5 ENDROITS OÙ SORTIR LES ENFANTS À MARRAKECH

Dernière ligne droite avant l’été, la fatigue commence à se faire sentir et l’inspiration à se faire rare. De passage à Marrakech pour un week-end ou pour les vacances de printemps, occupez vos enfants pour qu’ils passent de bons moments –et vous aussi !

D’un monde à l’autre au Palooza Land

Avec ses airs de Jurassic park, Palooza Land est le tout premier parc à thème à ouvrir au Maroc. Divisé en 5 univers, vous pourrez ainsi aller du Dino World au Play World en passant par le Show World (où plusieurs spectacles sont proposés chaque jour). Pédagogique et très ludique, Palooza Land est un parc « tout-en-un », et si l’envie vous passe de crapahuter entre les différents mondes, vous pourrez toujours aller vous installer au bord de la piscine panoramique!

http://www.paloozaland.com/
Koudiate Laabid, route de Casablanca, Marrakech
Tél. +212 5 24 05 95 04
À partir de 100DH (entrée uniquement)

Un bol d’air et d’art au Jardin Anima

Imaginé et crée par l’artiste, auteur et chansonnier autrichien André Heller, Le Jardin Anima est une vraie curiosité, installée à l’ombre de l’Atlas sur la route de l’Ourika, une œuvre d’art à ciel ouvert.  On se balade à travers les allées en cherchant les statues cachées ou les peintures dissimulées dans les rosiers et en se laissant surprendre –et rafraîchir– de temps à autre par des brumisateurs géants.

http://www.anima-garden.com/
Gratuit pour les enfants jusqu’à 11 ans.
12 à 16 ans 60 DH
Adulte 120 DH

Une journée dans une ferme pas comme les autres

Sensibiliser son enfant –et se sensibiliser par la même occasion– à la vie de la ferme et aux questions écologiques tout en s’amusant, c’est ce que vous propose Akkalino (“ma terre”), située à environ 20km de Marrakech. On y découvre une bergerie, un bassin aquatique, un potager bio, un jardin à vent (si, si, étudier les vents ça sert en agriculture), et un four à pain traditionnel, entre autres. Vos enfants pourront, pendant que vous prendrez le soleil dans un coin, apprendre à jardiner, fabriquer un cerf-volant ou vous revenir avec un magnifique pot, fait par leurs mimines : il sera parfait sur la table du salon…
Ferme pédagogique et écologique Akkalino
Route de Souhila, Marrakech.
Accueil les mercredi, samedi et dimanche
Tél. : +212 6 62 13 13 49
http://akkalino.com/
Prix sur demande, selon les activités réservées.

Prenez le large grâce au Kids Club du Sofitel

Oui, vous pouvez y déposer vos enfants même si vous ne logez pas à l’hôtel. Le Kids Club du Sofitel Marrakech accueille les enfants de 4 à 12 ans pour une journée pleine d’activités funs. Ateliers peinture, parties de cache-cache dans le jardin et même, pour le 28 avril, une journée spéciale fleurs « Kid’s Flower Power Day », pendant laquelle les enfants pourront fabriquer leur propre composition florale. En bonus, vous pouvez même laisser déjeuner sur place.

KIDS CLUB SOFITEL
Tél. : +212 6 60 12 34 17
250 DH la journée.
450 DH avec le déjeuner.

Evitez les grincements de dents avec le Four Seasons

Vous avez des ados ? Chose rare, le Four Seasons a pensé, en élaborant ses activités, à créer une salle dédiée aux “jeunes”. Le Young Adult Center (tout un programme !),  dispose de consoles de jeu, d’un baby foot et de toute une installation multimédia. Un vrai paradis pour geeks.

Avenue de la Menara, Marrakech.
Tél. : +212 5 24 35 92 22
Pour les hôtes de l’hôtel uniquement – Gratuit.

Photo de Une : Dolce & Gabbana Children Summer 2018

Farah Nadifi

C’est d’abord à une carrière d’avocate que Farah aspire, après avoir eu son bac à Marrakech. Rapidement, néanmoins, sa passion pour la mode la rattrape. Née à Paris où elle vit jusqu’à ses 14 ans, elle baigne dans ce milieu : sa mère fait carrière dans le retail de luxe. Après être passée chez YSL, Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani ou encore Miu Miu, elle est approchée pour diriger le premier flagship de luxe à Casablanca : la boutique Fendi. Elle la dirige quatre ans avant de devenir acheteuse pour Gap et Banana Republic. Mais au bout de 10 ans de carrière dans le retail, elle se lance dans une nouvelle aventure en s’essayant à l’écriture. C’est avec Sofia Benbrahim qu’elle collabore d’abord, pour L’Officiel Maroc, puis Shoelifer, en tant que journaliste mode et lifestyle.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.