Étiquette : business

Vallée Village 970×250
shoelifer_business_kids

INSOLITE : CES KIDS QUI LANCENT (DÉJÀ) LEUR BUSINESS

Les kids entrepreneurs, ça vous parle ? Les ados, voire même les enfants, qui créent leur propre business font généralement parler d’eux dans les nouvelles technologies. Confinement aidant et activités extra-scolaires réduites, la tendance s’est étendue à d’autres domaines. Et ce jusque sous nos cieux ! La preuve avec quatre têtes bien faites qui ont imaginé de A à Z leur concept, comme des grands. Ils ont lancé des produits bio, des services beauté ou encore des accessoires girly. Bref, la génération Z se met (déjà) au boulot, et on ne peut faire qu’une seule chose : l’encourager.

KATE MOSS LANCE LA STAR ACADEMY

La brindille la plus mystérieuse de la place aurait-elle passé trop de temps devant son écran à regarder The Voice et Dancing with the Stars ? La top-model de 42 ans et 5 millions de dollars de revenus a annoncé au –très informé– Business of Fashion qu’elle comptait lancer une agence de talents.

LES NOUVEAUX GOUROUS DE LA MODE

Oyez, oyez, une révolution –modeuse- est en marche. Ses leaders, des créateurs anti-stars et surtout, anti-mode : Demna Gvasalia et Alessandro Michele. Analyse.

MINI ME, MAXI PROFITS

Enfants habillés par D&G ou Karl, égéries tout juste sorties de la crèche, mini-icônes de mode dont le style est scruté à chaque apparition en public… La mode, et à fortiori le luxe, décline désormais le concept d’Haribo : c’est pour les grands et les petits. Analyse.

EXCLU : RENCONTRE AVEC PETER MARINO

Ses réalisations, son parcours, son style personnel… Shoelifer a rencontré le célèbre architecte américain, coqueluche des maisons de luxe, et vous dit tout.

5 PIÈCES TECH À PORTER…

Que l’on peut vraiment porter ! Exit la mode conceptuelle, voici venue l’ère des vêtements connectés. Matières high-tech, mélanges de fibres textiles habituelles et micro-capteurs, les pièces du futur ont de multiples fonctions en dehors de celle de nous habiller.

RETOUR SUR LE FUTUR

À ceux qui maugréent que la mode n’invente plus rien, une génération de créateurs nés à l’ère d’Internet riposte avec une foule d’innovations. Plutôt que de réinventer l’esthétique, on se met en quête de matières et d’expériences du vêtement. L’avenir de la mode ne résiderait-il plus dans le fond mais bien dans la forme ?

COSMÉTIQUE DITE HALAL: UNE AFFAIRE DE FLOUSS

Les cosmétiques sont des vêtements comme les autres et après la mode halal, force est de constater que de plus en plus de marques surfent sur des produits cosmétiques conformes aux prescriptions religieuses de l’Islam.