modeuse qui se respecte.
DIOR
Morocco Mall
1, boulevard de l’Océan, Casablanca.

À gauche: défilé croisière Dior 2019. À droite: Carrie Bradshaw dans Sex & The City avec son Saddle.
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.