LES PARFUMS FEMME AUTOMNE 2020 POUR RÉCHAUFFER SA PEAU CET AUTOMNE

shoelifer_parfums_femme_automne_2020

Bye bye les eaux fraîches de l’été. Voici venu le temps de humer les parfums femme automne 2020. Interprétations intenses, essences ambrées ou fragrances noctambules : notre palmarès des nouveaux jus à pschitter sans modération pour réchauffer l’ambiance.


Les jours raccourcissent, les températures baissent, la lumière change, et notre humeur avec elle… Qui dit nouvelle saison, dit forcément nouvelle empreinte olfactive. Car l’automne est l’occasion pour les parfumeurs de célébrer les senteurs “chaudes” à travers des sillages plus envoûtants, plus entêtants, plus réconfortants aussi. Exit les fragrances acidulées, on célèbre un certain retour aux jus orientaux et bouquets corsés. Avec dans les flacons des formules aux notes boisées et sucrées, à déguster comme des bonbons fleuris. Parce que oui, la tendance florale n’est jamais très loin et les hespéridés toujours de la partie. Jasmin, orange, rose mais aussi vanille et musc blanc y sont twistés dans de nouvelles compositions et réinterprétations à la personnalité douce, mais affirmée. L’occasion de se parfumer façon “main de fer dans un gant de velours” et aussi de découvrir des nouveautés comme le parfum de nuit. Kezaco ? Un concept parfumé novateur qui s’invite jusque sur nos oreillers. Sans plus attendre, voici 5 nouveaux parfums femme de l’automne 2020 sur lesquels il faudra compter.

Voir aussi : 5 parfums homme pour faire monter son quota séduction

Le parfum femme le plus hâlé : Ambrée de Narciso Rodriguez 

La sensualité d’une peau hâlée au soleil, c’est l’idée de cette eau de parfum pensée comme des vacances de fin d’été. Une nouvelle déclinaison du célèbre Narciso qui se dévoile dans sa version la plus ambrée. Ici, l’emblématique cœur de musc du couturier new-yorkais est réchauffé par l’ambre, précédé par les fleurs de frangipanier et d’ylang-ylang en tête. Un cocktail gorgé de chaleur donc, relevé par une touche de sel et un beau bois de cèdre en note de fond. Pour célébrer ce sunset étincelant, le flacon signature de la maison se drape cette fois d’un orange poudré. Bref, un coucher de soleil en bouteille pour provoquer à chaque passage “cette mystérieuse alchimie de l’attraction” des fins de journées.

PRIX : 651 DH les 50ml.
En parfumeries spécialisées.


Le parfum femme le plus soutenu : La Vie est belle intensément

Tout de suite, ici, et maintenant. Intense comme un sentiment d’urgence, cette nouvelle eau de parfum apporte un souffle de profondeur au best-seller de la maison Lancôme. Derrière cette nouvelle réinterprétation, on retrouve encore Anne Filipo (vous savez, le nez à qui l’on doit également le parfum Libre d’YSL) et Dominique Ropio. Leur but : célébrer le moment présent dans tous ses extrêmes. Plutôt dans l’air du temps, non ? Pour se faire, on met en avant une association florale à souhait, l’iris et la vanille rouge. En tête, une envolée autour de la bergamote, du poivre rose et des notes de framboise. En notes de cœur, du jasmin sambac (ou jasmin d’Arabie) et des fleurs d’oranger. Et pour sublimer le tout, un puissant mélange de patchouli et de vanille qui tient – vraiment- sur la peau. Si on retrouve le célèbre “sourire” cristallin sur le flacon (coucou Julia Roberts), il annonce aujourd’hui pleinement la couleur en version fuchsia. C’est sûr, La Vie est belle n’aura jamais été aussi incandescent.

PRIX : 980 DH les 50ml.
En parfumeries spécialisées.


Le parfum femme le plus inédit : Coco Mademoiselle L’Eau Privée

Et si on parfumait nos rêves ? C’est à un nouveau rituel olfactif que propose de nous convertir Chanel à travers L’Eau Privée. Une déclinaison légère et plus délicate du célébrissime Coco Mademoiselle, imaginée comme un voile… à passer avant de rejoindre les bras de Morphée ou de votre chéri. Un parfum noctambule savamment orchestré par Olivier Polge, le parfumeur créateur de la Maison. Et dans cette partition de nuit inédite, des notes plus confidentielles que le jus originel. Avec en en tête, des bois estompés pour mettre en exergue la pétulance du jasmin, et en notes de cœur, des pétales de rose. Pour finir, le musc blanc et son effet oreiller duveteux, nous transporte aux pays des rêves… ou pas. Le flacon iconique se pare lui d’une tenue vaporeuse en verre dépoli, dans un jeu de transparence. À vaporiser sur la peau, les cheveux, ou les draps comme un déshabillé olfactif à dégainer au creux de l’intimité.

PRIX : 950 DH les 50ml.
En parfumeries spécialisées.


Le parfum femme le plus frais : Oh ma biche de Lolita Lempicka 

Dernier-né des parfums Lolita Lempicka, Oh ma biche revisite l’univers féérique et singulier de la marque dans une fragrance pétillante et fruitée, relevée d’une touche musquée. Une eau de parfum pour célébrer l’ivresse du sentiment amoureux avec un bouquet frais et acidulé qui dévoile en tête des notes hespéridées autour de la mandarine, de la tangerine et du pamplemousse. Au cœur du jus, un cocktail détonant : accords de Prosecco, de pêche blanche et baie de Timut (faux poivre aux accents de pamplemousse). En note de fond ? On célèbre l’envoûtement du musc blanc. On aime aussi le fait que la composition soit exemptée de colorants, de filtres et de perturbateurs endocriniens. Et pour habiller le tout, un flacon inspiré des flasques de Cologne, raffiné et élégant avec sa biche ailée en guise de capuchon. Bref, un jus frais et romantique qui nous donne forcément envie de fredonner la chanson de Frank Alamo : “Biche, ma biche, lorsque tu soulignes, au crayon noir tes jolis yeux…” tout au long de la journée.

PRIX : 830 DH les 50ml.
Chez Beauty Success.


Le parfum mixte le plus précieux : Sintra de MEMO

Memo, c’est le label de parfum de niche qui continue encore et toujours de faire frétiller nos narines, saison après saison. Et cet automne 2020, direction le palais de Sintra au Portugal et son jardin luxuriant grâce à une fragrance racée qui célèbre l’enfance avec une pointe de sophistication. Comment ? En incluant en notes de fond un mélange de fleur de vanille de Madagascar, de caramel, de musc, mais aussi… de guimauve. Une eau de parfum orientale, donc, tout en restant florale. En notes de tête, de la bergamote, des fruits rouges et de néroli sont suivies par la rondeur du jasmin, de la cannelle mais aussi du lait. Et pour habiller son flacon, toujours en hommage au palais de Sintra, un imprimé azulejos aux motifs géométriques bleus et or. Comme à son habitude, la marque surfe sur la vague du parfum unisexe, on n’hésite pas à l’offrir à son chéri, pour ensuite lui piquer sans vergogne cet automne.

PRIX : 2300 DH les 75ml.
Chez Daba Concept Store – Hyatt Regency, Place des Nations Unies, Casablanca – +212 661 205 171

View this post on Instagram

Gourmet, resolutely addictive. MEMO Paris welcomes you to a new perfumed fairytale, called SINTRA. ⁠ ⁠ Gourmet, résolument addictif. MEMO Paris vous invite à découvrir un nouveau conte de fées parfumé, nommé SINTRA. ⁠ ⁠ _________________________________________________________⁠ 🙏🏻 📸. @letizialefur⁠ ⁠ ⁠ ⁠ ⁠ #perfume ⁠#parfum ⁠ ⁠⁠#MemoParis #scent #fragrance⁠ ⁠TheJourneyistheDestination ⁠ #travel#beauty ⁠ memotions #luxury ⁠ ⁠ ⁠ #香水 #عطر #мода #духи #ətir #άρωμα #सुगंध #profumo #香水 #향수 ⁠ #прыгажосць #美女 #יופי #सुंदरता. #美しさ #아름다움 #머리 #ヘア#волосы #красота #skincare #makeup

A post shared by The journey is the destination (@memo.paris) on

 

Photo (c) Lolita Lempicka.

Charlotte Cortes

Une fois son master de l’ESJ Paris en poche, c’est entre la capitale française et sa ville de cœur, Casablanca, que Charlotte fait ses premières armes. Quotidiens d’informations, radio, post-production télévisuelle… touche-à-tout, cette journaliste mue par le désir d’en apprendre toujours davantage rejoint diverses rédactions (Metro, Atlantic Radio…) avec le désir de se frotter à différents médias. C’est à son retour au Maroc en 2015, que le lifestyle s’impose à elle, tout naturellement. Une évidence qui la pousse à intégrer le lifeguide Madame Maroc, dont elle deviendra rédactrice en chef trois ans plus tard. Depuis, elle écume les belles adresses du royaume à la recherche constante de nouveaux labels et autres hot spots. Aujourd’hui, c’est à Shoelifer qu’elle prête sa plume et son enthousiasme pour gérer la programmation du webzine. Ne vous y trompez pas, sous ses airs affairés cette pétillante brunette ne rêve que de danses endiablées, de plages désertes et… de bons plans mode, évidemment.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés