LECTURES DE VACANCES : 5 LIVRES 2021 QUE VOUS N‘ARRIVEREZ PAS À POSER

livres 2021

Les vacances idéales ? Un savant mélange de tranquillité, de paysages à couper le souffle, de repas aux saveurs estivales, de moments partagés avec les siens et… de découverte d’un bon bouquin. Si vous ne savez pas lequel emporter dans votre sac cet été, voici le guide livres 2021 de la rédac’.  

Les grandes vacances, c’est souvent l’occasion de faire un bon bain (d’eau fraîche) et de culture, histoire de rattraper tout ce qu’on n’a pas pu regarder, écouter ou lire durant l’année. À commencer par cette grosse pile de bouquins qui nous fait de l’œil depuis des mois sur notre table de chevet, et qu’on n’a pas eu le temps (ou le courage) d’attaquer. Mais c’est aussi le moment idéal pour se mettre en phase avec l’actualité littéraire en découvrant les ouvrages, parmi les livres 2021, qui font parler d’eux. Shoelifer en a sélectionné 5 à dévorer sur sa serviette entre deux baignades. C’est par ici. 


1/ Le plus prospectif : Le monde en 2040 vu par la CIA

Vous avez toujours rêvé de savoir à quoi ressemblera le monde dans 20 ans ? Ça tombe bien, à chaque élection américaine, la C.I.A. remet au nouveau président élu un rapport de prospection sur les deux décennies à venir. Cerise sur le gâteau, ce document est désormais rendu public et accessible en ligne ! Que nous apprend-t-il ? En cette époque particulièrement troublée par une pandémie mondiale, le Conseil national du renseignement américain – le think-tank affilié à la C.I.A – décrit une fragmentation accentuée du monde et des décisions politiques qui tendent à être de plus en plus contestées par la population. On ne va pas vous gâcher le plaisir de la lecture, mais les thématiques sociales, environnementales, démographiques, et géopolitiques y sont toutes abordées (du point de vue de la puissance américaine, of course) et des scénarios d’avenir y sont même esquissés. À prendre avec des pincettes donc, mais ce livre a le mérite de nous donner de quoi alimenter les conversations de nos longues soirées d’été. 

Accessible en version originale ici, ou en version française (édition Des Équateurs) préfacée par le journaliste Piotr Smolar en libraires. PRIX : 200 DH.  

VOIR AUSSI : PLAYLIST ÉTÉ 2021 : 10 TITRES DE BOSSA NOVA À ÉCOUTER SANS MODÉRATION


2/Le plus nécessaire : Plaidoyer pour les Arabes de Fouad Laroui

Dans son dernier essai en date, Plaidoyer pour les Arabes, l’économiste, professeur de littérature et homme de lettres marocain Fouad Laroui défend avec vigueur la réintégration de l’apport des grands penseurs arabes à l’histoire de la pensée universelle. Philosophie, médecine, astronomie, sciences naturelles, technique… à y regarder de plus près, dans l’enseignement tel qu’il est dispensé aujourd’hui en Occident, la contribution des grands chercheurs et savants arabes est étrangement passée sous silence. Une absurdité que l’auteur démontre habilement en s’appuyant sur sa propre expérience, notamment en tant qu’élève au lycée Lyautey de Casablanca (à travers des anecdotes déconcertantes). Pour lutter contre cet oubli (flagrant), l’auteur retrace les découvertes et les avancées de grandes figures : Ibn Khaldun, Ibn Tofayl, Al-Battani, Ibn Rochd, ou Abu Al-Qacim Zharawi, pour n’en citer que quelques-uns, car la liste est longue. Et milite en filigranes pour une Histoire universelle, qui tendrait notamment à… réconcilier les peuples. 

Mialet-Barrault. PRIX : 155 DH


3/ Le plus attendu : Le parfum des fleurs la nuit de Leïla Slimani

À Venise, à la Punta Della Dogana (la “pointe de la douane”), à l’endroit où la lagune rétrécit pour se muer en ce grand canal qui traverse la ville, se dresse en lieu et place de l’ancien édifice de la douane vénitienne un imposant musée dédié à l’art contemporain, appartenant à la Fondation Pinault. C’est dans ce lieu emblématique de la ville italienne que Leïla Slimani a accepté de passer une nuit entière, à la demande de son éditrice. Dans Le parfum des fleurs la nuit, la lauréate marocaine du Prix Goncourt 2016 relate cette expérience unique et introspective qui fait remonter en elle des souvenirs de l’enfance, suite à sa rencontre avec un galant de nuit, un arbre dont la senteur agit sur elle à la manière d’une madeleine de Proust. Un récit autobiographique, court et intime, dans lequel l’autrice se confie aussi bien sur son rapport à l’écriture que sur sa relation avec son père, emprisonné pour un crime qu’il n’a pas commis, ou sur sa jeunesse rbatie. Émouvant. 

Stock. PRIX : 230 DH. 

VOIR AUSSI : HIGH TECH : 6 ACCESSOIRES DE PLAGE À ADOPTER POUR L’ÉTÉ (ET PLUS SI AFFINITÉS)


4/ Le plus doux-amer : Même les anges de Christèle Wurmser

Si pour vous, lecture de vacances rime avec insouciance, alors passez votre chemin. Car Même les anges, le premier roman de l’actrice française Christèle Wurmser, n’est pas de ces ouvrages légers dont on sort indemnes. Il est à la fois douloureux, haletant et surprenant. “Est-il possible chaque matin de se tenir debout quand on a, en travers du corps, la marque creuse d’un homme absent?” c’est la question que pose la quatrième de couverture. Car dans ce livre 2021, la narratrice, une écrivaine, se fait abandonner par son amant, alors qu’elle vient tout juste d’intégrer la Villa Médicis à Rome en tant que pensionnaire. Un choc si brutal, qu’elle se retrouve alors dans l’incapacité d’écrire et se laisse peu à peu aller au désespoir et aux réminiscences. C’est sans compter sur sa rencontre avec le jeune Mathys… qui fait alors muer l’ouvrage en roman érotique. Une plume à découvrir. 

Gallimard. PRIX : 260 DH. 


5/ Le plus proche de nous : Deux petites bourgeoises de Colombe Schneck

Dans ce nouveau roman, l’autrice Colombe Schneck, entre autres journaliste chez Madame Figaro, et à laquelle on doit notamment Dix-sept ans, livre dans lequel elle relate son avortement à cet âge, entremêle trois thèmes qui lui sont chers : l’amitié, la bourgeoisie et la mort. L’amitié, car, selon elle, ce thème doit être revalorisé, au même titre que l’amour ; la bourgeoisie, car l’autrice est issue de cette classe sociale souvent décriée ; et la mort, parce que Colombe Schneck a vécu il y a quelques années la perte d’une de ses amies les plus chères. Autofiction, Deux petites bourgeoises nous offre une plongée intime dans la vie de deux jeunes filles issues de la bourgeoisie intellectuelle parisienne, dont on suit les pérégrinations depuis le collège, jusqu’à leur vie d’adulte. Deux destins similaires, que rien ne semble entacher, jusqu’à ce que la maladie emporte l’une des deux protagonistes, trahissant ainsi le pacte amical censé rester immuable. 

Stock. PRIX : 220 DH

Photo(c) Link Hoang.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés