Habillage BMCI

DIPS : FAITES TREMPETTE A L’APÉRO

Chaleur et longues soirées d’été… La saison des apéros dinatoires est officiellement ouverte. Plutôt que de resservir les sempiternels petits fours ou cacahuètes –pas très funky et très caloriques– à vos invités, adoptez la tendance dip. Comment ça, vous ne connaissez pas ? Suivez le guide – et nos recettes.

Ultra-convivial, gourmand et surtout bien plus healthy que la plupart des biscuits apéritifs sur lesquels on se jette en soirée, le dip (qui signifie tremper en anglais) a tout bon. Ce n’est pas un hasard, d’ailleurs, si ces petites préparations crémeuses ont pignon sur table depuis quelques temps et qu’elles affolent les foodistas sur la toile.

Le principe ?

Shoelifer x Anfaplace – Megabanner

Ce n’est pas bien compliqué. Pour réaliser un dip digne de ce nom, il vous faut un mixer ou blender (mais ce n’est pas obligatoire), un bol ou un bocal en verre et une préparation crémeuse home made à base d’ingrédients simples : fromages frais (ricotta, brousse, faisselle), purées de fruits, de légumes, ou encore d’oléagineux (comme le sésame). Pour faire trempette, on accompagne le dip de gressins, bretzels, bâtonnets de légumes ou nachos, voire de biscuits pour les versions sucrées. Autre option ? Accompagner son dip de petits bouts de pain, pitas et blinis à tartiner.

Des recettes à décliner à l’envi

Quant aux recettes, la bonne nouvelle c’est qu’on peut vraiment s’amuser et se lâcher : le concept se décline à l’infini. Il faut néanmoins savoir que la réussite d’un dip dépend en majeure partie de sa texture. Elle doit être à la fois souple et épaisse afin de tenir bon sur votre carotte et ne pas dégouliner sur les doigts de vos convives… ou pire, sur votre table. Notre astuce ? Si vous utilisez un mixer, effectuez la recette par à coups et ajoutez progressivement les éléments liquides (jus de citron, huile d’olive, crème) pour vous arrêter une fois la consistance désirée obtenue. Et mettez-le un peu au frais avant de le servir.

Les recettes :

La plus fastoche : le dip de ricotta (sans mixeur)

Ingrédients :

2 tasses de ricotta fraîche, 2 cuillères de persil haché, du sel, du poivre, 2 cuillères à café d’huile d’olive et –au choix– des gressins, une baguette tranchée ou toastée.

Placez la ricotta dans un bol. Saupoudrez-la avec les herbes, salez, poivrez. Versez l’huile sur le tout… et servez !

La plus estivale : le dip betterave et chèvre

Ingrédients (pour 6 personnes) :

Une betterave, 200 grammes de fromage de chèvre frais, une échalote, un peu d’huile d’olive, sel, poivre et –toujours au choix– gressins ou pain grillé.

Dans votre robot, placez la betterave avec le fromage frais et l’échalote grossièrement coupée. Mixez jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène, en ajoutant, petit à petit, environ 2 cuillères à soupe d’huile d’olive.

La plus gourmande (et diététique) : le dip sucré à la framboise

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Trois yaourts nature à 0%

100 grammes de fromage blanc à 0%

Une barquette de framboises

50 grammes d’amandes ou de noisettes pilées

Deux cuillères à soupe de kirsch (facultatif)

Quelques feuilles de menthe

Des biscuits sablés

Mixez le yaourt avec le fromage blanc et les framboises. Incorporez-y les amandes (ou noisettes) et le kirsch (si vous en avez). Couvrez et mettez au réfrigérateur. Au moment de servir, ajoutez la menthe pour la touche déco. Puis servez avec quelques biscuits neutres (des sablés de préférence) ou des fruits frais : fraises, cerises, raisins, etc.

Alixanne Chapon

Anxieuse de nature, quand elle n’écrit pas pour se défouler Alixanne passe la majeure partie de son temps à arpenter les rues de Paris à la découverte de bons plans, à chiner –la déco étant l’une de ses passions–, ou tout simplement à deviser des heures durant (toujours sur des sujets hautement philosophiques bien sûr) avec ses ami(e)s. Elle a commencé à écrire il y a plus de huit ans au Maroc, son pays natal –et de coeur. Depuis quatre ans, elle vit dans le 12e arrondissement de la capitale française et a collaboré avec de nombreux supports (So chic, Capital, Management, 7X7.press, etc.). Ce qui ne l’empêche pas de rentrer régulièrement à Casablanca et Marrakech afin de retrouver les siens et de se mettre au vert…

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.