LE CAFTAN BOBO FAÇON RUMI ATELIER

rumi atelier

Si on vous dit caftan bobo, à quoi pensez-vous ? Nous, à Rumi Atelier. Une mode orientale – donc sophistiquée – mais portable et accessible, loin du caftan d’apparat des grands soirs de fête. Totalement dans cet esprit bohême qu’on a vu fleurir sur les podiums de cet été 2020. Une jeune marque, donc, qui mérite d’être connue.


Rumi Atelier est encore toute jeune mais ses créatrices n’en sont pas à leur coup d’essai. C’est l’histoire de deux femmes au goût sûr et aiguisé, Meryem et Sara. Ces amies de très longue date décident un jour d’associer leurs univers pour concevoir un vestiaire du quotidien. Une collection riche en couleurs et en matières, flamboyante et sensuelle. Très libre, dans le mouvement comme dans le style. Entre bobo chic et baroque chic. Ce qu’on aime aussi chez Shoelifer, c’est que tout est acheté au Maroc, tout est fabriqué par des artisans locaux. En ces temps troubles, cela donne encore plus de sens à leur travail.

L’histoire d’une reconversion

À l’origine de ce joli projet, Meryem Berrechid. Femme d’entreprise, spécialisée dans le service pendant 15 ans, elle décide de tout arrêter pour se consacrer à … elle-même. Et par conséquent, à ce qu’elle aime : la mode et la déco. En 2016, elle ouvre, un peu par hasard, Bazar Chic Déco, une petite caverne d’Ali Baba où tout donne envie. En 2019, la mode lui fait du pied. Poussée et accompagnée de son amie Rokia Mekouar, Meryem se lance, mais timidement. Une mini-collection pour ramadan, voilà tout.

View this post on Instagram

Bazar chic

A post shared by Bazar Chic (@bazarchicdeco) on


Un duo affûté

Jusqu’à ce que Sara Aloui Ziali pointe le bout d’un nez très affûté. Cette modeuse dans l’âme est aussi nano-influencer sur Instagram, sous le nom de Le Monde By Sara. “Juste pour le fun”, insiste-t-elle. Mais son fun fonctionne : créer des looks, avec pas grand-chose parfois, elle sait le faire. Tout comme mixer des imprimés et des couleurs improbables, dans une joyeuse décomplexion. Une fois le duo formé, direction les boutiques de tissu. Meryem et Sara se mettent alors à unir leurs idées et à couper : l’aventure Rumi Atelier version Meryem & Sara prend forme.


Pourquoi Rumi Atelier ?

Meryem, fan de soufisme a voulu rendre hommage au grand maître Jalal Eddine Rumi: “Le soufisme c’est de l’amour, c’est apaisant et simple. Tout comme mes créations que je veux simples à porter et portées simplement. Le vêtement ne doit être ni trop long, ni trop apprêté non plus même s’il est élaboré”. Et cela colle effectivement avec le look & feel de cette collection.


Caftans, kimonos, robes-chemises…

Petits caftans, robes-chemises ou kechabia (appelez-les gandouras, si vous préférez), chemisiers et jupes longues… elles s’amusent et s’essaient à tout. Meryem associe des bandes indiennes à des akads ? Sara y ajoute une coupe ample. Les caftans sont souvent ouverts, portés sur des tuniques. Inversement, les kimonos sont portés sur de petits caftans traditionnels.

 

Les ceintures en sfifa sont en revanche souples, très éloignées des rigides mdammate marocaines. Pratique si on a envie de les porter, plus tard, avec un chemiser et une jupe longue. On aime aussi les ensembles pantalons ou jupes avec haut en mousseline ajourée. “Nous voulons donner à ces tissus précieux, tels que la tlija et les brocards, couramment utilisés dans la couture marocaine, une autre vie. L’idée est que ces vêtements soient portés en dehors des occasions traditionnelles comme ramadan ou  les baptêmes. C’est votre envie qui doit vous guider et non les contraintes que peuvent imposer des vêtements” confie Sara.


Et après ?

Pas de caftan d’apparat mais Meryem et Sara continuent leur collaboration et travaillent sur une collection estivale. Les deux femmes souhaitent plutôt rester dans “le facile à mettre et l’accessible”. Ce qui implique aussi des prix raisonnables – de 2800 dirhams à près de 7000 dirhams pour cette collection capsule. Une jolie façon de donner de la couleur à notre été.


Comment commander ?

Confinement oblige, découvrez la collection sur l’Instagram de Rumi Atelier et contactez-les soit par message privé soit au 06 61 99 78 32. La livraison se fait par coursier à Casablanca (dans les normes sanitaires de rigueur) et par Amana partout au Maroc et à l’étranger.

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

@shoelifer

Instagram

This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram Access Token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.

s’abonner

Abonnez-vous dès maintenant pour recevoir des nouveautés !