LE VRAI DU FAUX POUR PROLONGER SON BRONZAGE ESTIVAL

prolonger son bronzage

Un des objectifs de la rentrée : prolonger son bronzage –et donc les positive vibes de l’été– le plus longtemps possible. Comment arborer bonne mine tout en évitant que son hâle estival se fasse la malle beaucoup trop tôt ? Gommage, hydratation, autobronzant, voilà les bons gestes à adopter afin de garder une peau dorée et un teint lumineux. Mais attention, pas dans n’importe quel ordre, ni n’importe comment.  Pour démêler le vrai du faux, c’est par ici.

Avant de jouer les prolongations côté bronzage, mieux vaut avoir suivi quelques règles de base durant les vacances. Tout d’abord, avoir évité les coups de soleil et s’être exposé petit à petit, pour obtenir un bronzage régulier. Autre point à ne pas négliger, l’hydratation. Les expositions répétées entrainent une perte d’eau conséquente. Pour éviter le dessèchement cutané et avoir une peau éclatante, il faut donc manger des aliments riches en eau, boire régulièrement et appliquer des crèmes hydratantes adaptées. 

Ceci étant dit, de retour au bureau, comment prolonger le bronzage le plus longtemps possible ? On vous le dit tout de suite, oubliez l’option six mois. En revanche, sublimer son hâle, le rendre plus lumineux et même le prolonger jusqu’au début de l’automne en trichant un peu, ça oui. À condition d’avoir les bons réflexes et de connaître quelques astuces. Entre infos et intox, on fait le tour de la question en cinq points. Pour garder sa jolie peau couleur caramel et ce fameux effet bonne mine, c’est par ici.

VOIR AUSSI : NOS 5 CRUSH MAKEUP POUR SUBLIMER SON TEINT BRONZÉ


1. Peu importe la crème, pourvu qu’on hydrate

Faux. Pour prolonger son bronzage et éviter la desquamation, il faut hydrater sa peau à gogo. Il est donc recommandé d’appliquer deux fois par jour une formule riche en eau et en gras, histoire d’irriguer les cellules en eau et empêcher son évaporation. Mais tous les produits ne sont pas égaux. Contrairement aux laits ou aux huiles hydratantes, les crèmes “prolongateurs de bronzage” contiennent des actifs qui stimulent les mélanocytes (cellules qui synthétisent la mélanine, responsables de la pigmentation cutanée). Ainsi, en les utilisant matin et soir et en s’exposant au soleil vingt minutes par jour, il est possible de prolonger son bronzage durant plusieurs semaines. 

Le petit plus : Avec les expositions répétées, la peau connaît aussi une perte en sels minéraux. Contrairement aux crèmes hydratantes classiques, les soins après-soleil et activateurs de bronzage en contiennent et permettent donc à la peau de se régénérer plus rapidement. Résultat : la peau est plus éclatante.


2. L’exfoliation efface le bronzage plus rapidement

Vrai et faux. Le secret d’un hâle uniforme et lumineux est de faire des gommages doux et réguliers durant tout l’été. Mais si vous avez zappé cette étape de votre routine beauté alors mieux vaut ne pas commencer à exfolier votre peau dès la rentrée. Il est conseillé d’attendre 10 à 15 jours après la dernière exposition, pour ne pas éliminer prématurément son hâle. Passé ce délai, cela permet d’éviter de débronzer par “plaques”.

Le petit plus : On évite les formules mécaniques, celles dont les particules granuleuses d’origine synthétique peuvent irriter la peau déjà malmenée par les UV. Et on privilégie les formules douces et enzymatiques (qui exfolient par un processus chimique, notamment grâce aux acides de fruits) qui n’agressent pas l’épiderme.


3. Certains aliments peuvent aider à conserver le bronzage

Vrai. C’est bien connu, “on est ce que l’on mange”. Plutôt que de s’occuper uniquement des couches supérieures de la peau, mieux vaut lui apporter tout ce dont elle a besoin de l’intérieur. Les fruits et les légumes riches en vitamine C et bêta-carotène permettent de sublimer le bronzage et le prolongent. Grâce à la vitamine C, la peau gagne en éclat. Quant au bêta-carotène, ce pigment végétal est photo-protecteur et antioxydant. Il aide donc à lutter contre le vieillissement cutané et apporte un joli reflet doré à la peau qui prolonge l’effet hâlé. 

Le petit plus : Au marché, ce sont les fruits et légumes rouges et orangés qu’il faut privilégier. Les patates douces, carottes, tomates, pêches, fraises… sont particulièrement recommandées. Ainsi que les épinards, les kiwis ou encore le persil, particulièrement riches en vitamine C.


4. L’autobronzant, notre meilleur allié dès le retour de vacances

Faux. Si ce produit permet de tricher facilement et de donner l’impression d’un bronzage qui perdure durant des semaines voire des mois, mieux vaut attendre d’avoir débronzé un peu avant de l’utiliser. Pour ne pas ressembler à Donald Trump et virer à l’orange, il est recommandé de patienter environ trois semaines après le dernier bain de soleil. L’autobronzant prend ainsi le relais d’un hâle qui s’estompe et son effet est plus naturel.

Le petit plus : Première étape obligatoire avant l’application : l’exfoliation, pour ôter toutes les peaux mortes et avoir un résultat homogène et durable. Enfin, afin d’éviter les faux pas, rien ne vaut un autobronzant progressif, à appliquer durant plusieurs jours jusqu’à l’intensité souhaitée.


5. Pour être bronzée toute l’année, il reste le make-up 

Faux. Grâce aux crèmes et poudres aux textures légères et transparentes, il est facile de rehausser son teint et ainsi prolonger son bronzage durant quelques semaines. Le tout sans effet de matière et avec un fini lumineux. Mais une fois le teint hâlé disparu, rien ne sert d’en mettre des couches pour paraître bronzé. Le résultat est tout sauf naturel. Il faut savoir retourner à ses produits make-up habituels pour mieux se mettre en beauté. 

Le petit plus : Des fluides teintés aux blushs posés sur les paupières pour un maquillage nude, l’essentiel est d’avoir la main légère. L’objectif de notre maquillage post-été : sublimer, et non camoufler. Les textures doivent donc être imperceptibles et se fondre parfaitement à la peau. Sur les lèvres et les pommettes, les nuances orangées apportent du peps et apportent un effet bonne mine. Et sur les paupières et la bouche, on joue la brillance avec des fards nacrés et du gloss, histoire d’accrocher la lumière. 

Photo (c) : @Thatgemruby

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés