5 HÔTELS DE LUXE (ET LEUR RESTAURANT) À RETENIR POUR VOTRE PROCHAIN VOYAGE EN EUROPE

voyage en europe

Un voyage en Europe, on en rêve ! Et ce ne sont pas les belles destinations qui manquent sur le vieux continent. Londres, Paris, Milan, Genève ou Barcelone… Pour un voyage d’affaires ou une escapade en amoureux, la rédac’ a sélectionné dans chacune de ces villes, un hôtel prestigieux, à la fois vestige d’un passé chargé d’histoire et lieu de vie dans l’air du temps. Si vous n’y séjournez pas, faîtes y une halte gourmande. Leurs restaurants valent le détour !

Qu’ont en commun une bâtisse de l’époque médiévale, un grand magasin, un couvent, un immeuble post-haussmannien, et un palais de justice ? Ces lieux chargés d’histoire ont été transformés en hôtels 5 étoiles ou palaces au confort moderne. Des adresses situées au cœur des plus grandes villes européennes, avec un cadre unique et des vues à couper le souffle… Eh oui, quitte à prendre la poudre d’escampette, autant voir les choses en grand. Pour les plus petits budgets, on a aussi sélectionné un restaurant ou lieu de vie. Histoire de capter l’essence de ces adresses de prestige sans vider son compte en banque. Il ne reste plus qu’à choisir la destination… Et à faire un test PCR.


À Paris : le Cheval Blanc Paris

Depuis plusieurs mois, tout Paris ne parle que de ces deux ouvertures. La Samaritaine tout d’abord, qui rouvre ses portes après 16 ans de fermeture et celle  de l’hôtel Le Cheval Blanc, au sommet de cette dernière. Après Saint-Tropez, Saint-Barth ou Courchevel, la marque du groupe de luxe français LVMH a ouvert le 7 septembre, sa première “résidence urbaine”. A quelques pas du Louvre et du Marais et surtout face à la Seine, son emplacement et les vues exceptionnelles sur le Pont Neuf et la Tour Eiffel, valent à elles seules le détour. Mais l’architecte Peter Marino –chouchou de Bernard Arnault – a insufflé un esprit Couture aux mythiques immeubles de style Art déco et Art nouveau de la Samaritaine. Richesse des matières et des textures, pièces réalisées sur mesure ou chinées ici et là… et une collection d’œuvres d’art mise en avant dans de larges espaces (ce qui est rare pour la capitale française).

Pour une escale gourmande : le lieu propose quatre adresses réunissant des figures phares de la gastronomie comme le chef étoilé Arnaud Donckele, le pâtissier Maxime Frédéric, ou encore le chef transalpin Enrico Buonocore. Difficile de n’en conseiller qu’une seule. Mais si vous ne deviez faire qu’une halte pour découvrir le lieu, direction la terrasse panoramique du septième étage et sa brasserie traditionnelle : le Paris-Brest XXL égale la vue époustouflante sur les toits de Paris. 

Le cheval Blanc Paris
À partir de 12.170 DH/nuit
8, quai du Louvre 75001, Paris
Tél. +33 (0)1 40 28 00 00


À Milan : Four Seasons Hotel Milano

Cet ancien couvent du 15e siècle situé au cœur du quartier central de Quadrilatero dispose de trois bâtiments interconnectés autour d’une cour centrale transformée en un jardin verdoyant. Ouverte en 1993 par le groupe canadien, l’adresse vient de se refaire une beauté après six mois de travaux sous la houlette de l’architecte espagnole Patricia Urquiola. Les lieux de vie et le jardin ont ainsi été modernisés sans toutefois faire oublier leur attrait intemporel et leur beauté paisible. Désormais, se mêlent aux piliers de granit, aux fragments de fresques ou encore aux sculptures d’origine, des lustres Murano et de riches tissus Fortuny. Il faudra encore attendre un peu pour voir la nouvelle version des chambres, puisque les travaux se feront au cours de la prochaine année. En attendant, on profite de leur décoration plutôt classique dans des tons chaleureux –ocre, terre cuite et vert- et de leur salle de bain en marbre de Carrare du sol au plafond. Et surtout de la vue sur la cour ou encore sur les jardins privés voisins. Autre spot à ne pas louper, le spa, niché dans l’ancienne cave du couvent et ses plafonds voûtés du 19e siècle. Une retraite hors du temps dans la capitale de la mode italienne. 

Pour une escale gourmande : Parmi les nouveautés, le restaurant Zelo qui met en valeur les producteurs locaux et la cuisine italienne. Mais on retient surtout le bar circulaire Stilla où, plus que les cocktails (même s’ils sont délicieux), on vous recommande les glaces artisanales.

Four Seasons Milano
À partir de 10.050 DH/nuit
Via Gesù 6-8, Milan
Tél. +39 340 646 7881


À Londres : NoMad London

Après New York, Los Angeles et Las Vegas, le groupe américain NoMad Hotels a ouvert à Londres sa première adresse européenne. Son fondateur a choisi un ancien palais de justice situé dans le quartier de Covent Garden et a confié à l’agence d’architecture new-yorkaise Roman and Williams le soin de concilier l’ADN “cool” du groupe à cette bâtisse du 18e siècle. L’ex salle d’audience a ainsi été transformée en lobby et les caves à charbon en un bar (avec, au shaker, l’un des barmen les plus en vogue du moment, Leo Robitschek). On aime les lustres en verre soufflé à la main, les tissus richement texturés, le beau mobilier en bois ainsi que le mélange d’arts décoratifs. Le résultat ? Une collection éclectique d’époques et de styles, et une âme romantique. Dans les chambres, on apprécie le côté confort et cocooning avec notamment un magnifique plancher en bois, de vastes baignoires à pieds ou encore des assises en velours. 

Pour une escale gourmande : L’atrium paysager et l’immense verrière végétalisée du restaurant NoMad impressionnent. Le lieu est inondé de lumière naturelle et s’amuse des colonnades du palais en les mixant a des lustres bohèmes et à de nombreuses plantes tombantes. Dans les assiettes, la Chef Ashley Abodeely propose un menu éclectique valorisant les produits des fermes et des côtes anglaises. 

The NoMad London
À partir de 5570 DH/nuit
28, Bow St WC2E 7AW
Tél. +44 (0)20 3906 1600


À Genève : The Woodward

Sur les rives du lac Léman, the Woodward, ouvert il y a quelques jours seulement (avec une année de retard), offre une vue panoramique sur le lac et le Mont Blanc. L’hôtel construit en 1901 dans le style post-haussmannien a complètement été repensé par l’architecte parisien Pierre-Yves Rochon. Plus que sa façade historique, les intérieurs sont à la fois classiques et contemporains. Première pour la ville de Genève, le palace est uniquement composé de suites. Cheminée en marbre, bibliothèque, tons ivoires et pastels donnent le la d’une décoration élégante, sans fioritures. Bref, un hôtel tout en sobriété qui laisse la vedette à la nature environnante. 

Pour une escale gourmande : Avis aux épicuriens, le palace compte deux restaurants gastronomiques. L’Atelier Robuchon, qu’on ne présente plus, et Le Jardinier. On vous recommande chaudement ce dernier. Le chef Alain Verzeroli (étoilé au guide des légumes) fait la part belle au végétal et étonne en plaçant le légume au premier plan. Et pour ne rien gâcher, le lieu et ses deux grandes vérandas offrent une vue unique sur le port de Genève. Un vrai bol d’air.

The woodward Geneva
À partir de 12.150 DH/nuit
37, Quai Wilson- Genève
Tél. +41 22 901 37 00 


À Barcelone : Hôtel Neri

C’est loin d’être une nouveauté puisque l’établissement a ouvert ses portes en 2003. Mais l’unique Relais & Château de Barcelone, situé dans le quartier gothique, est une adresse singulière qui mérite qu’on s’y arrête. Né de la fusion, au 18e siècle, de deux palais (dont l’un datant de l’époque médiévale), le lieu a su préserver et mettre en valeur son bâti en pierres et ses arcades. Il offre ainsi un voyage dans la tradition catalane, dynamisé par une décoration bien plus actuelle et un confort résolument moderne. On craque pour l’atmosphère feutrée des lieux communs, dans lesquels on découvre une palette audacieuse de tissus d’ameublement ou encore de grandes œuvres d’art et pièces design. On retient, par exemple, les quatre-vingt-dix mètres de velours noué formant une grande tresse irrégulière où l’on peut se lover, signée par les frères Campana, designers brésiliens. Dans les chambres, ce sont les photos de la collection La Mirada Transeúnte qui retiennent l’attention. Elles sont mises en valeur par la douce lumière naturelle et le design contemporain du mobilier. À noter également, la terrasse et sa piscine au dernier étage de l’hôtel.

Pour une escale gourmande : C’est l’un des grands atouts du Neri Hotel. Le A Restaurant est situé sur la place Sant Felip Neri, l’une des plus belles de la ville, (notamment immortalisée par Woody Allen dans son film Vicky Cristina Barcelona). Dans ce cadre romantique et typiquement catalan, le Chef Alain Guiard nous propose une cuisine du cru, ludique (à déguster tantôt avec les mains, la fourchette ou encore une cuillère) et à partager. Où quand l’histoire et la convivialité catalane ne font plus qu’un.

Neri Hotel
5, rue de Sant Sever, quartier gothique
Tél. +34 933 04 06 55

Photo (c) Vogue.

Pas Encore De Commentaires

Les commentaires sont fermés