7 RÈGLES POUR BRONZER RAPIDEMENT ET SÛREMENT

Nos sept commandements –à suivre religieusement– pour dorer « vite fait bien fait » cet été. Et sans y laisser votre peau.

1 – On prépare le terrain

Rien de mieux qu’une bonne séance de hammam accompagnée d’un gommage pour préparer la peau au bronzage : les cellules mortes sont éliminées et le grain de peau affiné. Une fois à destination, en revanche, on laisse de côté le fameux gant en crin ou crêpe, beaucoup trop décapant sur une peau exposée au soleil. On se contente d’effectuer deux gommages légers par semaine avec un mélange au sucre fait maison (la recette ici) ou des produits prêts à l’emploi. Certains, comme le Body Scrub Tan Preparer de Lancaster (350 DH) sont spécialement formulés pour les peaux exposées. Pour le visage, un gommage hebdomadaire suffit. Ne frottez surtout pas ! Effectuez de petits mouvements circulaires sur la peau en allant vers l’extérieur du visage, tout en évitant les pommettes et le contour des yeux. Misez sur un produit haute tolérance comme le gommage surfin physiologique de Laroche-Posay (100 DH).

2 – On y va en douceur

Pour ne pas agresser votre peau, exposez-vous progressivement: 10 à 15 minutes de bain de soleil suffisent largement les trois premiers jours! Ensuite, augmentez le temps de bronzage par paliers de 15 minutes. De cette manière, votre peau a tout le loisir de produire de la mélanine, le pigment biologique qui protège des UV pour bronzer sans rougir (et surtout sans brûler). Cerise sur le cocktail, c’est aussi la mélanine qui provoque le joli hâle dont vous rêvez.

3 – On étanche sa soif

Cela coule de source : une peau nourrie et hydratée résiste mieux à l’exposition aux UV. Pour renforcer son épiderme avant l’été, il est nécessaire de respecter une routine hydratation. Baume, lait ou huile ? Peu importe la texture, pourvu que l’application soit régulière. Après chaque douche, appliquez sur votre peau tout juste sèche votre soin hydratant en allant du bas vers le haut (pieds, chevilles, jambes…). Vous favoriserez ainsi la circulation sanguine. Vous pouvez aussi tester un de ces nouveaux produits à utiliser sous la douche comme le Lait Corps Délice de Cacao de Nivéa (49.95 DH). Appliquez-le après le gel douche, attendez quelques secondes avant de le rincer. Efficace en cas de rush !

4 – On prend la pilule

Bourrées d’agents antioxydants (sélénium, lutéine, lycopène de tomate, carotène, etc.), certains compléments alimentaires peuvent vous aider à bronzer plus rapidement et plus durablement. Il est conseillé d’en prendre une capsule par jour au cours d’un repas, en commençant un mois avant l’exposition au soleil, en continuant pendant les vacances et après le retour pour prolonger le hâle. Vous n’en avez pas pris avant votre départ ? Rien n’est perdu. La prise pendant et après l’exposition de gélules booster de bronzage reste efficace, surtout si elle est accompagnée d’une alimentation saine (voir paragraphe suivant). Oenobiol Solaire Intensif reste la référence de ces boosters de bronzage (128 DH la boîte de 30 capsules). Mais attention ! Ces gélules ne remplacent pas un écran de protection solaire et si vous avez des taches brunes, il est déconseillé d’en prendre. En cas de doute, parlez-en à votre dermatologue ou médecin. Idem pour les personnes sous traitement ou contrôle médical, les femmes enceintes ou allaitantes.

5 – On nourrit son bronzage

Dites « caroténoïdes » et consommez sans modération ! Les caroténoïdes, ce sont ces pigments qui donnent aux fruits et aux légumes leur belle couleur rouge, orange ou jaune. Dans cette famille on trouve le bêta-carotène (carottes, abricots ou citrouilles), le lycopène (tomates) et la lutéine (épinards, chou vert frisé, etc.) Véritables « agents bronzants », ils produisent une réaction biochimique dans l’organisme et stimulent la production de mélanine. D’autres aliments contribuent à optimiser le bronzage grâce à leur forte teneur en vitamines : l’huile d’olive pour la E, les œufs pour la A, les fraises et les oranges la C. Par ailleurs, boire au minimum deux litres par jour est un excellent réflexe… A court d’idée pour préparer des salades estivales ? Voici 5 recettes gourmandes et saines.

6 –On triche !

Bon à savoir : sauf si votre peau est déjà habituée au soleil, c’est à dire régulièrement exposée, la montée de la mélanine ne commence qu’à partir du 3e jour de bronzage. Vous être très blanche et n’avez qu’une semaine devant vous pour afficher un teint « retour de vacances » ? Ne faites pas la planche ! Profitez de la plage ou de la piscine en vous protégeant au maximum… et trichez en utilisant un autobronzant. Il suffit d’ajouter ce produit, en dernier, à votre routine beauté du soir. Le mode d’emploi complet ici. Résultat des courses : au bout du 7e jour, vous gagnez artificiellement deux tons –au moins– et lorsque l’autobronzant s’estompera, vous remarquerez que vous êtes un peu plus foncée que d’habitude. L’explication est simple. Une peau « autobronzée » exposée au soleil bronze également naturellement.

7– On ne joue pas avec le feu

On ne le répétera jamais assez : une peau hâlée ne dispense nullement de protection solaire, même pour lors d’une exposition légère. Commencez par une protection indice 30 ou 50+ selon la nature de votre peau et l’intensité des rayons UV et ne descendez jamais sous la barre de l’indice 15. Et ce même si votre peau a bien bronzé. Enfin, pour préserver durablement votre capital soleil, évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée durant votre période d’acclimatation au soleil. De 11h à 16h (GMT), on reste à l’ombre!

 

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.