TENDANCES DÉTOX : CHAUD BOUILLON !

Cet automne, il faudra faire bouillir la marmite disent les tendances fooding. Après l’engouement pour les jus détox, on n’est pas près d’en avoir ras le bol du bouillon. Cette préparation culinaire liquide à base de légumes met en effet les petits plats dans les grands cette saison. Recette.

Les New-Yorkaises ne jurent plus que par lui depuis l’hiver dernier. Dans les thermos qu’elles trimbalent de chez elles au bureau, dans le métro ou sur le ferry, le bouillon a remplacé le thé ou le café au curcuma.

Les avantages du bouillon

Préparés avec des légumes frais et naturels, les bouillons sont une vraie source de nutriments, de vitamines et d’antioxydants. Ils renforceront votre système immunitaire pour l’hiver et contribuent à lutter contre les effets du tabac, de l’alcool et même de la pollution. En effet, une cure détox à base de bouillons de légumes (pour celles qui veulent, à base de viande ou de poisson également) permet d’améliorer votre digestion et de booster les performances des organes internes. La circulation du sang, dynamisée elle aussi par les bienfaits du bouillon, allègera vos jambes et rendra votre teint plus reposé.

Comment faire sa cure de bouillons ?

Sous forme de cure de 3 ou 4 jours, vous pouvez consommer jusqu’à 5 à 6 bouillons différents par jour (oui, ça fait beaucoup, mais préparés à l’avance, ils se conservent jusqu’à 3 jours) en gardant tout de même 2 repas sains et en n’oubliant surtout pas de boire vos 2 litres d’eau quotidiens.

La recette de bouillon détox de la saison

Le bouillon de grand-mère ? On oublie ! Suivez plutôt cette recette dans l’air du temps.

Bouillon détox carotte, pomme, gingembre et coco :

 – 1 kg de carottes
– 3 pommes (Royal Gala, de saison)
– 2 oignons rouges
– 2 litres d’eau
– 1 verre de lait de coco
– 3 c. à café de gingembre frais
– 3 gousses d’ail émincées
– 2 c. à soupe d’huile de coco
– ½ c. à café de sel rose de l’Himalaya
– 1 pincée de poivre du moulin.

Rappez les carottes, les pommes et le gingembre puis placez-les dans une mousseline alimentaire (ou un collant propre) et refermez-la comme une aumônière.

Faites caraméliser les oignons dans l’huile de coco. Ajoutez l’ail, le sel et le poivre.

Portez l’eau à ébullition ajoutez l’aumônière contenant les légumes râpés et laissez infuser pendant 20 à 25 minutes environ après avoir retiré la casserole du feu. Retirez l’aumônière, ajoutez les oignons caramélisés, mélangez bien et filtrez le bouillon. À déguster bien chaud.

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.