HOW TO : 3 TUTOS POUR SE CRÉER UN MAQUILLAGE D’HALLOWEEN QUI CLAQUE

shoelifer_maquillage_halloween

Trick or treat ! Ce samedi 31 octobre, la fête préférée des Américains revient nous hanter. Et si les grandes soirées ne sont pas (encore) pour maintenant, rien ne nous empêche de nous amuser en petit comité et de créer un makeup qui claque. Dans notre chapeau de sorcière ? Des tutos pour imaginer un maquillage d’Halloween effrayant (un peu), sexy (aussi), mais surtout très looké. À vos pinceaux.


Commerciale la fête d’Halloween ? Peut-être bien. Mais si on cède chaque année aux sirènes des vampires et autres zombies, c’est avant tout pour nous amuser à créer des déguisements et des makeup ultra lookés. Justement, on oublie les têtes de mort mexicaines et fleuries, désormais on met le paquet (et une couche de paillettes) sur des personnages de dessins animés… qui font peur. Et on s’inspire des meilleurs tutos de maquillage d’Halloween réalisés à travers le monde. Avec en petit bonus, une sélection shopping pour y arriver comme des pros.


Le plus pointu : Emily des Noces funèbres

S’il y a bien un univers qui incarne à la perfection la fête d’Halloween, c’est bien celui de Tim Burton. Du sourire machiavélique de “Chess”, le chat du Cheshire d’Alice au pays des merveilles, à Edward (aux mains d’argent] les personnages du célèbre réalisateur ont en effet de quoi inspirer. Mais, cette année, la grande gagnante sera peut-être Emily, la mariée défunte du film d’animation des Noces funèbres. Étrange tout en restant sexy, c’est sûr ce personnage a du potentiel.

Vallée Village 970×250

L’artiste à suivre : Katie Cole, makeup artist et body painter autodidacte de Los Angeles qui partage sur sa page une foule de photos et vidéos pour trouver l’inspiration.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Katie Cole (@fancyflutie) le

 

On fait comment ?

On commence par appliquer une couleur bleu turquoise en fondation sur l’ensemble du visage (oui, oui, les sourcils aussi), en laissant un cercle autour des yeux. Ensuite on vient colorer le haut du cercle, au-dessus de la paupière, avec une couleur plus foncée, puis le bas, en blanc. On vient marquer les deux côtés de l’arrête du nez et des fossettes afin de “creuser” le tout. On se crée une bouche bien rose avec le contour des lèvres tracés, et un peu exagérés. Puis, place aux sourcils, que l’on va accentuer par un profond trait noir d’eye-liner. Attention, à cette étape, il ne pas oublier de dessiner une forme aux allures de vague “inquiète”. Avec l’eye-liner toujours, on vient renforcer les traits du nez et les creux du visage. Enfin pour jouer le jeu jusqu’au bout, on ajoute au tout des faux cils, des lentilles blanches et une perruque bleu électrique. Effet Burton assuré.


Le plus clownesque : l’Arlequin sexy

Dans la grande famille des maquillages d’Halloween, on demande l’Arlequin. Assez simple à réaliser, coloré et plutôt sexy, on adopte cette version girly en deux-trois coups de pinceaux pour se la jouer clown déchu avec une pointe de glam’.

L’artiste à suivre : Tiffany Hunt, une makeup artist professionnelle qui a gagné en 2019 les Nyx Face Awards en Angleterre. Qu’est-ce que c’est ? Un concours mondial organisé par la célèbre marque de cosmétiques, afin de découvrir de nouveaux talents. Du coup, on en profite aussi pour se balader sur sa page Instagram qui recèle de bonnes idées et tutos en tout genre pour devenir la prochaine queen d’Halloween.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tiffany Hunt- Glow up (@illumin_arty) le

 

On procède comment ?

On commence tout d’abord par créer un as de pique autour d’un œil au crayon noir avant de colorier son visage d’un blanc immaculé. Et attention, on en met bien partout et on définit bien les contours. Au dessus du second œil, on va venir dessiner un sourcil à l’eye-liner avant de se créer un smoky eye multicolore. Jaune, orange, rouge, violet : on n’hésite pas à y aller franchement et on étire bien, du creux de la paupière jusqu’à l’extérieur. Sans oublier le ras des cils, of course. Place ensuite à l’as de pique, que l’on va colorer encore une fois avec de jolies couleurs pep’s. Puis on applique les faux cils, et on dessine une bouche XXL à l’encre noire. Ou un gloss à paillettes, pour un look encore plus étincelant. Ah…. On allait oublier, une touche de rose sur le nez et les joues et un petit cœur au coin de l’œil.


Le plus fun : Homer Simpson

Certes, ce n’est pas le maquillage d’Halloween le plus glamour qui soit. Mais c’est peut-être celui qui fera le plus marrer vos proches. Parce que oui, rien ne peut résister à Homer Simpson. Le maquillage parfait pour chéri ?

L’artiste à suivre : L’influenceuse anglaise aux 500.000 abonnés Cara Dowtonn, accessoirement ambassadrice de la marque Bare Minerals. Car outre ses makeup glamour, la jeune femme aime particulièrement croquer en taille réelle les personnages TV. Dont Homer Simpson, notre mangeur de donuts préféré.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @caradowntonn le

 

On fait comment ?

On suit à la lettre le modèle. Et s’il le faut, on cale une image de Homer juste à côté de soi. Dans un premier temps, on marque les contours au crayon blanc, histoire de savoir où on met les pieds. On effectue donc un arc de cercle qui vient couper le nez pour finir par une deuxième ligne inversée jusqu’au menton. Puis, deux énormes ronds qui se chevauchent en guise d’œil, bien remontés jusqu’au milieu de front. On colore ensuite en jaune les parties correspondantes. Les yeux, eux, sont recouverts de blanc jusqu’au-dessus de la paupière. On fait de même avec la bouche, cette fois dans un marron clair. Enfin, on vient “fixer” les lignes avec un trait d’eye-liner noir profond. Et on n’oublie pas de mettre deux points en guise de pupilles, les petits cheveux sur le crâne et les côtés. Pour la bouche, on trace une ligne continue qui passe par le milieu des lèvres. Il ne suffit plus qu’à enfiler un coussin sous un tee-shirt XXL et porter un jean lâche pour que l’illusion soit (presque) parfaite.


Le shopping maquillage d’Halloween :

Faux sang, paillettes et bases colorées lavables : voici quelques essentiels pour arriver à se créer un maquillage d’Halloween comme un pro.

Pour les fondations : Party Fiesta

Du blanc, du bleu ou du faux sang pour se peinturlurer le visage et le corps selon les inspirations de chacun.

maquillage_halloween

PRIX : de gauche à droite, maquillage néon blanc à 42 DH, faux sang 35 DH, et du bleu compact et gras à 42 DH.

Party Fiesta
Rue Abou Alwakt Khalaf, Bourgogne, Casablanca.
Tél. +212 522 363 539


Pour le glam’ : les Drugstores du Maroc

C’est certain, booster son make-up d’Halloween avec des paillettes (coucou Kevin) est fortement accepté le 31 octobre. Du coup, on adopte vite les gloss colorés et les face glitter étincelants à se mettre sur la peau, les cheveux ou le visage de la marque Beauty Boulevard, avec de vraies paillettes dedans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Drugstores du Maroc (@lesdrugstoresdumaroc) le

PRIX : 99 DH le Glitter Lips.
En exclusivité aux Drugstores du Maroc.
8, rue Aïn Chifa, Bourgogne, Casablanca
Tél. +212 520 026 699


Pour les couleurs : Beauty Success

Vous l’avez compris : cette année, pas de maquillage d’Halloween sans un max de couleurs. Forcément, on choisit des fards à paupières aux teintes pop’ assumées comme Fun’tasia palette de la marque By Terry. Et on en profite au passage pour sélectionner la paire de faux cils qui apportera à son make-up la touche finale – et une bonne dose de sexyness.

maquillage_hallowweenPRIX : 483 DH.
Beauty Success.

 

Photo (c) Jason Kibbler.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés