ON A TESTÉ LA THÉRAPIE ÉNERGÉTIQUE

thérapie magnétique

La thérapie énergétique, c’est une pratique d’éveil spirituel qui s’inscrit comme LA nouvelle tendance à adopter pour se faire du bien en période de confinement, et après. Et comme on est –un peu– curieuses à Shoelifer, on a voulu tester une séance avec Maryne De Araujo, la thérapeute qui fait parler d’elle à Casablanca.


Ne vous attendez pas à une rencontre mystique autour d’une boule de cristal. Maryne est certes énergéticienne, mais elle est surtout très sympathique, naturelle et fraîche. Alors on oublie les vieux clichés (avec un peu de regrets d’ailleurs) et on se laisse complètement aller.

Entre psychologie, magnétisme et rééquilibrage, la thérapie énergétique peut être un bon moyen de calmer nos angoisses en période de confinement (angoissées, nous ?). Certes, on est d’accord, pour que cela marche, il faut y croire un minimum. Mais si ça fonctionne sur d’autres, pourquoi pas nous ?

Qui est Maryne De Araujo ?

Avant d’ouvrir complètement nos chakras, on a voulu en savoir un peu plus sur Maryne. Tombée dans la marmite de la thérapie énergétique depuis toute petite, (sa maman est médium et formatrice professionnelle en thérapie énergétique), elle se tourne d’abord vers les métiers de la communication. Initiée aux diverses pratiques de développement personnel, la jeune parisienne continue de développer sa sensibilité aux énergies vitales au travers de formations.

Et c’est l’évidence. Après son installation au Maroc il y a trois ans, cette “psychologue de l’âme” finit par retourner à ses premiers amours. L’année dernière, elle lance officiellement son activité à Casablanca et fédère grâce au bouche-à-oreille, une clientèle fidèle et un peu exclusive. En parallèle, Maryne fait naître le concept “Feed your soul”: des retraites énergétiques organisées autour de la pratique du yoga en partenariat avec la professeure de yoga Susan Slaoui. Des échappées spirituelles pour nourrir l’âme et le corps face à la nature, ça fait rêver non?


1. La thérapie énergétique, qu’est-ce que c’est?

Le terme de “thérapie énergétique” est un peu trop mystérieux à votre goût ? C’est normal. Et aussi un peu délibéré. Sophrologie, méditation guidée, thérapie classique, magnétisme, hypnose, Reiki… Les séances englobent plusieurs formes de pratiques et de canaux. Bien-être psychique ou dysfonctionnement physique, c’est l’ensemble du corps et des énergies de l’âme qui sont travaillées pour lâcher le mental.

Plus concrètement, si vous êtes victime d’une brusque perte d’énergie, c’est peut-être un blocage émotionnel qui en est la cause. Et ça, Maryne, c’est un peu sa spécialité. Grâce à ce “don” particulier, cette praticienne à haut voltage énergétique amène le “patient” à relâcher les sentiments refoulés. Indécisions, insécurité ou mélancolie: le but est de calmer ou stimuler les vibrations déficientes.

Objectif final, accompagner l’intéressé vers une véritable acceptation de soi en ouvrant les perspectives de chacun. Et entreprendre si besoin des petits “réajustements”. “S’écouter, vivre en harmonie avec soi, se débarrasser de ses vieux démons, se faire confiance, s’épanouir… C’est toute une hygiène de l’âme qui entre ensuite en connexion avec le corps. La notion d’amour est très importante également. L’amour que l’on apporte à soi-même définit celui qu’on va pouvoir donner et recevoir ensuite”, explique-t-elle. Un seul conseil: lâchez prise!


 

2. Quelle est cette “énergie” dont on parle si souvent ?

On vous prévient, ne l’appelez surtout pas “gourou”, Maryne De Araujo déteste ça. Son crédo ? En partant du principe que le monde entier est régi par des énergies plurielles (minérales, vivantes…), il serait également possible de les impacter en retour. Et que cela nous plaise ou non, “il existe des énergies présentes dans le corps de manière physique, mais également des énergies plus spirituelles et mentales que l’on qualifierait de corps énergétiques, comme l’aura par exemple”, assène-t-elle.


3. Pourquoi est-il important de rééquilibrer ses énergies ?

Si vous ressentez un point au niveau du plexus solaire par exemple, ce problème est certainement lié à l’émotionnel. Dont l’expression passe ensuite au corps physique. Reconnecter les gens avec soi-même, les aider à se recentrer pour se débarrasser des souffrances passées ou présentes… Le rééquilibrage énergétique est un moyen de laisser derrière soi des automatismes néfastes. Aux oubliettes, la petite voix intérieure qui vous susurre à l’oreille que vous n’êtes pas capable. Selon Maryne, le but est surtout de permettre à tout à chacun d’être autonome pour entretenir ensuite son “hygiène de l’âme”.


4. La méditation guidée –aussi– de la partie

Autre pratique plébiscitée par Maryne et bon nombre d’adeptes du yoga : la méditation guidée. Cela passe généralement par un voyage intérieur guidé par la voix dans le but d’entrer dans un état de demi-conscience. Allongé sur un canapé, on peut par exemple visualiser des parties du corps et leur apporter des pensées bienveillantes. Une séance plus poussée permettra de partir à la rencontre de son jardin intérieur à travers une hypnose “humaniste” pour jeter à la poubelle, (toujours spirituelle), les situations pesantes. Un processus d’analyse des émotions et des pensées ressenties est également entamé à la fin de chaque séance pour mettre à profit chaque expérience vécue.


5. Et le magnétisme dans tout ça ?

“L’énergie passe directement par les mains. C’est une sorte de canal relié à des énergies universelles beaucoup plus vastes et plus puissantes pour traiter la personne émotionnellement”, explique Maryne. Petite déjà, elle avait l’intuition de placer ses mains sur la cheville foulée d’une amie pour la soulager. Aujourd’hui cet “examen” sans contact permet d’établir une “carte de route” du patient afin de le traiter émotionnellement en débloquant ou en alignant certains “nœuds”. Objectif, refaire circuler l’énergie du corps pour ancrer la personne dans son être global et ouvrir toutes les possibilités pour accéder au bien-être.

On ressent à cette étape de la consultation beaucoup de chaleur, parfois des sensations de froid ou même des picotements. Comme tout ici, cela dépend beaucoup des profils rencontrés. Et si on n’y adhère pas vraiment, ce n’est pas grave, Maryne peut ressentir vos vibrations même à distance. Vous êtes cernés.


Comment se déroulent les séances ?

Les séances durent entre une heure et une heure trente et débutent toujours par une discussion. Maryne reçoit chez elle dans le calme de son appartement. Cette introduction permet de “poser les choses” avant de “scanner” l’énergie du moment. Maryne adapte ensuite les rendez-vous en fonction des profils qu’elle rencontre et des points à travailler. Un accompagnement sur-mesure au suivi très variable. Deux séances peuvent suffire… Covid-19 oblige, elle propose actuellement des séances à distance via une interface vidéo et travaille principalement le côté thérapie, comme en séance classique. La méditation guidée en vidéo/hypnose est également possible afin de travailler plus en profondeur. On ne sait pas pour vous, mais nous on voit bien deux trois choses qui nous ont perturbé ces derniers temps.


On se lance ?

Verdict ? Certaines personnes de la rédac ont suivi la thérapie sur la durée, d’autres en séances flash, et elles sont tombées sous le charme.

Vous êtes tentés ? Essayez les séances à distance. Sinon, en attendant la reprise des rendez-vous privés, on peut se tenir au courant, sur son compte Instagram, des workshops qui seront organisés post-confinement. Peut-être le bon réflexe à adopter pour apprendre à dompter ses angoisses ?

 

Maryne de Araujo : +212 762 433 317

Aucun commentaire pour l'instant

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.