COUTURE : TOUTES NOS (NOUVELLES) INSPIRATIONS CAFTAN POUR L’ÉTÉ 2021

Détrôné un moment par le méchant virus couronné, le caftan a toujours une place de choix dans nos cœurs comme dans nos dressings. Surtout que nous avons encore –fort heureusement— des moments heureux à célébrer. Quelle pièce(s) choisir pour le retour des beaux jours et des cérémonies? À quoi ressemblera le caftan été 2021 ?  Comment le moderniser et le sublimer ? Comment, tout simplement, l’imaginer ? Prenez un shot d’inspirations.


Ce printemps, on s’ouvre (prudemment) vers les autres, mais surtout on laisse place à nos envies mode pour imaginer et se faire (faire) des caftans peut-être plus sobres mais toujours très Couture. Après une année quasiment “blanche” c’est décidé, on se remet à rêver, voire même à concrétiser nos désirs de caftans. Notre mot d’ordre? S’inspirer différemment pour coller à notre nouvelle manière de consommer (car cette année, on achète intelligent). Pièces modulables, tissus glitter ou manches gigot : voici quelques idées pour se faire plaisir avec des inspirations dans l’air du temps. Histoire d’imaginer le caftan été 2021, que l’on pourra bien évidemment porter dès ce printemps… et jusqu’à l’automne.


Black mood

Une héroïne jeune et courageuse prête à sauver le monde, incarnée par la superbe Scarlett Johansson, des effets spéciaux et de magnifiques costumes… Voilà la promesse des studios Marvel pour leur prochain film. Il ne nous en fallait pas plus pour replonger dans l’univers mythique de « la veuve noire ». On s’imagine déjà dans un caftan noir, donc. Mais il faut veiller à lui apporter de la lumière en mélangeant les textures, notamment le velours, le satin et les matières fluides comme la mousseline ou encore une tlija au motif moderne (donc pas de fleurs, pas de dentelles romantiques). Notre crush du moment ? On adore l’application de velours sur le devant du caftan de Siham Tazi Lahlou d’Atelier S, qui tranche avec la tlija, pour une finition simple et moderne. Mais aussi l’association de brocards et de brochets de soie finis de maâlem. Et pourquoi ne pas tenter des garde-épaules façon armure ou encore des applications de cuir rebrodées pour imiter à la perfection le costume structural de l’héroïne ? On vous laisse décider.

Vallée Village 970×250

shoelifer_caftan_2021De gauche à droite : Frederique Birkemeyer, Ghita Lahlou Couture.


Caftan modulable

Dans la lignée d’une mode expérimentale, portée depuis des années par le travail de l’emblématique créateur turc Hussein Chalayan, le vêtement nous invite plus que jamais à explorer ses frontières. Il peut se transformer en un autre vêtement ou même un objet. Cet été les plus audacieuses détourneront les pièces traditionnelles pour les arborer plus souvent et en différentes occasions. Nous vous avions ainsi parlé du caftan transformable de la jeune créatrice marocaine Ghita Lahrichi : 3 en 1, il se transforme en cape et peut également se porter en jupe. En septembre 2018, Maria Grazia Chuiri signait chez Dior une robe à deux jupons permettant à Chiara Ferragni de changer de style pendant sa cérémonie de mariage. S’amuser est donc permis ! L’idée n’est pas de se concentrer sur une pièce en particulier mais d’expérimenter, de jouer les architectes et les exploratrices pour trouver l’idée qui va tout changer.

caftan_mariageDe gauche : Christian Dior Haute Couture pour Chiara Ferragni, Handmade by Ghita Lahrichi. 


Total glitter

L’apanage des années 80, les strass et paillettes ? Mais non, ils sont encore et toujours là. Dans nos dressings du quotidien comme sur nos caftans été 2021. Cette saison, le lamé sera le clou du spectacle. Mais attention aux caftans boules à facettes : on reste dans la maîtrise. Pour ne pas tomber dans le style disco, on choisir des coupes droites, un volume sobre, histoire de jouer sur la modernité. Coté tissu, on peut essayer, comme la Maison Berchmane, une matière à effet fourrure que l’on se contentera de finir d’un discret kitane. Ou, au contraire, une matière plus sobre que l’on peut orner sur toute sa longueur de broderies traditionnelles en skalli, d’éléments en perles ou de cristaux comme chez Ghizlaine Ammor Couture. En avant le show !

De gauche à droite : Maison Berchmane, Isabel Marant, Ghizlaine Ammor Couture. 


Néo-romantisme

On se rêve souvent, au cœur de la période estivale, en muse romantique dans une robe légère comme un nuage, et cette année ne déroge pas à la règle. La mousseline, l’organza et autres matières vaporeuses et initialement transparentes sont au cœur des tendances pour nos caftans été 2021. Le but du jeu ? Révéler nos courbes et nos formes. On s’inspire de Dior et de ses naïades pour la colorimétrie moderne aux tonalités franches plutôt que des traditionnelles teintes “crème” et nude. Avouez qu’on s’en est lassé. Quant aux lignes, on reste sur des superpositions de longueurs fluides, tout en rehaussant le volume par de belles manches gigot ou en accentuant les coutures avec une surpiqure (sportswear) façon Isabel Marant. Envie de plus de glam ? On choisit, comme Houda Serbouti, un tissu see through complétement rebrodé de perles ou de cristaux que l’on double… mais pas trop !

shoelifer_caftan_weddingDe gauche à droite : Isabel Marant, Dior, Houda Serbouti. 


The big splash

Pour sortir de la monotonie et des tonalités trop sobres de l’hiver, rien de mieux que de plonger dans le large spectre des couleurs et des imprimés ! Cet été, on veut de la couleur, et plus elle s’imposera, mieux ce sera. Les plus téméraires s’inspireront de l’univers décomplexé de Dries Van Noten et de ses associations de tonalités aussi improbables que désirables pour créer sa propre identité colorimétrique. On se l’approprie en mode color block, agrémenté de broderies flamboyantes – pourquoi pas en all-over – et d’une fine sfifa bicolore à l’image de Maison Tazi Couture. Ou, pourquoi pas des superpositions d’imprimés (qui s’accordent), finis d’une sfifa d’une couleur complémentaire comme chez Lamia Lakhsassi ? Effet arty garanti.

shoelifer_caftansDe gauche à droite : Lamia Lakhsassi, Dries Van Noten, Maison Tazi Couture.


Blanc virginal

Et le caftan “virginal” dans tout ça ? Tendance, envie ou incontournable… Il a aussi ses nuances. Et qui dit blanc ne veut forcément dire ennuyeux. Comment ? En oubliant le look Sissi l’Impératrice, avec dentelles, flonflons, mousselines et autres excès de soieries, pour aller plutôt vers un peu de sobriété. On ose réinventer le caftan blanc en s’inspirant de la robe à plastron de perles de Stéphane Rolland, par exemple. Mais aussi en préférant une matière noble et soyeuse comme un crêpe ou un drap de soie pour servir une silhouette moderne. Optez pour une finition discrète afin de mettre en valeur un seul élément, par exemple une broderie imposante sur les épaules. À l’image du défilé couture Chanel, choisissez une coupe très ajustée sur le haut, avec un petit col officier ou chemisier pour une touche d’élégance supplémentaire. Les invités n’en auront que pour votre port de tête.

caftan_marieeDe gauche à droite : Stephane Rolland, Selma Benomar Caftan, Chanel.

Par Widad Anoua.

Photo (c) : de gauche à droite, Dries Van Noten, Ghizlaine Ammor Couture, Dior.

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés