LES 10 COMMANDEMENTS D’UN JEÛNE SAIN

Il est des traditions auxquelles déroger est difficile ; et la table ramadanesque surchargée de mets hypercaloriques en fait partie. Signe que pendant le ramadan, on s’écarte souvent de la philosophie du jeûne, une pratique que d’ailleurs toutes les religions partagent et dont les maîtres mots sont modération, sobriété, partage et ouverture à l’Autre). À défaut de bousculer des usages fortement ancrés dans nos traditions, il est possible, en suivant des règles de bons sens, de limiter les dégâts pendant ce mois si spécial et de réduire au passage la facture calorique. D’autant que le choix de nos aliments influe directement sur la qualité de nos nuits, comme le soulignait une étude de l’université de Columbia (New York, USA) parue dans le Journal of Clinical Sleep Medicine en Janvier 2016, préconisant de privilégier les fibres et d’éviter graisses et sucre avant de se mettre au lit.
Et s’il vous faut d’autres tips pour jouer à la plus fine, la rédaction de Shoelifer vous a préparé dix conseils qui vous aident à tenir enfin une ligne (de conduite).

1. S’obliger à boire au minimum 2 litres d’eau par jour. On peut additionner son eau de table de citron et de quelques feuilles de menthe pour un effet détox et rafraîchissant.

2. Remplacer la farine par de l’amidon de maïs (de la Maïzena, par exemple) naturellement sans gluten pour lier la harira mais aussi les sauces.

3. Imiter les amateurs de cures de jeûne et les Orientaux en buvant à la fin du ftour un café blanc: de l’eau chaude additionnée d’eau de fleur d’oranger à la propriété sédative. Cela apaise et évite de craquer sur les gourmandises qui ponctuent les soirées. On peut aussi opter pour la version frappée, avec de la glace pilée.

4. Les mets du ftour sont trop souvent surchargés en sucres et en lipides. Chasser le superflu et miser sur la qualité plutôt que sur la quantité. Less is more. Alterner harira et soupes légères d’inspiration asiatique, miser sur des briouates et autres batbouts au four plutôt que frits, préférer les laitages sans matières grasses et ne s’offrir des gâteaux au miel que deux fois par semaine sont autant de règles de bon sens qui permettent de réduire la facture calorique.

5. Transformer le dîner en collation. Une grande salade allégée fait amplement l’affaire. En manque d’inspiration pour en composer une ? Suivez les conseils et recettes que le plus hype des chefs, Jamie Oliver, a compilés dans « Salades »*, son best-seller traduit dans 30 langue

6. Lors des jeûnes thérapeutiques, il est courant de faire 3 à 4 heures par jour d’exercice physique doux, de la marche par exemple. Faute de pouvoir faire autant d’heures de sport, éviter de prendre l’ascenseur, garer son véhicule à 500 mètres de sa destination ou encore s’accorder 30 à 45 minutes de marche avant et après le ftour sont autant d’options plausibles et compatibles avec une vie urbaine et une activité professionnelle.

7. Aider son corps à déstocker. Deux fois par semaine, s’offrir un massage de type palper-rouler qui reste le soin phare anti-capitons. Un chouia désagréable mais efficace.

8. S’ouvrir aux médecines douces comme l’acupuncture. Une étude publiée en 2013 par l’Université de Séoul a démontré l’intérêt de cette médecine traditionnelle dans la prise en charge de patients ayant des problèmes de surpoids. Selon cette médecine traditionnelle, des énergies qui circulent mal ou sont bloquées peuvent provoquer toutes sortes de désordres, dont la prise de poids. L’acupuncture va agir en diminuant l’appétit, améliorer le métabolisme et diminuer le stress ou l’anxiété.

Et pour les retardataires …

9. Lors de la confection des griouchs, chebbakias et autres gourmandises au miel, remplacer le sirop de sucre (miel fait maison) par du miel naturel, beaucoup moins calorique et nettement plus sain et goûteux. Pour certains gâteaux comme le makrout, préférer la cuisson au four à la friture.

10. Pour la préparation de sellou, remplacer la farine classique par une farine de riz ou mieux encore par des flocons d’avoine dorés à la poêle et préférer le miel au beurre en guise de liant.

Le livre « Salades » de Jamie Oliver & Co est disponible à la Fnac Casablanca et peut être commandé chez Kalila Wa Dimna, Rabat, par email: [email protected]

Shoelifer Team

Professionnels de la mode et du luxe, ils sont journalistes, stylistes ou photographes et surtout aguerris de longue date à l’exercice du style et de la création. Ils ont participé à la genèse de ce site et collaborent au quotidien, avec fraîcheur et non sans esprit critique, à forger son caractère. Découvrez la petite famille de Shoelifer.

Pas Encore De Commentaires

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.