INSOLITE : CES KIDS QUI LANCENT (DÉJÀ) LEUR BUSINESS

shoelifer_business_kids

Les kids entrepreneurs, ça vous parle ? Les ados, voire même les enfants, qui créent leur propre business font généralement parler d’eux dans les nouvelles technologies. Confinement aidant et activités extra-scolaires réduites, la tendance s’est étendue à d’autres domaines. Et ce jusque sous nos cieux ! La preuve avec quatre têtes bien faites qui ont imaginé de A à Z leur concept, comme des grands. Ils ont lancé des produits bio, des services beauté ou encore des accessoires girly. Bref, la génération Z se met (déjà) au boulot, et on ne peut faire qu’une seule chose : l’encourager.


Le confinement aura (au moins) permis de créer de nouvelles vocations. Et si de nombreux adultes ont fini par passer le cap en tentant de nouvelles formations professionnelles, du côté des plus jeunes aussi, la révolution business est en marche. Comme ces quatre entrepreneurs, qui n’ont pas hésité à sauter le pas pour lancer leur propre business (à petite échelle, certes) : le plus jeune a 10 ans, le plus âgé, 21. De quoi nous donner envie de parier sur la next generation. Et de vous pousser à les encourager aussi …

Voir aussi : 3 espaces de coworking pour les sans bureau fixe

Des cours de makeup: How To Make It Up

How to Make It Up, c’est avant tout l’histoire d’une passion. Celle de Rim Laraki, 17 ans, pour le makeup. Cette jeune lycéenne en classe de terminale est d’abord une grande manuelle : elle sculpte, peint et dessine depuis son plus jeune âge. Le maquillage s’est ensuite inscrit comme la parfaite alternative pour exprimer sa créativité. Autodidacte, elle dévore livres, émissions et vidéos de makeup artists reconnus. Ses préférés ? Peut-être Priscilla Ono (makeup artist chez Fenty Beauty) qu’elle affectionne particulièrement pours ses looks originaux ou encore Robert Walsh, pour ses maquillages parfaitement exécutés. Mais attention, ce que souhaite Rim, c’est avant tout partager sa passion “en vrai”, via le contact humain. Ici, pas de tutos diffusés sur YouTube, la jeune adolescente transmet son art à travers des cours privés et des séances de maquillage lors de shootings privés. Objectif : se centrer sur la personne, son visage, ses traits, sa carnation afin de toujours donner les meilleurs conseils personnalisés. Bref, la jeune femme mène sa toute jeune carrière du bout du pinceau. Chapeau.

PRIX : Cours d’1h30 de maquillage de jour, 300DH, cours d’1h30 de makeup plus sophistiqué, pour le soir, 350DH.

How To Make It Up
Pour réserver un créneau, on se rend sur sa page ici.


Des produits du terroir : Green Oil & Golden Bee 

À 13 et 16 ans, Neyl et Malik Chraïbi ont ce qu’on appelle de la suite dans les idées. Et peut-être le cœur sur la main aussi. Car c’est dans les montagnes de Bin El Ouidane, où ils étaient confinés, que les deux frères ont décidé de se lancer dans le business de miel pour l’un et de l’huile d’olive pour l’autre, avec chacun son associé. Le but ? Se faire un peu d’argent certes, mais surtout venir en aide à la région et ses habitants. La création d’une société, d’un site web et d’une page Instagram leur permet de commercialiser leurs produits 100% naturels, récoltés à la main et élaborés dans les pures traditions de l’agriculture rurale. Neyl sillonne ainsi les montagnes à VTT avec son associé Morgan à la recherche des meilleurs apiculteurs du coin (qui récoltent du miel de caroubier, de thym, d’oranger…) quand Malik et Rayan, eux, suivent les récoltes d’olives sur des terres non traitées. Une fois l’huile extraite, elle est conditionnée dans des bouteilles de 75cl et de 1L (en verre) mais aussi de 20L en plastique. Le dernier point qui nous a fait craquer ? Cette petite team a créé un partenariat avec l’association Arraw Bin pour aider à réhabiliter et équiper les écoles de la région. Graines de champions, vous avez dit ?

Pour commander direction la page Instagram ou ici.


Des gaufres gourmandes : les gaufrettes by A

Aida Khoddar n’est certes plus une adolescente. Mais cette jeune étudiante en quatrième année de médecine de 21 ans a tout de même réussi à affoler nos papilles avec son service gourmand de petites gaufrettes homemade. Aidée par sa sœur Aya, 18 ans, elle concocte des gaufres liégeoises, dans la plus pure tradition, croustillantes et moelleuses, à agrémenter d’une infinité de toppings. Et il y a en a pour tous les goûts : du caramel beurre salé maison au Nutella crousti, en passant par la sauce M&M’s ou encore chocolat blanc. Mais également de toutes les formes, puisque au-delà des gaufres traditionnelles, on découvre les versions sucettes ou bouchées. Passionnées de pâtisserie depuis toujours, c’est pendant le confinement que les deux sœurs ont perfectionné la recette originale avec quelques ingrédients secrets. Résultat, un service plutôt mignon et vraiment gourmand. Nous en tout cas, ça nous a donné faim.

PRIX : entre 70 DH et 130 DH.

Les gaufrettes by A.
Livraison à Casablanca entre 10 et 20 DH et commande ici.


Mais aussi….

Des accessoires girly : Sew it by Amira

Dans la catégorie businesskids, on demande la petite dernière. Sew (qui veut dire coudre en anglais), c’est l’idée qu’a eu Amira Hassouni, une jeune marocaine de 10 ans, après s’être prise d’amour pour la couture. Et c’est à Dubaï que cette jeune élève de CM2 propose son service de livraison en parallèle de ses cours. Chouchous colorés, petits sacs, pochons liberty tout mignons… Elle dévoile une petite collection d’accessoires girly en s’inspirant des magazines de mode ou encore du réseau Pinterest. Mais n’y voyez pas seulement un hobby. Non, Amira a souhaité aller jusqu’au bout des choses en faisant une formation de couture. Un confinement plus tard et beaucoup de pratique, elle se lance en faisant la fierté de ses parents, “ses premiers supporters”. Alors oui, on vous voit venir, pour l’instant les accessoires ne sont pas encore disponibles sous nos cieux. Mais cela ne saurait tarder, et on trouve d’ores et déjà que l’initiative mérite tous les encouragements.

PRIX : à partir de 25 DH env.

Sew It by Amira

Photo(c) de gauche à droite : Malik et Neyl Chraïbi, Amira Hassouni, Rym Laraki, Aïda Khoddar.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés